Boston, les incontournables à faire en un week-end

Après les multiples jours fériés français, nous avons enfin eu le droit à notre long week-end canadien avec la journée nationale des patriotes (le 23 mai dernier). La boulimique du voyage que je suis a tout de suite sauté sur l’occasion pour trouver une destination pour le week-end. Après concertation avec nos voisins, nous avons élu Boston fief de notre prochaine escapade.

À « seulement » 5/6 heures de route de Montréal, Boston est une ville américaine tout à fait charmante et remplie d’histoire, avec en prime une jolie vue sur la mer. C’était notre première fois sur le sol américain avec Mickaël et on a adoré ! On a hâte de refaire nos valises pour explorer les richesses qu’offrent les États-Unis.

DSCF8622

Pour bien préparer son week-end :

Le logement : si vous pouvez, essayez de louer votre logement à l’avance car les bons plans partent très vite. De notre côté, nous avons trouvé un AirBnb à la dernière minute dans le quartier de Chelsea mais nous vous déconseillons de loger là-bas. Le quartier est résidentiel certes mais sa fréquentation laisse à désirer… On vous conseille donc de loger par exemple du côté de Cambridge ou Charlestown qui sont résidentiels, et abordables, malheureusement à une semaine du départ les bons plans n’étaient plus au rendez-vous pour nous. Si vous êtes plutôt hôtel regardez les offres à l’avance sur Booking.com, vous pouvez bénéficier de réductions intéressantes sinon si vous aimez rencontrer les locaux vous pouvez vous rendre sur AirBnb, ou encore Homestay que nous avons découvert il y a peu et qui offre parfois les même logement que Airbnb mais moins chers.

Le transport : nous sommes allés à Boston en voiture, en partant le samedi matin à 8h nous avons eu une attente normale à la douane, à peu près une heure, le temps de descendre de voiture pour la prise d’empreintes afin de faire notre ESTA (pensez à avoir 6 $US sur vous). Vous pouvez consulter presque en temps réel l’attente aux différents bureaux de douane à la frontière avec les États-Unis sur le site du Gouvernement du Canada.
Dans Boston : vous pouvez prendre la voiture mais sachez que les places de parking sur les zones gratuites sont rares et que les parkings sont hors-de-prix, comptez 28 $US les 4 heures en parking sous-terrain… L’application Parkopedia, vous sera très utile pour consulter les prix des parkings avant de vous rendre dans un quartier bostonien. Sinon vous pouvez prendre un pass de bus, métro 7 jours à 15 $US (sachant que le pass journée coûte 11 $US).

L’argent : comme vous le savez nous sommes aux États Unis donc la monnaie est le dollar américain. Si vous venez de Montréal voici un site où vous pourrez commander des USD et aller les récupérer dans la journée sans payer de frais de change.

City Guide : Boston en 3 jours

Jour 1 :

Freedom Trail :
Nous sommes arrivés en début d’après-midi à Boston, nous avons donc fait un arrêt au Quincy Market, un food market qui fait parti des bâtiments du Faneuil Hall, où nous avons pu découvrir des spécialités locales telles que le « lobsta roll » (un sandwich au homard). C’est donc ici que nous avons commencé notre visite en suivant la fameuse ligne rouge du Freedom Trail, cette ligne longue d’environ 4 km vous fait visiter Boston et ses édifices historiques en partant du Boston Common jusqu’au Bunker Hill Monument. Vu que nous étions déjà à mi-parcours nous avons choisi de partir du Faneuil Hall et de descendre jusqu’au Boston Common en découvrant successivement : le Old State House, qui est l’un des bâtiment les plus anciens de Boston. C’est une maison en briques qui a accueilli les fonctionnaires britanniques jusqu’à la Révolution américaine, et le massacre de Boston de 1770 a eu lieu juste devant. On a poursuivi avec le Old Corner Bookstore, la King’s Chapel and Burying Ground, le Granary Burying Ground, le Boston Common et le prestigieux Massachusetts State House dont le dôme est couvert d’or ce qui inspira notamment le Capitole de Washington.

DSCF8836DSCF8626 DSCF8843DSCF8636DSCF8642DSCF8644DSCF8651DSCF8654DSCF8671

Beacon Hill :
Au bout du Freedom Trail, vous arriverez dans le quartier élégant et pittoresque de Beacon Hill, considéré comme le plus cher de la ville, et cela se ressent tout de suite à sa fréquentation. C’est le quartier historique de la ville, qui date du 19ème siècle,  avec des petites rues pavées et des maisons en briques qui n’est pas sans nous rappeler l’Angleterre. Vous pouvez vous balader une petite heure dans ce quartier, le tour est très vite fait et n’hésitez pas à revenir de nuit car les rues sont éclairées par des becs-de-gaz, ambiance coup de foudre à Beacon Hill.

DSCF8660 DSCF8663 DSCF8665 DSCF8661

Waterfront :
Après une bonne journée de marche rien de tel qu’un bon apéro au bord de l’eau n’est ce pas ? Venez humer l’air marin et profiter de la magnifique vue sur Boston qu’offre Waterfront. Si il est l’heure de dîner vous pouvez aller manger des fruits de mer chez The Barking Crab, nous on a adoré l’esprit de ce restaurant avec ses airs de ginguette. Petit bémol sur le sandwich au homard à 24 $US qui n’était pas très bon, mais le Fish & Chips était, quant à lui, à notre goût et copieux.

DSCF8673 DSCF8679 DSCF8678 DSCF8677 DSCF8675 DSCF8695 DSCF8683 DSCF8691DSCF8701

Jour 2 :

Cambridge :
C’est le quartier qui héberge les deux universités les plus prestigieuses de la ville : Harvard et MIT. Nous avons donc commencé notre journée avec la visite du Massachussetts Institute of Technology datant du 19ème siècle. C’est une université très réputée autant aux États-Unis qu’au niveau mondial et qui est spécialisée en sciences et technologie. Contrairement à Harvard, vous avez accès aux bâtiments de cette université ainsi qu’à son jardin central avec sa magnifique vue sur la mer.

DSCF8712 DSCF8716

Sur le chemin pour aller à Harvard, vous pouvez aller manger au Life Alive, c’est un restaurant végétarien qui propose des salades, des wraps et des smoothies et jus à base de produits frais dans une ambiance baba cool.

Nous avons ensuite fouler le pas de l’élite américaine à Harvard, université qui fait partie du cercle très privé de l’Ivy League, qui regroupe les huit plus prestigieuses et plus anciennes universités américaines, en compagnie d’autres écoles de renoms telles que Brown, Colombia, Dartmouth, Princeton, Stanford ou encore Yale. L’année d’étude coûte quand même 50 000 $US, donc ce n’est pas permis à n’importe qui…

L’architecture datant du 17ème siècle est très bien conservée même si j’avoue que je m’attendais à quelque chose de plus grandiose… Différentes personnalités sont sorties de écoles, on compte tout de même 45 prix Nobel, mais aussi des présidents américains tels que Kennedy, Obama ou encore des personnages célèbres comme Mark Zuckerberg ou Nathalie Portman. On se sent tout chose de se dire que l’on a marche sur leurs pas.

DSCF8724 DSCF8726 DSCF8719

Tout proche d’Harvard, pour les plus gourmands, vous pouvez faire une pause goûté chez Mike’s Pastry pour déguster une de leur pâtisserie, c’est une adresse incontournable de Boston ! Si vous ne passez pas par Cambrigde, sachez qu’il a plusieurs points de vente dans la ville, vous voilà rassuré.

DSCF8735DSCF8738

Back Bay :
C’est un quartier où se mêlent à merveille les anciens édifices historiques avec des bâtiments plus modernes. Par exemple la Trinity Espiscopal Church qui a été construite par Henri Hobson Richardson au 19ème siècle, sur Copley Square se trouve juste à côté d’un immense building en verre. En face, vous pouvez aller visiter la Boston Public Library, je vais encore vous parler de l’ambiance à la Harry Potter, mais je trouve que la bibliothèque avec ses petites lumières vertes ressemble à la bibliothèque de Poudlard.

DSCF8745DSCF8771 DSCF8753 DSCF8755 DSCF8756 DSCF8763 DSCF8758 DSCF8762 DSCF8759 DSCF8761

Nous sommes ensuite allés boire un verre au rooftop Revere, qui offre un bar standing pour un moment de détente et une vue de haut sur Boston. En retournant à la voiture nous n’avons pas pu nous empêcher de faire un crochet par le Boston Public Garden. Et c’est là que la magie a opéré… Moi l’amoureuse des grandes villes et de la nature, qui n’aimait pas les États-Unis, je me suis vue habiter en face de ce magnifique parc rempli d’écureuils. Ah les écureuils, je peux rester des heures à les regarder se courir après et sauter d’arbres en arbres. Un dame leur donnait à manger dans le parc donc ils nous montaient dessus pour voir si on avait pas une cacahuète pour eux. Des vrais petits amours !

DSCF8775DSCF8796 DSCF8793 DSCF8786

Jour 3 :

Charlestown :
Il faut arriver tôt pour éviter l’afflux des touristes voir pire, les écoles avec leurs cinquantaines d’élèves, qui viennent visiter le Bunker Hill Monument. La visite est gratuite, il suffit juste de vous rendre au bureau en face du Bunker Hill Monument pour récupérer des tickets. Et préparez vous pour les 294 marches qui vous attendent avant d’arriver enfin sur une vue magnifique à 360 degrés de Boston. Ensuite, vous pouvez vous promener dans les rues de Charlestown où se côtoient des maisonnettes en briques et des façades en bois colorées qui donnent un charme fou au quartier.

DSCF8831 DSCF8815 DSCF8817 DSCF8810 DSCF8809 DSCF8834

Nous sommes ensuite retourné vers le Faneuil Market pour faire un peu de shopping chez Abercrombie and Fitch et Uniqlo que nous n’avons malheureusement pas à Montréal, puis nous avons repris la route du retour vers le Canada en passant à travers la campagne américaine où nous avons pu admirer le couché de soleil en attendant notre passage à la frontière. On espère retourner à Boston car nous avons encore pleins d’endroits à découvrir dans cette jolie ville américaine. Et vous, quels sont vos quartiers préférés de Boston ?

DSCF8844DSCF8848DSCF8850


Bonnes adresses :

Quincy Market
367-385 S Market St, Boston, MA 02109

The Barking Crab
88 Sleeper Street, Boston, MA 02210

+1 617-426-2722
Tarifs : Lobster roll 24 $US , Fish & Chips 16 $US, Corona 5,50 $US

Life Alive
765 Massachussets Avenue, Cambridge, MA 02139
Tarifs : Wrap 10 $US et le smoothie 6 $US

Mike’s Pastry
11 Dunster Street, Cambridge, MA 02138
+1 617-661-0518
Tarif : 4,50$ US

  • Pingback: PVT Canada, bilan des six mois à Montréal – Refuse to hibernate()

  • Tiffany Laux

    Des amis vivant à Boston m’avaient très fortement conseillé le Duck Tour, tour de la ville avec un guide très sympa et fun au volant d’un bateau-bus. C’est un très bon moyen de découvrir la ville, à faire absolument et avant le Freedom Trail si possible (cela permet d’avoir une bonne compréhension de l’organisation de la ville avant de la parcourir à pied !).
    D’ailleurs, l’achat d’un ticket de Duck Tour permet également de bénéficier d’une visite de Harvard gratuite, faite par un étudiant qui nous promène sur le campus et nous raconte des anecdotes assez sympathiques.

    Je recommande très fortement le Museum of Fine Arts. Il est superbe et présente la plus grande collection de Monet hors France pour les grands fans d’impressionnisme.
    Le musée est tellement grand, qu’il est presque impossible à faire en une fois. Le musée propose également des tours gratuits avec des guides permettant de faire le tour de plusieurs collections (Antiquité, Amériques, Europe, Asie, Art contemporain, etc.)
    Bon à savoir : le ticket d’entrée est valable pour une seconde entrée gratuite dans un délai de 10 jours !

    Pour les très grands amateurs d’art, il y a aussi le Isabelle Stewart Gardener Museum qui se situe pas très loin du MFA. Je n’ai malheureusement pas eu le temps d’y faire un tour, mais on me l’a fortement conseillé !

    • Merci Tiffany pour toutes ces adresses on les garde bien précieusement pour notre futur voyage à Boston. Tu nous a vraiment donné envie d’aller au Museum of Fine Arts et au Isabelle Stewart Gardener Museum !! Le Duck Tour est en effet une très bonne idée, nous avions vu ces amphi-bus et on avait trouvé ça marrant pour découvrir la ville.