Préparer son voyage au Mexique

Si vous préparez un voyage au Mexique, nous vous avons concocté une liste des choses à penser avant votre départ.

Nos conseils pour bien préparer son voyage au Mexique

Les conseils pratiques avant de partir au Mexique

Les billets d’avion

En partant de Montréal, nous avons choisi Air Canada et Air Canada Rouge pour faire l’aller-retour jusqu’à Cancún. Avant de choisir nos billets nous sommes allés sur le comparateur Google Flight pour comparer les prix. C’est ce que nous vous conseillons de faire peu importe d’où vous partez. Au retour, nous avions un vol avec une escale de 5 heures de nuit à Toronto que nous avons finalement changé pour un vol direct. En arrivant à l’aéroport le jour J, nous sommes allés au comptoir de notre compagnie et on nous a proposé une place sur un vol direct pour 75 $US (hors taxes) par personne.

Refuse to hibernate mexique air canada rouge hublot

Le visa

Vous n’avez pas besoin de visa pour aller au Mexique. Dans l’avion on vous remet un formulaire que vous devez remplir, puis vous le donnez au douanier, accompagné de votre passeport. Il vous tamponne le tout et vous donne une partie du document que vous devez conserver car on vous le demandera à la sortie du territoire.

Vous pouvez ainsi rester 180 jours dans le pays. Besoin de plus de temps ? Faites donc un PVT Mexique !

Refuse to hibernate mexique vue aerienne

Les vaccins

Pas de souci de ce côté là non plus, aucun vaccin n’est obligatoire.

Les logements

À Valladolid nous avions un AirBnb puis nous avions choisi des hôtels pour le reste du séjour via Hotels.com. Nous avions booké toutes nos nuits avant de partir et nous l’avons juste regretté pour la visite de Rio Lagartos. En effet, nous avons changé notre itinéraire en cours de route et notre hôtel était à deux heures de routes pour un départ en bateau tôt le matin, nous aurions préféré dormir dans un hôtel plus proche, à Valladolid par exemple… Mi mars, c’est à la fin de la haute saison, les hôtels sont peu fréquentés donc nous aurions pu les prévoir sur place. Par contre pour ceux en bord de mer comme à Holbox, Cozumel, Tulum nous vous conseillons de réserver à l’avance car les meilleurs sont pris d’assaut plusieurs mois à l’avance.

Refuse to hibernate mexique hotel okaan chambre Refuse to hibernate mexique hotel okaan maison Refuse to hibernate mexique hotel okaan salle restaurant Refuse to hibernate mexique hacienda uxmal plantation museum Refuse to hibernate mexique hotel okaan reception Refuse to hibernate mexique tulum maria del mar chambre

L’argent

La monnaie locale est le peso, affiché aussi dollar mexicain : $MXN. Les endroits très touristiques comme Tulum acceptent également le dollar américain. Si vous venez de Montréal voici un site où vous pourrez commander des MXN et aller les récupérer dans la journée sans payer de frais de change. Pour les français vous pouvez aller dans un bureau de change ou commander la monnaie quelques semaines en avance via votre banque.

Sachez que lorsque vous payez votre entrée dans des sites archéologiques, vous avez toujours deux paiements : un pour l’INAH en charge de la conservation du site et un pour l’entrée touristique. Prévoyez donc du cash sinon vous aurez des frais bancaires multipliés par deux à chaque visite.

La sécurité dans les villes et sur les routes

Lorsque l’on nous demande si l’on s’est senti en sécurité au Mexique je réponds sans hésiter que oui. À aucun moment nous nous sommes retrouvés dans une situation où nous avons ressenti de la peur et où nos sens étaient en alertes. Contrairement par exemple à une petite rue coupe gorge où nous nous étions retrouvés à Marrakech. Nous nous baladions avec nos appareils : iPhones, camera et drone ainsi que notre argent, sans crainte.

Le Yucatán est une région très touristique donc il y a peu de chance que vous vous retrouviez en situation d’insécurité. Après on nous a dit de faire attention vers Acapulco par exemple ainsi que dans le Nord du Mexique vers la frontière avec le Texas. N’hésitez pas à vous renseigner sur les blogs pour avoir les conseils de personnes qui vous ressemblent.

Pendant notre séjour de 9 jours dans la péninsule du Yucatán nous avons pu constater que les contrôles de police étaient très fréquents. Par contre la police arrêtaient les locaux mais nous n’avons jamais vu des touristes se faire contrôler.

Les routes sont praticables la plupart du temps, il arrive que certaines petites routes entre deux villages soient pleines de trous. Il faut donc faire attention à ses pneus de voiture, c’est pour cela qu’il est préférable de ne pas conduire de nuit. De plus des animaux sauvages peuvent débarquer sur la route à tout moment, il faut rester vigilant.

Attention également aux ralentisseurs, ils sont très fréquents, il y en a un à chaque entrée d’une ville. Parfois très haut, si vous les prenez trop vite, vous pouvez y laisser une roue…

Les transports

L’avion

Au départ nous avions regardé les vols internes pour nous rendre à Mexico. Nous avions regardé les vols sur Google Flight, notre petit chouchou vous l’aurez compris, et nous avions trouvé des vols vraiment pas cher !

Le taxi

Nous n’avons pas pris de taxi vu que nous avons loué une voiture directement depuis l’aéroport mais nos amis du blog le Bocal de Kloma ont déjà pris Uber à Mexico par exemple et les prix sont tout à fait raisonnables. Vous pouvez également demander à votre hôtel de s’occuper de votre commande de taxi entre l’aéroport et votre hôtel.

La voiture de location

Nous avons loué notre voiture chez Budget 520 $US pour 9 jours avec toutes les assurances et la responsabilité civile. On trouve ça un peu cher, la prochaine fois on cherchera un peu plus sur des comparateur comme carigami.fr.

Pensez bien à demander le numéro d’appel en cas de panne. Si vous n’avez pas pris d’assurance dépannage, vous pouvez composer le 078 et les Angeles Verdes viendront vous dépanner entre 8h et 20h sur les routes principales. Le service est gratuit, vous ne payerez que ce dont vous avez besoin pour remédier à la panne.

En cas d’accident, vous avez le droit à une assurance avec votre carte bancaire, renseignez-vous au préalable auprès de votre banque. Sinon vous pouvez composez le 066.

Refuse to hibernate mexique valladolid volkswagen coccinelle

Le bus

Pour les envies de voyage avec un petit budget, il est tout à fait possible de prendre le bus pour se rendre de ville en ville. Vous pouvez regarder les possibilités sur le site : ADO. Alors c’est sûr que lorsque l’on a que 9 jours de vacances et que le temps est compté c’est pas l’idéal mais pour ceux qui sont en road-trip cela peut être une solution économique.

Refuse to hibernate mexique izamal transport

La nourriture

La question de la nourriture nous a souvent été posée donc nous vous rassurons nous n’avons pas était malade pendant notre séjour dans la péninsule du Yucatán. L’eau n’étant pas potable vous ne devez pas la boire ! Si vous vous y risquez bonjour la tourista ! Normalement partout où vous irez vous aurez de l’eau en bouteille à disposition. Il en va de même avec les glaçons dans vos boissons au restaurant ou à l’hôtel. Dans les lieux touristiques en tout cas, ils sont fait avec de l’eau purifiée donc pas de souci. En cas de doute, pour étancher votre soif, vous trouverez abondance de Corona ou de Sol et pour info le Coca Cola ou le Pepsi sont moins chers que l’eau dans les petits supermarchés, allez savoir pourquoi…

Les conseils d’un ami mexicain : à Mérida on mange très bien, la gastronomie est différente par rapport au reste du Mexique car l’on découvre vraiment la culture Maya. Sinon il faut absolument goûter : cochinita pibil, panuchos, poc chuc et la sopa de lima. Plus général : el mole, los tacos de pastor, le ceviche, le mescal et la bière à la tomate !

Refuse to hibernate mexique valladolid plat typiqueRefuse to hibernate mexique hotel okaan petit dejeunerRefuse to hibernate mexique izamal sopa de limaRefuse to hibernate mexique izamal cochinita pibil

Le pourboire

Nous avons pris l’habitude du pourboire depuis que nous vivons au Canada mais je dois dire qu’au Mexique on a l’impression de passer notre temps à donner de l’argent. Au restaurant, au personnel de l’hôtel, au gamin qui te garde ta voiture au parking, aux guides, aux personnes qui te mettent de l’essence et nettoient ta voiture… Retenez que dans un restaurant vous devez laisser au moins 15% et que pour le reste c’est à votre discrétion.

On espère que tous ces conseils vous rassurerons et vous donnerons envie de partir à la découverte du Mexique. Si une question n’a pas été abordée, n’hésitez pas à la poser en commentaire et nous y répondrons avec plaisir !


Pour aller plus loin, voici nos autres articles sur le Mexique :