Voyage & zéro déchet : une trousse de toilette plus green

Quels produits choisir pour composer une trousse de toilette plus responsable ? Comment éviter le plastique à usage unique ? Quels sont les pièges à éviter ? Je me suis basée sur ma propre expérience pour répondre à ces questions que l’on se pose tous !

Il y a 5 ans nous avons décidé de faire plus attention à notre consommation quotidienne. On a commencé à manger moins de viande (car nous étions de gros carnivores) et à faire plus attention à nos courses en général. Quand nous sommes partis vivre à Montréal, nous avons encore ralenti notre consommation de viande, mais pour le reste c’était « compliqué » car tous nos repères étaient bousculés, on ne savait plus trop quoi acheter et où… En rentrant à Paris, début 2018, j’avais conscience que ce n’était pas assez. J’ai donc décidé d’aller plus loin dans cette démarche et de tout faire pour éviter de consommer du plastique à usage unique en voyage mais aussi chez nous.

Est-ce que c’est compliqué de se mettre au zéro déchet ?

Certaines personnes n’osent pas se lancer car elles pensent que « c’est compliqué », que « ça prend plus de temps » ou encore que « ça coute plus cher »… etc On faisait partie de ces personnes, donc je pense que nous sommes bien placés pour témoigner que non : le zéro déchet ce n’est pas si compliqué, que ça ne prend pas plus de temps et surtout que sur le long terme ça coûte moins cher !

Exemple : Le prix moyen d’une brosse à dents jetable est de 2,5 €. La brosse à dents rechargeable Caliquo est à 2,95 € et les recharges coûtent 1,25 € à l’unité. Résultat au bout d’un an : si vous changez trois fois de tête, plutôt que d’acheter 3 brosses à dent, vous êtes gagnant financièrement !

Enfin, c’est généralement plus pratique lorsque l’on voyage car les produits liquides sont remplacés par des produits solides. Ce qui veut dire que : plus de galère de liquide renversé dans son sac / sa valise et surtout plus de restriction des 100ml pour le bagage cabine.

Pourquoi ai-je choisi de prendre la parole sur ce sujet ?

C’est le premier article de blog où je prends la parole sur le thème de la consommation plus responsable et j’espère qu’il y en aura d’autres. Je ne suis pas une experte, je suis loin d’être parfaite, mais c’est un sujet qui me passionne et où j’apprends sans cesse de nouvelles choses.

Pour commencer, j’ai choisi de m’attaquer à nos produits d’hygiène et de beauté et donc à notre trousse de toilette. Pour certains produits on est pas sur du zéro déchet à 100% car il faudrait tout prendre en vrac et parfois ça n’existe pas pour des raisons hygiéniques. Mais j’ai sélectionné principalement des produits avec des packagings en papier, en carton ou alors en plastique réutilisable. Le but étant bien sûr d’éviter le packaging plastique à usage unique.

Promis mes idées sont : faciles, rapides et économiques ! Tous les produits dont je vous parle ici ont été achetés et testés par nos soins depuis plusieurs mois, voir plusieurs années pour certains. Pour ceux qui nous suivent sur Instagram vous avez sûrement vu passer nos stories « Écologie 🌿». C’est via elles que j’ai partagé nos nouveaux achats et surtout récoltés vos conseils qui m’ont beaucoup aidé. J’ai donc choisi de faire cet article dans la continuité de ces stories. J’espère que vous découvrirez des choses grâce à cet article et surtout j’espère apprendre de nouvelles choses grâce à vous !

Présentation des produits pour composer une trousse de toilette plus green

1. le savon

Côté savon on alterne entre le savon de Marseille de la Corvette et le savon « Nil » de Sloe. La première fois, nous avons acheté le savon Nil dans sa boite en aluminium réutilisable donc maintenant on achète juste la recharge.

La Corvette

Le Savon de Marseille La Corvette est fabriqué depuis 1894 à la Savonnerie du Midi, à Marseille, selon le procédé de fabrication traditionnelle de cuisson aux chaudrons. La Corvette fait partie des 4 fabricants de savon de Marseille traditionnels membres de l’UPSM « l’Union des Professionnels du Savon de Marseille ».

Economique, écologique et très efficace, le savon de Marseille est utilisé aussi bien pour l’hygiène corporelle (peau, cheveux et dents) mais il peut aussi vous servir pour nettoyer la vaisselle ou détacher vos vêtements en voyage. C’est donc un super produit multi-usage, indispensable à la maison et/ou dans sa trousse de toilette !

☞ Retrouver d’ailleurs toutes les astuces sur le blog de la Corvette : www.la-corvette.com.

Sloe

Quant à Sloe, c’est une petite marque que l’on a découverte en décembre 2019 lors d’un concept store de Nöel. C’est là-bas que nous avons rencontré les fondateurs : Fanny et Bertrand. Ils sont pétillants et ont une réelle envie de changer les choses et je les admire beaucoup pour ça ! D’ailleurs j’adore comment ils définissent leur marque : « Sloe s’adresse à tous ceux qui sont conscients de l’urgence climatique mais qui ne savent pas toujours par où commencer. [… ] En somme, Sloe c’est pour tous ceux qui veulent rester propre sans salir la planète » !

Pourquoi nous recommandons les marques la Corvette et Sloe

Sloe utilise la méthode de la saponification à froid, une fabrication unique, écologique, artisanal et ancestral qui garantit la meilleure conservation possible des propriétés des huiles végétales utilisées. 

Et la Corvette, fabrique le vrai savon de Marseille selon la méthode traditionnelle en chaudrons (saponification à chaud), à base d’huiles végétales sans parfum, ni colorant, ni conservateur.

2. le shampoing

Côté shampoing j’ai actuellement un traitement pour l’eczéma, donné par le médecin, qui m’oblige à utiliser un shampoing acheté en pharmacie. Coucou la nana stressée, ah ah ! Mais voici ceux que des amis ont testé et m’ont conseillé :

Je pense tester celui de Sloe après le confinement, comme ça je pourrai vous faire un retour avant l’été !

3. la brosse à dents

Au début j’étais partie sur l’idée d’acheter une brosse à dents en bambou puis Chrystelle du blog de voyage Wait & Sea m’a fait prendre conscience qu’il fallait faire attention aux objets en bambou. Certaines personnes malhonnêtes surfent sur la vague de l’écologie pour se faire de l’argent…. Donc les petites exploitations certifiées écologiques et/ou commerces équitables ne suffisent plus à répondre à la grande demande de bambou et on assiste notamment en Asie, à la déforestation d’autres espèces pour faire de gigantesques plantations…

J’ai discuté de cela avec Fanny, la co-fondatrice de Sloe, de leur côté ils ont sélectionné du bambou « Moso » pour faire leur brosse à dents. Le bambou moso pousse en abondance et sa culture ne nécessite pas d’eau. De plus c’est un bambou qui n’est pas consommé par les pandas, donc l’impact de sa culture est moindre pour l’environnement.

Quelle marque de brosse à dents à tête interchangeable faut-il choisir ?

Mon choix s’est donc tourné, sur les conseils de Chrystelle, vers la brosse à dents en bioplastique avec la tête interchangeable. Ainsi, quand les poils commencent à faire la tronche hop je change juste la tête ! Et ce qui est top c’est que vous avez juste à envoyer les têtes à Terracycle, qui s’occupe de les recycler.

J’ai acheté nos deux brosses à dents chez Altermundi car c’était le seul magasin « responsable » que je connaissais vers chez nous. 

Finalement, j’ai choisi celles de la marque Lamazuna mais avec le recul, et après une discussion avec nos amis Chloé & Gurkan du blog Van life goes on, je me suis rendue compte que je m’étais faite avoir ! J’ai payé 7,90 € la brosse à dents Lamazuna alors que la marque Caliquo fait les mêmes à 2,95 €. L’erreur du débutant… Mais au moins vous êtes prévenus !

4. le dentifrice

Après la brosse à dents, mon deuxième fail fût : le dentifrice… J’avais acheté en même temps que nos brosses à dents le dentifrice solide sur un bâtonnet en bois de la marque Lamazuna.

Le goût menthe poivrée était franchement pas mal. Mais le dentifrice solide sur un bâtonnet c’était vraiment une mauvaise idée. Premièrement : vu que l’on doit mouiller la tête de sa brosse à dents pour la frotter sur le dentifrice, le dentifrice est mouillé… Donc après il faut attendre qu’il sèche avant de le mettre dans sa trousse de toilette. Pas l’idéal donc pour des voyageurs. Et deuxièmement : au bout d’un moment il tombe du bâtonnet donc ça devient un enfer pour se servir des petits bouts de dentifrice qu’il reste.

Depuis ce jour, j’ai appris de mon erreur et je me suis donc tournée vers un dentifrice solide dans une boite en aluminium réutilisable. J’ai choisi celui de Sloe car ce sont les rares à proposer des pastilles de dentifrice et franchement j’adore le concept : tu croques et tu frottes. C’est facile, ça mousse juste ce qu’il faut et tu as la sensation de fraîcheur grâce à l’arôme naturel de menthe ! Parfait !

5. le déodorant

Pour le déodorant j’utilise le « Superstar » de la marque canadienne Routine. que j’ai eu dans une box lors de notre voyage à Calgary. J’adore sa texture crémeuse que je trouve super facile à appliquer. Malheureusement la marque n’est pas distribuée en France… Il n’y a qu’un distributeur européen qui se trouve au Danemark, donc on verra si un jour nous allons là-bas, je me ferai un stock. Donc quand il sera terminé j’utiliserai le déodorant en crème « Louga » de Sloe.

6. les coton-tiges et cure-oreilles (oriculi)

J’ai acheté un oriculi en métal il y a deux ans en grande surface mais je ne trouve pas l’expérience de lavage extra. Du coup j’avais acheté des coton-tiges en bambou chez Altermundi mais c’était assez cher : 4,90 € la boite de 100. On a finalement opté pour des coton-tiges en papier biodégradable qui coûtent environ 2 € la boite de 200.

7. les cotons démaquillants lavables

Il y a deux ans j’ai investi dans un kit de carrés démaquillants lavables en eucalyptus, avec avec filet de lavage ainsi qu’une trousse de voyage chez les Tendances d’Emma. Personnellement j’utilise cette trousse comme rangement à la maison, mais pas en voyage car elle est un peu grande sachant que j’utilise un carré par semaine. J’emmène quelques carrés dans ma trousse de toilette, selon la durée de mon séjour. Sachez qu’il existe aussi une version gant si vous préférez !

Pour les laver rien de plus simple je les frotte à la main avec du savon. Et si ils sont toujours tachées j’utilise du bicarbonate de soude, ça aide à les re-blanchir.

J’adore aussi la version plus épaisse et moelleuse des Pancakes de Paulette Zéro Déchet.

8. les produits pour se maquiller, se démaquiller et s’hydrater la peau

Alors là les amis c’est maintenant que je vais avoir besoin de vos conseils ! Je vous explique la situation  : je me maquille très peu et d’ailleurs je crois que j’ai commencé à me maquiller vers 16 ans et que depuis ma routine n’a pas vraiment changée… Grosso modo j’utilise une crème hydratante en base, une poudre effet bonne mine, un crayon noir et un mascara. Et parfois je mets un petit rouge à lèvre rouge pour pimper un peu tout ça. Donc autant vous dire que mon maquillage dure généralement deux ans ! Mais voilà j’utilise un peu les mêmes marques depuis mes 16 ans, qui sont de grandes marques connues de tous et qui sont loin d’être green… Du coup j’ai besoin de vos conseils pour savoir quelles marques de cosmétiques plus écolo choisir ? 

Pareil côté démaquillage j’ai longtemps utilisé du lait démaquillant, maintenant j’utilise de l’eau micellaire mais apparemment ce n’est pas top pour la peau (et c’est dans une bouteille en plastique). On m’a donc conseillé d’acheter de l’huile de Jojoba pour me démaquiller. Dans laquelle je peux diluer quelques gouttes d’huile essentielle de Tea Tree pour désinfecter la peau. Qu’en pensez-vous ?

9. les protections féminines

Adios les tampons, protège-slips et serviettes jetables ! J’ai acheté une coupe menstruelle de la marque « BeCup » en grande surface il y a deux ans et franchement l’essayer c’est l’adopter. En voyage il faut juste penser à avoir une gourde avec de l’eau pour la nettoyer dans les toilettes quand on a pas d’accès à un robinet… Mais sinon c’est super pratique, je n’ai plus les petites irritations que j’avais parfois et surtout je produis moins de déchet.

Vous pouvez également investir dans des serviettes hygiéniques lavables en coton bio et/ou des culottes menstruelles. J’utilise la culotte menstruelle, le protège slip et la serviette hygiénique lavable de la marque « dans ma culotte ». C’est design, tout en protégeant son corps et la planète ! Donc c’est triplement cool !

10. la protection solaire

C’est difficile de trouver une gamme solaire avec des contenants rechargeables. Personnellement j’utilise la gamme solaire et après-soleil de la marque EQ car, même si les contenants sont en plastique, je sais qu’au moins la crème respecte les coraux.

EQ est certifiée BIO par Ecocert® et labellisée Cosmebio® donc ça permet de concilier protection de la peau et protection des océans ! De plus, tous leurs produits sont certifiés PETA. C’est-à-dire qu’ils n’utilisent aucun composants venant des animaux et que les produits ne sont pas testés sur eux.

Pour le corps j’utilise la crème solaire SPF 30 pour protéger ma peau du soleil. Et pour le visage j’avais le combistick indice 50 que j’avais du mal à étaler… Du coup je l’ai troqué contre le stick doré SPF 50+ que je préfère nettement, car il ne fait pas de trace blanche. Ce format est souvent utilisé par les surfeurs et je trouve qu’il est parfait pour les randonnées !

Côté après-soleil, j’utilise la crème hydratante sublimatrice qui hydrate bien ma peau tout en laissant une délicieuse odeur de coco.

Pour aller plus loin…

Comme je le disais plus haut, je ne suis pas du tout une experte du zéro déchet. J’ai choisi de faire cet article sur « comment composer une trousse de toilette plus green » pour vous aider dans vos recherches de produits clean et nomades. Et surtout, pour vous éviter de faire les mêmes erreurs que moi.

Il n’y a pas de petits gestes quand nous sommes plus de 7 milliards à les faire !

Voici quelques sites pour vous aider dans votre démarche du zéro déchet :

J’espère que cet article vous aura aidé à trouver les produits adaptés à vos besoins. Si jamais vous avez des conseils n’hésitez pas à les écrire en commentaire, je me ferais une joie de les intégrer à cet article ! Et si vous voyez de nouvelles rubriques à traiter ici, ou que vous avez des idées sur un futur sujet éco-responsables sur lequel vous voulez que j’écrive, je suis toute ouïe !

Bon plan : pour les novices qui ne savent pas par où commencer, Sloe propose des kits avec leurs produits. Je trouve que c’est une super idée pour se lancer dans l’aventure du zéro déchet !

La « trousse royale » contient une/un :
– trousse de toilette 100% coton Bio made in France
– savon solide avec sa boîte
– shampoing solide
– déodorant solide
– brosse à dent avec son étui
– boîte de 60 pastilles de dentifrice
– paire d’Oriclean en inox


Si comme nous vous aimez Pinterest, on vous invite à nous suivre sur notre compte Refuse to hibernate. Vous pouvez même épingler cet article afin de le garder précieusement :

(Visited 544 times, 3 visits today)