Road trip sur la Route des Fromages AOP de Normandie

Début juin, nous avons parcouru une partie de la Route des Fromages AOP de Normandie. Nous avons pu découvrir de nombreux lieux liés au patrimoine culturel et gastronomique de la Seine-Maritime.

La Seine-Maritime, et plus particulièrement le Pays de Bray, est le fief du Neufchâtel. Nous avons donc rencontré des producteurs de Neuchâtel… Mais rassurez-vous on a glissé quelques adresses où vous pouvez goûter les trois autres fromages AOP normands.

Voici donc une suggestion d’itinéraire sur la Route des Fromages AOP de Normandie !

La Route des Fromages AOP de Normandie c’est quoi ?

La Route des Fromages AOP de Normandie suit le chemin de passionnés ayant fait de leur vocation un métier, à travers la fabrication des 4 fromages AOP : Le Camembert de Normandie AOP, le Pont-l’Évêque AOP, le Livarot AOP et le Neufchâtel AOP.

Cette route touristique embarque ses passagers sur le territoire normand, à la découverte de produits dits AOP : Appellation d’Origine Protégée. Cet acronyme témoigne de la préservation d’un patrimoine culturel et gastronomique unique dont les produits sont soumis à des contrôles. Ces derniers assurent le respect d’un cahier des charges dont les maîtres-mots sont authenticité et fidélité au terroir d’origine.

Éleveurs, fromagers ou encore commerçants, ce sont plus de 90 professionnels étendus sur toute la région normande qui partagent l’histoire de ces 4 fromages AOP à leur manière : visites, dégustations ou encore vente de produits.

La qualité du lait, de l’herbe des prés, des fromages et des producteurs, qui sont de réels passionnés, font de cette route des fromages AOP de Normandie un réel voyage entre gourmandise, nature et simplicité.

Jour 1 : la Route des Fromages AOP de Normandie de Rouen à Étretat

Visite du musée des Arts et Traditions Populaires ou musée Mathon-Durand

Notre séjour normand a débuté au musée des Arts et Traditions Populaires à Neufchâtel-en-Bray également appelé musée Mathon-Durand. Il est installé dans la plus ancienne maison bourgeoise à pans de bois et encorbellement, datant du XVIe siècle, de Neufchâtel.

Ce musée a été créé par Jean-Baptiste Mathon en 1823. Initialement installé au deuxième étage de l’Hôtel de Ville, il a malheureusement été détruit pendant les bombardements de la Seconde Guerre Mondiale. C’est un dénommé André Durand, qui recueillera une petite partie des vestiges du musée d’origine en y ajoutant de nombreux objets traditionnels de la vie brayonne.

Le musée se présente sur 4 niveaux :

  • La cave voûtée d’origine est dédiée à la mise en avant de la fabrication du plus vieux fromage AOP de Normandie : le Neufchâtel.
  • Au rez-de-chaussée et au 1er étage : vous retrouverez diverses collections (archéologie, céramique, arts décoratifs, …) ainsi qu’un cabinet des manuscrits.
  • Enfin, au 2ème étage il y a une maquette représentant la ville de Neuf Castel fortifiée dans les années 1600.
Musée Mathon-Durand
53 grande rue Saint-Pierre, 76 270 Neufchâtel-en-Bray
Tarifs : 4 € pour les adultes de +16 ans, 2 € pour les enfants de 6 à 15 ans et gratuit pour les moins de 6 ans.
Contact : 02 35 93 06 55

Déjeuner au restaurant Les Airelles

Après la visite du musée Mathon-Durand, nous sommes allés déjeuner dans le centre-ville de Neufchâtel-en-Bray. Le restaurant gastronomique Les Airelles propose une cuisine créative élaborée avec des produits du terroir, dont les fameux fromages AOP normands.

Nous avons pris deux menus à 19 euros avec en entrée : bavarois d’avocat, tomate confite et écrevisses marinées pour Mickaël et un gaspacho de tomate avec une émulsion au Neufchâtel pour moi. Deux bavettes Angus sauce échalote au vin rouge. De mon côté, j’ai choisi le plateau de fromages normands et Mickaël a préféré prendre des nems au chocolat en dessert, un régal.

Un très bon rapport qualité / prix donc on vous recommande cette adresse sans hésiter !

Hôtel-Restaurant Les Airelles
2 Passage Michu, 76 270 Neufchâtel-en-Bray
Tarifs : menus de 19 à 26 €

Visite de la fromagerie Anselin

Nous nous sommes ensuite dirigés vers la fromagerie Anselin pour une immersion dans l’élaboration du Neufchâtel.

Nous avons rencontré Maxime Anselin, le propriétaire de cette ferme familiale. Ce fils et petit-fils de producteur nous a accueilli pour nous montrer les coulisses de la fabrication du Neufchâtel.

Le Neufchâtel est donc fabriqué à base de lait de vache de race principalement normande, pâturant au moins 6 mois dans l’année. Le lait caille grâce aux ferments lactiques puis subit une étape de pressage et égouttage. La pâte ainsi obtenue est ensuite malaxée dans des pétrins et on y ajoute un peu de sel. Elle est ensuite moulée avec une machine (la ferme Anselin est mécanisée) et les fromages sont installés dans des caves d’affinage pendant 10 jours minimum.

Il produit ainsi le fromage Neufchâtel AOP sous la forme du cœur 200 gr, de la bonde 200 gr, de la briquette 100 gr et du gros cœur 600 gr. Il a également inventé le Cœur au Lin, qui n’est pas labellisé AOP mais qui est très bon aussi !

Si vous êtes dans le coin, on vous conseille de passer à la ferme Anselin pour rencontrer Maxime et sa famille (qui sont adorables) et de ramener quelques Neufchâtel chez vous !

Fromagerie Anselin
17 Route de l’Eaulne, 76 270 Sainte-Breuse-en-Rivière
Horaires : du lundi au samedi de 7h à 12h

Le rendez-vous des gourmand-es : la crèmerie « Au Cœur Fromager »

Avant de prendre la route pour Étretat, nous avons fait un petit arrêt à la crèmerie « Au Cœur Fromager » située dans le centre de Neufchâtel-en-Bray.

Cette crèmerie propose les 4 fromages AOP normands en provenance directe des producteurs. Elle prépare aussi de beaux plateaux de fromages ou plateaux apéro… Et possède un large choix de produits locaux : du cidre, bières locales, chips, bonbons, moutarde…

C’est l’adresse idéale si vous avez envie d’acheter de quoi faire un pique-nique 4* ou de ramener de quoi gâter vos proches (ou vous-même) !

Crèmerie Au Cœur Fromager
3 grande rue Saint Jacques, 76 270 Neufchâtel-en-Bray
Horaires : ouverte du mardi au samedi

Dormir au Donjon – le Domaine Saint-Clair et dîner au Bistrot du Donjon

Après une journée où nous en avons pris plein les papilles à travers les diverses dégustations, nous avons pris la route direction Étretat pour y passer la nuit. C’était un peu loin de notre itinéraire en Pays-de-Bray mais ça en valait vraiment la peine… Puisque pour cette première nuit sur la Route des Fromages AOP de Normandie, nous avons séjourné dans un endroit qui me faisait rêver depuis quelques années : Le Donjon – Domaine Saint Clair !

Situé dans les hauteurs de la ville d’Étretat, cet hôtel 4* nous offre une vue imprenable sur la mer et les falaises. Entouré de verdure et habillé d’une architecture resplendissante, ce lieu nous plonge tout droit dans la vie de château tout en gardant un esprit « comme à la maison » !

Je crois que j’aime chaque pièce de cet endroit où chaque élément y trouve sa place et devient photogénique… J’ai eu un réel coup de cœur pour le Salon Créateur du restaurant gastronomique qui a été décoré par Jean-Charles-de-Castelbajac.

Nous avons pris notre verre de bienvenue au bord de la piscine avant d’aller dîner au Bistrot du Donjon. Nous avons choisi de prendre tous les deux un plat et un dessert. Mickaël a pris un filet mignon de porc, cardamome, crème de moutarde et je me suis laissée tenter par la poire bovine, sauce au bleu, légumes du moment. En dessert, Mickaël a choisi la tarte tatin, crème crue de chez Baptiste et j’ai pris la crème brûlée à la Bénédictine. DE-LI-CIEUX !

Le Donjon – Domaine Saint-Clair
Chemin de Saint Clair, 76 790 Étretat
Tarifs : à partir de 90 euros la nuit avec petit-déjeuner

Jour 2 : la Route des Fromages AOP de Normandie d’Étretat à Giverny

Lever de soleil sur la plage d’Étretat et petit déjeuner du Donjon – Domaine Saint Clair

Vers 7h nous avons décidé de rejoindre la plage pour profiter de sa quiétude. Quelques locaux promenaient leurs chiens mais nous avions la plage rien que pour nous… Quel bonheur !

Ensuite, nous sommes remontés pour profiter du petit déjeuner du Donjon – Domaine Saint-Clair. Le buffet est proposé dans le Bistrot du Donjon, il est composé d’une belle sélection de produits maison et/ou locaux. Conseil : ne passez pas à côté du fromage blanc d’Isigny… Il est à tomber !

Visite de la ferme de la Varenne

Pour notre deuxième journée au cœur du patrimoine culturel normand, nous nous sommes rendus à la Ferme de la Varenne. Nicolas Beurion, propriétaire de cette ferme normande, nous a chaleureusement accueilli pour une petite visite guidée de sa ferme.

Nicolas est un producteur de Neufchâtel et tous ses fromages sont faits à la main. On a donc pu suivre l’entièreté du processus de fabrication.

Ici, on compte pas moins de 80 vaches, toutes 100% normande ! La valeur numéro 1 de la ferme de Nicolas Beurion est celle du bien-être animal qu’il met au premier plan. Le troupeau est géré sur un système traditionnel à l’herbe et est en pâturage quasiment toute l’année, de mars à octobre. Cela lui permet d’obtenir un lait de qualité et de façonner ses fromages de manière traditionnelle !

N’hésitez pas à passer les voir pour découvrir le façonnage des Neufchâtel à la main (c’est assez impressionnant) et pour revenir avec quelques fromages chez vous.

La Ferme de la Varenne
633 Le Mesnil Benard 76 680 Saint Saëns
Horaires : du lundi au samedi de 9h à 12h et de 14h à 18h30

Déjeuner au restaurant la Robe et le Palais

Voir tous ces beaux fromages nous a ouvert l’appétit, nous sommes donc rendus chez La Robe et Le Palais. Ce restaurant propose à son tour une cuisine traditionnelle aux saveurs normandes, dont les produits de la mer proviennent de la ville de Tréport, à quelques kilomètres seulement de Forges-Les-Eaux.

À la carte, nous retrouvons 3 menus aux choix, dont un menu végétarien. Vous pouvez également composer votre menu avec la formule « à la carte ».

Nous avons tous les deux pris le menu « Romy » élaboré à partir de produits frais et de saison. En entrée, Mickaël a choisi la terrine de volaille au Neufchâtel et ses toasts tandis que j’optais pour l’option végé avec un tartare de tomates et avocat guacamole. En plat, j’ai pris le Camembert au foin AOP de Normandie au lait cru rôti au miel et thym et Mickaël a pris le tataki de thon. Et pour finir, nous avons partagé un fondant au chocolat car les portions étaient tellement généreuses que nous n’avions plus assez faim pour prendre un dessert chacun.

La Robe et le Palais
15 rue de Neufchâtel, 76 440 Forges-les-Eaux
Tarifs : menu entrée, plat, dessert à 23,90 € / personne

Visite du Domaine de Merval

Durant notre séjour normand, nous avons eu la chance de visiter le Domaine de Merval, un domaine datant du XVIIe siècle, où sont produits les incontournables de la gastronomie normande : le Neufchâtel, le Cidre, le Pommeau et le Calvados !

Nous n’avons pas pu visiter leur production de Neufchâtel pour des raisons sanitaires mais nous avons beaucoup parlé avec le responsable de la ferme. Il nous a expliqué les valeurs du domaine et leurs recherches pour produire du fromage de la manière la plus raisonnée qu’il soit. Les pommiers qu’ils ont planté servent pour produire des pommes mais également pour que les vaches aient de l’ombre et moins chaud en cas de forte chaleur. Au Domaine de Merval, l’agriculture est 100% biologique et le bien-être animal est mis au premier plan !

Au delà de la ferme, le Domaine de Merval accueille également un lycée agricole. Les agriculteurs transmettent aux jeunes apprentis comment produire de façon éco-responsable.

Même si la ferme ne se visite pas, vous pouvez passer à la boutique pour ramener des bons produits normands. Au delà du Neufchâtel, ils ont également des bouteilles de Calvados assez cotées qui raviront les amateurs et connaisseurs de ce spiritueux.

Le Domaine de Merval
Lycée Agricole du Pays-de-Bray, 76 220 Brémontier-Merval
Horaires : les contacter

Découverte de la Fondation Claude Monet

On quitte la Seine-Maritime pour l’Eure. D’ailleurs la Fondation Claude Monet ne fait pas partie de la Route des Fromages AOP de Normandie mais on ne pouvait pas passer dans le coin sans la visiter…

Vous avez certainement toutes et tous déjà entendu parler au moins une fois du fameux peintre impressionniste Claude Monet, notamment reconnu pour ses tableaux « Nympheas » ou encore « Impression, soleil levant ».

Le peintre, initiateur du mouvement de l’impressionnisme, vécu pendant plusieurs années dans sa maison à Giverny. Lors de son décès en 1926, c’est son fils Michel Monet qui hérite alors de la maison, pour laquelle il ne trouve aucun intérêt particulier, la laissant quelque peu à l’abandon. Quelques années plus tard c’est Gérald Van der Kemp qui va rénover la maison de Claude Monet. Le lieu reprend alors vie : la maison retrouve ses couleurs et les jardins se fleurissent. Et depuis le 1er juin 1980, la Fondation Claude Monet est ouverte au public.

Nous avons alors pris le temps de visiter les magnifiques jardins et la maison de Claude Monet. On se croirait vraiment dans un tableau, on comprend pourquoi ce lieu l’a tant inspiré. Ce qui est juste dommage c’est que la glycine au Jardin d’Eau n’était pas fleurie, il faudra que l’on revienne quand elle sera fleurie… car ça doit être exceptionnel !

La Fondation Claude Monet
84 rue Claude Monet, 27 620 Giverny
Tarifs : 11,50 € / adulte, et 7 € / enfant de 7 à 17 ans

Dîner au restaurant La Musardière

Après cette plongée dans l’histoire de l’art et de la peinture française, sur les traces de Claude Monet, nous nous dirigeons vers l’hôtel-restaurant La Musardière, à quelques pas de La Fondation.

C’est dans le restaurant bistronomique de cet hôtel 3* que le chef Benjamin Revel propose une cuisine savoureuse et créative à base de produits frais, locaux et de saison.

Nous avons pris le menu entrée, plat, dessert et vu que les portions sont équilibrées, on ressort avec la sensation d’avoir bien mangé sans se sentir lourd-e. Les plats sont visuellement très beaux et surtout délicieux !

La Musardière
123 rue Claude Monet, 27 620 Giverny
Tarifs : environ 50 € / personne le menu entrée, plat, dessert + verre de vin

Nuit au Moulin des Fourges

Le Moulin des Fourges propose 9 élégantes suites et chambres situées dans le Moulin. Et à l’autre bout du Domaine, ils ont également 4 chambres dans une jolie maison d’hôtes.

Nous avons logé dans la chambre Marc Lemoine, située dans le Moulin. Un joli duplex avec un grand salon à colombages, situé en rez-de-jardin avec une jolie vue sur la rivière. Petit détail que l’on a adoré : la salle de bain en pierre !

Le matin nous avons pris le petit-déjeuner dans la salle du restaurant avec la vue sur le jardin. Le buffet est varié avec une proposition de produits salés et sucrés.

Le Moulin des Fourges
38 rue du Moulin, 27 630 Vexin-sur-Epte
Tarifs : à partir de 60 € la nuit

Où manger et dormir vers Giverny sur la Route des Fromages AOP de Normandie ?

Le Jardin des Plumes

Le Jardin des Plumes est l’hôtel de charme et le restaurant étoilé de David Gallienne. Une magnifique adresse confidentielle et contemporaine nichée dans un écrin de verdure à Giverny.

Malheureusement le Jardin des Plumes était complet lors de notre passage à Giverny mais on s’est promis d’y aller un jour…

Si vous voulez tester une seconde adresse d’exception sur la Route des Fromages AOP de Normandie, on vous conseille vivement le Jardin des Plumes.

Comment préparer son séjour sur la Route des Fromages AOP de Normandie

La Route des Fromages AOP de Normandie propose de nombreux itinéraires. Vous pouvez créer votre propre carte sur leur site : routedesfromagesdenormandie.fr. Voici le tuto :

On espère que cet article sur le Route des Fromages AOP de Normandie vous a plu. De notre côté, c’était notre premier road trip sur une route touristique gastronomique et on a adoré ! C’était tellement intéressant de partir à la rencontre des producteurs en allant directement taper à la porte de leur ferme. C’est quelque chose que l’on ne fait pas trop en voyage mais on va clairement changer cela pour notre futur road trip !


Reportage réalisé pour la Route des Fromages AOP de Normandie en collaboration avec l’agence Atlas. Nous les remercions sincèrement, ainsi que toutes les merveilleuses personnes qui nous ont accueillies pendant ce séjour. Nous restons, comme à notre habitude, totalement libres de nos opinions et de notre ligne éditoriale.


Si comme nous vous aimez Pinterest, on vous invite à nous suivre sur notre compte Refuse to hibernate. Vous pouvez même épingler cet article afin de le garder précieusement :