Marrakech, les souks et le jardin Majorelle 1/3

En Novembre, nous cherchions une destination « dépaysante » pour nous évader pendant un long weekend. Nous avons tout d’abord regardé les capitales européennes, puis, l’envie de prendre une dose de soleil avant l’hiver (français + canadien = un looong hiver) nous a dirigé vers Marrakech. Pour ne rien vous cacher j’avais déjà parlé du Maroc à Mickaël car ayant des origines marocaines c’est un pays qui m’a toujours attirée. Et ce qui est bien avec Marrakech c’est qu’en 3h d’avion de Paris on est complétement dépaysé !

Nous avons donc atterri le vendredi à 18h à Marrakech, on se doutait qu’on serait un peu fatigué donc on a tout fait pour que l’arrivée se passe en douceur :

  • pré-remplir les fiches de renseignement pour la douane
  • commander un taxi via notre Riad
  • et bien évidemment, réserver un plat marocain pour le dîner

Lorsque nous sommes arrivés au Riad Noos Noos nous avons été accueilli très chaleureusement par Laurent et toute son équipe qui nous ont offert le thé et les pâtisseries marocaines et nous ont donné quelques conseils pour notre séjour. Ce Riad, situé au cœur de Marrakech, respecte l’architecture traditionnelle, il dispose de 9 belles chambres réparties autour de 2 patios lumineux et d’une terrasse avec vue sur les toits de Marrakech et de l’Atlas. Au dîner on nous a servi la Harira qui est une soupe typiquement marocaine, généralement préparée à base de viande, légumes, pois chiches, herbes et épices, puis un Tajine de bœuf et enfin des œufs au lait : un délice.

DSCF5625DSCF5599 DSCF5995 DSCF6003 DSCF5642DSCF5573 DSCF5594

On se lève assez tôt pour pouvoir profiter pleinement du petit déjeuner au Riad puis direction la Place Jemaa el-Fna qui est le point de départ idéal pour visiter le cœur de la ville rouge. Si cela n’est pas déjà fait profitez-en pour changer de l’argent à l’hôtel Ali, rue Moulay Ismaïl juste à côté de la place car ils ne prennent pas de commission. Maintenant vous pouvez traverser la place en faisant attention de ne pas marcher sur un serpent à sonnette juste avant de démarrer votre journée par les souks. Littéralement « souk » signifie « marché » mais il est utilisé par les Marrakchis pour désigner les rues marchandes qui s’étendent au nord de la place Jemaa el-Fna.
Toutefois nous vous donnons deux conseils avant de vous perdre dans les différents souks de la ville : demandez toujours votre chemin à un marchand ne pouvant quitter sa boutique sinon la personne vous accompagnera et vous demandera un pourboire, et faites bien attention à vos affaires personnelles. Ceci étant dit, vous pouvez commencer votre périple par le Souk Ableuh (olives, piment, épices) puis tournez à gauche dans le souk Kchacha où les gourmands pourront acheter des fruits secs. Enfin vous arriverez dans notre préféré : le souk Semmarine, qui vous en mettra plein les mirettes avec toutes ses jolies babouches colorées.

DSCF5665 DSCF5673 DSCF5656

En remontant vous arrivez dans les souks Kchachbia, Smata et Cherratine qui vous conduiront vers la place Ben-Youssef. Face à celle-ci, vous pouvez visiter le musée de Marrakech pour 50 Dh, qui est un ancien palais restauré par la fondation Omar Benjelloun. Pour nous, ça a été le premier contact avec l’art marocain et nous sommes tombés sous le charme du zellige : ce travail de la mosaïque est vraiment fascinant et il sait mettre en exergue la beauté des lieux rehaussée par les dorures et les fontaines.

DSCF5691DSCF5682 DSCF5702DSCF5685

Si vous avez faim, allez dans le restaurant Le Foundouk, qui est pour nous une des meilleures adresses de la ville et qui se trouve à 5 min à peine du musée de Marrakech. Le décor est époustouflant et on a pu déguster une délicieuse pastilla au poulet ainsi qu’un couscous à l’agneau sur leur terrasse reposante avec vue sur Marrakech.

DSCF5809DSCF5798 DSCF5792 DSCF5806 DSCF5804

On continue avec un autre lieux à couper le souffle : la Medersa Ali Ben Youssef, qui est l’un des rares édifices religieux à être ouvert aux non-musulmans (coût : 20Dh). Fondée au 14ème siècle, cette école coranique était autrefois la plus vaste d’Afrique du Nord. Concurrencée par les écoles coraniques de Fès elle ferma ses portes en 1962. Le point fort de cette école est sa cour intérieure faite de marbre, de stucs blanc nacré et de mosaïques rehaussés par la couleur chaude du cèdre.

DSCF5706 DSCF5705 DSCF5707

Changement de décors avec le Jardin Majorelle. Il se situe dans la « ville nouvelle » et il est préférable de s’y rendre en taxi (30Dh environ). Passé la porte d’entrée on se retrouve dans un jardin à la végétation luxuriante baigné dans un silence que seul le chant des oiseaux vient troubler. La valse lente des tortues, le fuchsia des bougainvillées contrastent avec le jaune éclatant de leurs cache-pots. On s’assoit pour contempler le vert des plantes exotiques et le bleu Majorelle de la villa. Qu’est-ce qu’on est bien loin des klaxons et l’agitation de la ville… On comprend pourquoi Yves Saint Laurent et Pierre Bergé sont tombés amoureux de ce havre de paix. Comptez 70Dh pour le jardin et 30Dh pour le musée situé à l’intérieur la villa.

DSCF5757 DSCF5752DSCF5783 DSCF5743 DSCF5751 DSCF5744

Prenez un taxi pour regagner les souks si vous vous sentez la force de retraverser ces ruelles, sinon vous pouvez directement vous rendre à la place Jemaa el-Fna. À la tombée de la nuit, la place devient un vrai food-market. N’hésitez à la contempler en vous installant sur une terrasse alentour, par exemple celle du Grand Balcon du Café Glacier. Les places au bord de la terrasse sont prises d’assaut on vous conseille donc d’y aller vers 17h30-18h00.

DSCF5831 DSCF5834

Pour terminer cette journée en beauté vous pouvez aller diner au restaurant le Tanjia pour savourer un plat typique dans un décor digne des milles et unes nuits !

DSCF5964


A savoir 1€ = 10.82 Dh

Les bonnes adresses :

Le Foundouk
55, souk Hal Fassi, Kat Bennahïd, Marrakech

Le Tanjia
14, Derb Jdid, Marrakech

Tarifs : plats à moins de 180 Dh
Nous y sommes allés sans réservation mais en période d’affluence touristique pensez à réserver.

  • argone

    aahhhh les pastillas, les tajines …. vivement le mois de mars que je me régale à nouveau ! Contente que vous ayiez aimé le Sultana, c’est vrai que c’est un superbe endroit, on avait passé un excellent séjour là-bas ! argone

    • Tu avais séjourné au Sultana ? Le spa à l’air magnifique, on nous a proposé de le visiter mais malheureusement on devait rejoindre notre Riad pour aller à l’aéroport. En tout cas si tu recherches un endroit au coeur de Marrakech pour mars on te recommande chaleureusement le Riad Noos Noos où nous étions ! 🙂 Sinon que dire des couscous, tajines et pastillas à part : succulent ! #teamgourmands lol

  • Détours du monde

    J’ai moi aussi été dépaysée par Marrakech en décembre dernier. Il y a
    des tas de jolis riads (parfois cachés), pour peu qu’on s’amuse à
    pousser quelques portes ! Je retournerai au Maroc dès que je le pourrai !
    Bravo pour vos photos ;). Sabrina

    • Merci Sabrina ! C’est vrai qu’un des charmes de Marrakech se sont ses trésors cachés derrière de grandes portes. On n’imaginait pas un instant trouver des havres de paix, comme les Riads ou le Palais Bahia, derrière de si grands murs qui ne payent pas de mine.

    • Merci Sabrina c’est adorable ! C’est vrai que les Riad de la ville regorgent de richesses ce qui tranche souvent avec les rues, ça nous avait un peu choqué en arrivant.

  • Momo B.

    J’ai eu l’impression d’être en train de déambuler les rues de Marrakech en lisant cet article. 🙂

    • Ravi que la balade vous ai plu. Nous on a adoré les couleurs de Marrakech ! Vous connaissez bien la ville ? 🙂