Un week-end à Turin

J’ai beau être organisé et méticuleux, il y a parfois des voyages qui ne se préparent pas et en l’occurrence là c’était un week-end complètement improvisé, en tout cas pour moi. En effet avant mon départ au Canada, où je resterai les deux prochaines années, deux amis m’ont organisé un week-end surprise à Turin afin de se quitter sur un souvenir plus que positif.

J’ai donc pris le train pour Lyon avec comme seul indice une liste de vêtements à ne pas oublier avec quelques pièges. Quand je suis arrivé à Lyon, qu’elle ne fut pas ma surprise lorsque je vis mes amis débarquer en maillot blanc et noir en arborant fièrement le drapeau de la Juventus de Turin. Moi qui pensais, avec les indices vestimentaires, marcher en montagne et dormir dans un refuge…

Jour 1 :

Le samedi matin : départ pour Turin. De Lyon, il faut environ 3 heures de voiture pour atteindre la ville en passant par le très long et très onéreux tunnel de Fréjus. Petit conseil, fermez les fenêtres de la voiture, l’air est irrespirable à l’intérieur et la température avoisine les 30 degrés au milieu du tunnel courant octobre.

_IMG_2010

Arrivé à l’hôtel, le week-end surprise se poursuivit car il s’agissait des anciennes usines Fiat, fermées en 1982, reconverties aujourd’hui en centre multifonctionnel avec notamment l’hôtel NH Torino Lingotto.

À côté du Lingotto se trouve Eataly. C’est une chaîne italienne de magasins de produits alimentaires à la gloire de l’Italie et qui arrive bientôt en France. Mi-épicerie, mi-restaurant l’endroit est parfait pour commencer dignement ce séjour.

_IMG_2030

Direction ensuite le centre ville en métro et pour le coup vous ne pouvez pas vous tromper car il n’y a qu’une seule ligne de 21 stations. On dit merci Les Jeux Olympiques d’hiver 2006. Vous pouvez vous arrêter aux stations Porta Nuova ou Porta Susa pour accéder au centre ville et déambuler dans les rues pour apercevoir notamment le magnifique Palais Madame ainsi que le Palais Royal.

Passage obligatoire par la Mole Antonelliana mais préparez-vous à faire un peu la queue. C’est une structure en forme de dôme mesurant tout de même 167,5 mètres. C’est un peu leur tour Eiffel nationale. Pour arriver au sommet, il vous faudra emprunter l’ascenseur qui vous dépose au dessus des toits de Turin et qui offre une vue imprenable sur la ville.

_IMG_2039 _IMG_2063

Installé à l’intérieur de la Mole Antonelliana, vous pouvez visiter également le Musée National du cinéma réparti sur plusieurs niveaux. Pour nous le temps défile donc ce sera pour une prochaine fois. Pour les passionnés d’Égypte, non loin de la Mole Antonelliana, se trouve également le Musée égyptologique (à ne pas manquer). Fondé en 1824, il possède la plus grande collection d’art égyptien après celui du Caire.

_IMG_2086

Pour le goûter, je vous conseille Baratti & Milano, idéal pour faire une pause sucrée. Par contre, si vous êtes fan de cookies, sachez que les cookies italiens ressemblent plus à des minis biscuits qu’aux cookies traditionnels que nous mangeons en France. Le chocolat chaud vaut le détour si vous aimez le chocolat en tablette car c’est ce que j’ai mangé… enfin bu ! De mémoire, je crois n’avoir jamais bu un chocolat aussi épais.

Après avoir arpenter les rues dans l’espoir de trouver autre chose qu’une pizzeria pour le dîner, nous sommes tombés sur Pastificio Defilippis. C’est une boutique de pâtes fraîches artisanales qui propose également de déguster sur place des spécialités de pâtes et de la gastronomie italienne à des prix très raisonnables. Pour moi ce sera les gnocchis verts avec du Castelmagno fondu accompagnés de noix et pour finir le fameux tiramisu. Un vrai régal ! Je vous recommande donc cette adresse si vous passez par Turin.

_IMG_2089 _IMG_2088
Pour poursuivre la soirée, vous pouvez passer boire un verre au bar Zucca, tout proche de Pastificio Defilippis, qui propose de nombreux cocktails et notamment le Spritz Saint Germain que j’ai découvert pour l’occasion. Parfait pour les amateurs de Spritz Apérol.

Jour 2 :

Après une longue soirée où nous avons poursuivi la découverte des rues et des bars turinois, c’était jour de match ! Nouvelle surprise au réveil, indépendamment de la volonté de mes amis cette fois, l’équipe de Atlanta BC qui allait affronter la Juventus séjournait dans le même hôtel que nous.

Petit déjeuner continental copieux à l’hôtel et ensuite direction encore une fois Eataly pour ramener quelques souvenirs culinaires. Pâtes, sauce tomate, pesto, biscuits, Apérol… Un bon panier gourmand pour satisfaire la gourmandise d’Audrey._IMG_2145

Direction le Juventus Stadium ensuite qui se trouve à 30 minutes en voiture de notre hôtel. Arrivé sur place, on découvre un magnifique stade assez récent car il a été reconstruit en 2011 à la place de l’ancien. Autour du stade, tout est fait pour que vous passiez la journée sur place. Il aurait fallu se lever plus tôt pour profiter de l’immense centre commercial ainsi que du musée sur l’histoire du club fondé en 1897, oui rien que ça. À l’intérieur du stade, la ferveur est palpable, lorsque l’hymne turinois commence tout le stade est débout et chante en cœur.

_IMG_2130_IMG_2127

Important : si vous vous rendez à un match de la Juventus, sachez que les places sont nominatives et que la carte d’identité doit être absolument présentée. Tout simplement pour éviter le marché noir et la revente à la sauvette devant le stade comme cela peut être le cas en France… Une très bonne idée dont la fédération française de football devrait s’inspirer. Bon je ne vais pas vous résumer le match ça risque d’être long mais sachez que la Juventus a gagné 2 à 0, l’international français Paul Pogba a raté un penalty et Atlanta a fini à 10.

Il est déjà l’heure de rentrer car 3 heures de route nous attendent mais c’était sans compter sur l’hospitalité des turinois qui nous ont retenu une heure dans les bouchons pour sortir du stade… Difficile de leur en vouloir après un week-end pareil !

Un grand merci à Mathieu & Clément pour ce week-end.


Les bonnes adresses :

Eataly
Via Nizza 224, 10100 Torino

Baratti & Milano
Piazzo Castello 27/29, 10123 Torino
Chocolat : 6,50€

Pastificio Defilippis
Via Lagrange  39, 10 Torino
Plat + dessert : 17€


Coût du séjour :

Tunnel de Fréjus : 54,30€ (aller-retour)
Ticket de métro : 1,50€ (valide pour 1h30)