5 jours de road-trip en van dans le Calvados

Si vous êtes avides d’activités en plein air, le Calvados est la destination parfaite pour vous évader le temps d’un week-end, d’une semaine ou plus… Que ce soit en mer, en rivière ou sur la plage, le Calvados vous invite à l’évasion, au fil de ses balades et randonnées nautiques, sur tout son territoire.

Début juin, nous sommes partis dans le Calvados pour réaliser une vidéo sur les activités nautiques. Nous étions déjà venus dans ce département deux ans auparavant, pour vivre le 75ème anniversaire du DDAY… Un moment mémorable dont on se souviendra toute notre vie !

On avait hâte de revenir dans cette région que l’on aime tant, pour découvrir de nouveaux endroits, lors d’un road trip de 5 jours en van dans le Calvados !

Jour 1 : découverte de la Suisse Normande et du Pays d’Auge

Balade en canoë-kayak sur l’Orne en Suisse Normande

Pour cette première activité nautique du séjour, nous avons rendez-vous chez Thury Plein Air, un kayak club basé à Thury-Harcourt en Suisse Normande.

Notre guide, Alexis, nous donne des gilets de sauvetage et installe un kayak et un canoë biplace à l’arrière de la navette qui nous emmène à notre point de départ. Thury Plein Air propose 4 descentes, en totale liberté, qui font entre 7 et 15 km. Vous pouvez donc choisir la durée de votre sortie en fonction de vos capacités. L’été, ils organisent des balades nautiques guidées en canoë-kayak avec pour thématique l’environnement et le patrimoine.

La balade sur l’Orne est plutôt calme… Après un petit toboggan au barrage de Caumont sur Orne, on prend le temps d’admirer les vaches normandes et les plaines alentours. Alexis nous raconte l’histoire de l’éperon naturel rocheux Trois-Monts, que l’on aperçoit au loin, dont l’un des seigneurs fût pendu à Bayeux pour trahison, sur ordre de Guillaume-le-Conquérant. Apparemment, il était un peu trop proche de la reine Mathilde son absence et ça ne lui a pas plu…

Tout au long de la descente, on observe la faune et la flore de la Suisse Normande. On aperçoit parfois des ragondins qui nagent le long des rives et qui se cachent dès qu’on sort l’appareil photo… Une belle expérience à faire entre amoureux, entre ami.e.s ou en famille !

Découverte de la ferme pédagogique du Domaine de Ouézy

Direction Mézidon-Canon, dans le Pays d’Auge et plus particulièrement au Domaine de Ouézy. Cette exploitation agricole est réputée pour sa ferme pédagogique, ses produits Bio et ses cabanes insolites.

Ce parc arboré du 19ème siècle accueille environ 1 500 animaux : des chèvres, des cochons nains, des poneys, des lapins, des moutons et même des lamas ! C’est une visite idéale pour les enfants afin qu’ils découvrent les animaux de la ferme, qu’ils les caressent… Ils peuvent également apprendre à leur donner le biberon avec l’équipe de soin.

Après un petit tour de la ferme, nous sommes invités à goûter les produits Bio de la ferme sur la terrasse de la cabane « les pieds dans l’eau ». On goûte donc leur calvados, cidre brut, « Apéripomme » (pommeau) et leur jus de pomme dans un cadre idyllique…

Ferme pédagogique du Domaine de Ouézy
22 rue Auguste Lemonnier, 14270 Ouézy
Horaires : tous les jours de 10h à 18h30 (dernière entrée 17h30)
Tarif : 6 € à partir de 3 ans, gratuit pour les – de 3 ans

Nuit dans la cabane Nid d’Aigle – Domaine de Ouézy

À l’extrémité du domaine, on retrouve 6 cabanes insolites. Deux cabanes sont au sol : le lodge les pieds dans l’eau et la cabane tonneau. Et les 4 autres sont perchées entre 4 et 22 mètres de hauteur… Oui oui, 22 mètres vous avez bien lu ! Et devinez pour qui elle était cette cabane la plus haute d’Europe ? Pour nous bien sûr !

La cabane Nid d’Aigle est accessible grâce à des ponts de singe et une échelle afin de se hisser dans la cabane. Un système de poulie vous permet de monter vos affaires (prévoyez un petit sac c’est plus facile) et bien sûr, vos paniers repas pour le dîner et le petit déjeuner.

Nous avons dégusté notre dîner normand sur la terrasse. Au menu : saucisson tranché, confit de canard & petits légumes, tome normande bio, tarte aux pommes et cidre de la ferme.

Il faisait un peu frais dehors, mais une fois sous la couette on a eu bien chaud et on a dormi comme des bébés. Le seul hic : il a plu toute la nuit… Donc dans ce cas, voici nos deux conseils : ne mettez pas vos affaires vers les troncs d’arbre car de l’eau est susceptible de passer à cet endroit. Et faites attention si vous empruntez les ponts mouillés car c’est très glissant.

Cabanes insolites du Domaine de Ouézy
22 rue Auguste Lemonnier, 14270 Ouézy‎
Tarifs : à partir de 130 € la nuit avec le petit-déjeuner

Jour 2 : visite d’une distillerie et découverte sportive de Trouville

Au départ nous devions faire une balade en Stand-Up Paddle sur la Touques avec un arrêt à la distillerie Christian Drouin pour une visite et un pique-nique sous les pommiers… Mais vu qu’il y avait un risque d’orage nous avons dû annuler le Paddle et nous sommes directement allés faire la visite de la distillerie.

Visite de la distillerie Christian Drouin

La première ferme cidricole Christian Drouin était historiquement sur les monts de Gonneville près d’Honfleur. La seconde ferme cidricole de la Maison Christian Drouin est installée à Pont-L’Évêque depuis 1990, dans de magnifiques bâtiments à colombages typiques du Pays d’Auge.

Depuis 1960, trois générations se sont succédées dans cette passion de l’élaboration du Calvados : Christian Drouin père, Christian Drouin fils et enfin Guillaume Drouin, qui a repris la direction de l’entreprise depuis 2013 et avec qui nous avons la chance de faire la visite !

Lors de cette visite très complète, on a pu découvrir toutes les étapes de production du jus de pommes, du cidre du pommeau et du calvados… L’immense alambic de la Maison et enfin, les chais de vieillissement avec tous les fûts de chêne.

La visite s’est terminée par une dégustation du gin, du pommeau, des calvados et du jus de pomme. Ce dernier, baptisé « Tree of Love » est un projet associatif, lancé en 2020, afin de récolter des fonds pour soutenir des associations pour les enfants !

Enfin, pour prolonger le plaisir, nous avions opté pour le pique-nique dans le verger. Vu que l’herbe était bien mouillée, on nous a installé dans le Manoir où nous avons pu profiter des bons produits régionaux du panier. On a donc pu déguster de la terrine normande et un Pont-l’Évêque (fromage) avec du bon pain, une Teurgoule (riz au lait normand) et une madeleine accompagnée bien sûr d’un petit verre de cidre !

Distillerie Christian Drouin
1895 route de Trouville, 14130 Pont-l’Évêque
Horaires : du lundi au samedi de 9h-12h et 14h-18h
Tarifs : visite de la distillerie 2,90€ /pers et panier pique-nique 13€ /pers

Fat Bike sur la plage au départ de Trouville sur mer

L’après-midi, cap sur la Côte Fleurie ! On a rendez-vous avec Manu à Trouville, le propriétaire du magasin de location de vélo Les Trouvillaises. Manu nous a réservé deux fat Bikes pour aller rouler avec lui sur la plage ! Normalement, la sortie se fait de Trouville sur mer à Honfleur et dure environ 4 heures mais pour avoir le temps de faire la création de contenus nous allons nous arrêter à Villerville.

Nous avions déjà fait du fat Bike sur la neige au Canada, c’est d’ailleurs là-bas qu’est né ce vélo aux pneus surdimensionnés… Mais on avait jamais testé sur le sable !

À l’aller, on commence doucement à apprivoiser nos vélos et ce terrain qui est nouveau pour nous. On progresse sur le sable mouillé, il est plutôt dur donc c’est facile d’y rouler avec nos grosses roues. Nous passons par quelques endroits un peu techniques, notamment vers les Falaises des Roches noires, où on doit se frayer un chemin entre les rochers voire sur la roche.

Une fois à Villerville, on fait une petite pause et on repart en direction de Trouville. Manu trouve nos pantalons beaucoup trop propres, alors il nous fait passer dans de gros trous d’eau. On est comme deux gamins sur nos vélos, à rouler dans la mer et à s’éclabousser… Et on revient bien mouillé à Trouville.

On a vraiment adoré cette sortie fat Bike sur la plage avec les Trouvillaises. Pour ceux qui se poserait la question, vous n’avez pas besoin d’être un(e) grand(e) sportif(ve) pour la faire.

Les Trouvillaises
4 place Foch, 14360 Trouville-sur-Mer
Horaires : ouvert tous les jours de 9h30 à 19h / sortie fat Bikes sur demande
Tarifs : sur demande au 02 31 98 54 11 ou par email lestrouvillaises@gmail.com

Dîner et nuit à la Chaumière****

Sur la route côtière entre Deauville et Honfleur se trouve un hôtel-restaurant d’exception : la Chaumière. Cette bâtisse normande du 17ème siècle, se situe dans un parc de 5 hectares et a la chance d’avoir un accès direct à la plage ! La Chaumière dispose de 9 chambres, contemporaines et chaleureuses, ainsi qu’un cottage indépendant : La Bergerie.

Notre chambre, la numéro 6, est très grande, moderne et dispose d’une vue latérale sur la mer. La salle-de-bain est située derrière une grande verrière ouverte sur la chambre et le linge de lit est en lin naturel : tout ce que l’on aime. Après avoir découvert la chambre, on se dépêche d’aller découvrir la piscine privé avant d’aller dîner.

Dans son restaurant, la Chaumière propose une cuisine raffinée et éco-responsable. L’équipe de cuisine travaille exclusivement en circuit court, avec des producteurs locaux. Tous les produits sélectionnés sont frais, biologiques et faits-maison ! Pour commencer, je choisi une Burrata accompagnée de tomates, poivrons rôti, concombres et olives que j’accompagne d’un verre de Pouilly-Fumé. Personnellement je trouve c’est l’accord parfait, c’est frais et ça fond en bouche. Pour son plat, Mickaël choisi le filet de bœuf sauce béarnaise accompagné de pommes de terre sautées et d’un verre de Hautes-Côtes de Nuits. De mon côté, je choisis la Lotte accompagnée de légumes.

Après une bonne nuit de sommeil, nous sommes les premiers à nous rendre au restaurant pour le petit déjeuner. La pièce est si calme… On en profite pour prendre une table à côté de la baie vitrée pour avoir la vue sur l’estuaire de la Seine. Le petit déjeuner est simple : boissons chaudes, jus de fruits biologiques, pain, viennoiseries, beurre et confitures. Parfait, pour commencer la journée !

Hôtel La Chaumière
Route du Littoral Vasouy, 14600 Honfleur
Tarifs : chambre avec PDJ à partir de 189 € la nuit et dîner : environ 50€ /pers

Jour 3 : visite d’Honfleur et des villages typiques du Pays d’Auge

Honfleur

Tous les samedis matin, le marché traditionnel d’Honfleur prend place du Cours des Fossés à la Place Sainte-Catherine. Les abords du Vieux-Bassin sont remplis de stands de fruits et légumes frais, de produits du terroir, et de ceux de la pêche locale (poissons et crevettes grises) !

On gare le van vers le Jardin Public d’Honfleur et on se fraye un chemin derrière les stands pour photographier les grandes maisons étroites avec leurs jolies façades de briques et d’ardoises, qui bordent le Vieux-Bassin. Plus loin, on se perd dans une ruelle pittoresque où l’on distingue, tout au fond, le musée d’Ethnographie et d’Art Populaire Normand. Ce musée, qui fait partie des plus anciens musées d’Art Populaire français, s’est installé dans l’ancienne prison d’Honfleur et dans des maisons datant du 16ème siècle.

Vu qu’il y a beaucoup de monde dans les rues principales, on décide de s’éloigner un peu et on tombe par hasard sur le Jardin du Tripot. Ce parc urbain est situé sur un des bras du cours d’eau « la Claire », donc toute la balade se fait au fil de l’eau. Ce lieu est tellement calme… C’est un havre de quiétude, en plein cœur du centre historique de Honfleur.

On prend quelques minutes pour admirer les vestiges d’anciennes tanneries qui avaient pris place dans ce quartier pour profiter des deux cours d’eau. Mais aussi les œuvres de l’artiste Annick Leroy, dont sa fresque sur le travail des tanneurs et des teinturiers ou encore son escargot recouvert de mosaïque.

Découverte du circuit pédestre : côte de Grâce et Mont-Joli

Si vous vous rendez à l’Office de tourisme d’Honfleur, vous pouvez demander les cartes des 3 circuits pédestres proposés :

  • Vieille ville (1h30)
  • Côte de Grâce et Mont-Joli (2h)
  • et Jetée et Jardins ( 2h)

De notre côté, nous avons opté pour le deuxième circuit mais faute de temps nous avons dû nous rendre aux deux points de vue en van… Il y a des parkings pour se garer si jamais vous n’avez pas les 2 heures recommandées pour faire le circuit à pied.

Au départ du Jardin Public nous nous sommes rendu à la chapelle Notre Dame de Grâce qui offre un superbe panorama sur le Pont de Normandie, l’estuaire de la Seine et le Havre. Ensuite, nous avons repris le van pour nous rendre au Mont-Joli et son magnifique point de vue sur Honfleur et le Pont de Normandie !

Beaumont-en-Auge

Après Honfleur, nous avons décidé de reprendre le van pour nous enfoncer dans le Pays d’Auge. Nous avons pris le temps de visiter deux villages typiques normands pour lesquels nous avons eu un énorme coup de cœur : Beaumont-en-Auge et Beuvron-en-Auge !

Nous avons commencé par Beaumont-en-Auge, un village perché à 90m de hauteur avec une vue panoramique sur la vallée de la Touques.

À peine arrivé on remarque déjà les magnifiques voitures anciennes qui sont garées sur le parking. Je ne peux m’empêcher de photographier celle dont la carrosserie se marie à merveille avec la jolie maison à colombages bleue.

Ensuite, on fait une boucle à pied en empruntant la rue du Paradis où sont alignés de magnifiques maisons à colombages… On passe par l’église Saint-Sauveur pour enfin rejoindre la place de Verdun et son belvédère.

On est samedi et il est bientôt 14h30, les terrasses sont pleines et nous n’avons pas encore eu le temps de manger on décide donc de reprendre le van et de continuer notre route vers Beuvron-en-Auge.

Beuvron-en-Auge

Ce qui nous frappe tout de suite en arrivant à Beuvron-en-Auge c’est la douceur de vivre qui y règne. Après cette visite matinale d’Honfleur, un jour de marché, on a l’impression d’avoir appuyé sur le bouton pause…

Au vu de l’heure tardive, on s’installe à la terrasse du restaurant La Colomb’Auge sur la jolie place Michel Vermughen. C’est notre premier restaurant en terrasse du week-end donc on savoure ce moment ainsi que nos deux galettes normandes.

Beuvron-en-Auge est un petit village de 156 habitants où tout s’articule dans une même rue autour de sa place. À son extrémité on peut admirer un vieux Manoir du 16ème siècle absolument magnifique. Puis, en flânant dans la rue, on observe les détails de chaque maison à colombages (datant des 17ème/18ème siècles) dont certaines abritent des commerces dont de magnifiques boutiques d’antiquités.

Nuit en van face à la plage de Merville-Franceville

Après avoir traversé les magnifiques petites routes du Pays d’Auge entre vergers, haras, chevaux et vaches normandes… Nous arrivons à Merville-Franceville où nous allons passer la nuit. La première nuit en van de toute notre vie !

Nous avions déjà repéré deux spots sur l’application Park4night, donc on est allé voir celui qui nous plaisait le plus. Le premier était plus « sauvage » mais vu qu’il est placé de l’autre côté des dunes, on ne voyait pas la mer depuis le van… On a donc opté pour le parking face à la plage de Merville-Franceville. C’est moins sauvage certes car c’est un parking mais on peut voir la mer depuis notre lit et surtout, grand luxe : on a accès à des toilettes et une douche fermée avec de l’eau chaude !

On a donc garé le van et on a profité d’un magnifique coucher de soleil depuis les dunes de Merville-Franceville avant de passer une douce nuit, bercé par le son des vagues.

Jour 4 : vivre le D-DAY dans le Calvados

Initiation au longe côte à Merville-Franceville

Vous étiez nombreux/ses à ne pas connaître le longe côte et je vous rassure, avant qu’on ne m’en parle il y a quelques temps, je ne connaissais pas du tout cette activité nautique ! Certain(e)s pensaient que ça ressemblait au coastering que l’on avait testé dans le Cotentin l’automne dernier, mais c’est vraiment différent. Le dimanche matin j’ai donc rejoint les adhérents du Club Voile et Pagaie de Franceville au poste de secours N°1 de la plage de Merville-Franceville pour faire mon baptême de longe côte.

Le principe du longe côte : vous enfilez une combinaison isothermique et vous vous immergez dans l’eau pour avoir de l’eau à peu près entre votre bassin et vos épaules. Il n’y a pas de saut ou de glissade comme on peut faire dans le coastering… En faite, le longe côte est une randonnée aquatique côtière ! Grâce à l’effet de groupe, on crée un sillage (comme lorsque l’on fait du vélo de route) et il y a une très bonne dynamique. Le plus dur, c’est quand on doit mener la marche tout devant !

On pense à tord que c’est une activité réservée aux personnes âgées mais il y a pas mal de trentenaires qui la pratique… Et je peux vous dire qu’après deux heures à marcher énergiquement dans l’eau j’aurais bien fait une sieste.

Longe côte avec le Club Voile et Pagaie de Franceville
RDV au Poste de Secours N°1, 14810 Merville-Franceville Plage
Horaires : les mercredis à 17h00 et les dimanches à 09h30
Tarif : 10 €/pers comprenant le prêt d’une combinaison, paire de chaussons/gants et l’encadrement

Visite du Mémorial britannique à Ver-sur-mer

Vu que nous étions le dimanche 6 juin, nous avons voulu faire une visite liée au D-DAY. Notre choix s’est donc tourné vers le Mémorial britannique de Ver-sur-mer, inauguré le matin même !

Le lieu est vraiment impressionnant, lorsque l’on arrive on est subjugué par la beauté du lieu qui surplombe Gold Beach. Sur les 160 colonnes de pierre blanches, 22 442 noms de soldats sont gravés de façon chronologique du 6 juin au 31 août 1944. Ce sont tous ceux qui ont perdu la vie lors du Débarquement et pendant la Bataille de Normandie. Un lieu chargé d’histoire donc à ne pas manquer.

À côté du Mémorial, un monument aux civils Français qui ont perdu la vie pendant la bataille de Normandie a également été construit.

Arromanches

Nous sommes passés très rapidement à Arromanches en fin de journée pour voir les festivités liées au D-DAY… Si vous voulez en savoir plus sur Arromanches, retrouvez toutes les informations dans notre article sur le 75ème anniversaire du débarquement. Vous y trouverez une idée de balade à vélo sur les falaises depuis Longues-sur-mer, notre avis sur le cinéma à 360 degrés et une belle adresse de restaurant en bord de mer !

Nuit en van à Colleville-sur-mer face à Omaha Beach

Pour rester dans la thématique du D-DAY, nous avons choisi un spot pour garer le van juste en face d’Omaha Beach. Cette fois-ci, le parking est beaucoup plus sauvage que celui de Merville-Franceville et la vue sur les dunes et la mer est absolument superbe !

Une fois le van garé, nous sommes montés au bunker WN 62 puis à la Croix de Guerre 5th Engineer Special Brigade grâce à un petit chemin accessible depuis le parking. Nous étions déjà venus ici il y a deux ans et on se souvenait de la magnifique vue sur Omaha Beach et surtout de sa triste histoire…

Après nous sommes descendus pour marcher le long de la plage et des falaises afin d’attendre le coucher du soleil. Cette soirée nous a encore offert un spectacle magique que l’on vous laisse découvrir en image ci-dessous.

Jour 5 : le Bessin version sportive

Balade en trottinettes électriques sur les falaises du Bessin

Ce matin on retrouve Benjamin de Trott’in Omaha pour un circuit de 2h en trottinettes électriques sur la voie verte (parcours de la Vélomaritime) entre Omaha Beach et Port-en-Bessin.

Au début on s’attendait à voir des trottinettes électriques basiques, un peu comme celles que nous avons à Paris mais en faites celles-ci ont des pneus dignes des fat Bikes ! De plus, les trottinettes de Benjamin sont Made in France, l’usine de la marque Zosh est installée à Sougé-le-ganelon, dans la Sarthe.  Elles sont très faciles à prendre en main et ont une autonomie de 50 à 80km). Ces trottinettes peuvent aller jusqu’à 25 km/h et leur puissance vous permet d’accéder à tout type de terrain.

On a adoré la balade sur la voie verte qui nous a permis de profiter de points de vue magnifiques sur Omaha Beach, sur des vestiges du passé comme la chapelle Saint-Simeon ou encore depuis le bunker qui surplombe Port-en-Bessin ! Au retour, Benjamin nous a proposé de passer par des champs en version cross mais vu que nous voulions faire d’autres photos de lieux que nous avions vu à l’aller on s’est dit qu’on se réservait ça pour la prochaine fois.

Benjamin propose différents parcours en trottinette donc n’hésitez pas à regarder sur son site internet ou à le contacter pour avoir plus d’informations.

Trott’in Omaha
Informations : contactez Benjamin au + 33 (0)6.72.96.20.39
Tarifs : session « Baroudeur » de 2 heures à 45€/pers

Randonnée en char à voile sur la plage d’Asnelles

Nous sommes de retour, deux ans plus tard, sur la même plage où nous avons appris à faire du char à voile. C’est avec plaisir que nous retrouvons le Centre de Loisirs Nautiques d’Asnelles et son directeur François Garnavault, champion du monde de char à voile. Pour notre seconde sortie en char à voile, ce n’est pas François qui va nous accompagner mais Hélène Dodier, championne d’Europe de char à voile.

Hélène nous remontre, sur un circuit, comment on dirige le char à voile puis nous partons en balade sur la plage. Le vent change de direction… Parfois on perd le vent dans la voile et on est obligé de descendre pour se pousser et reprendre de la vitesse.

Nous roulons jusqu’aux parcs à huitres où nous descendons des chars à voile. Hélène nous montre l’épave d’un trois mats norvégien le Marcia C Day, qui s’est échoué sur les côtes normandes en février 1888. Ensuite, on remonte la plage à pied et on tombe sur les vestiges d’une ancienne forêt, engloutie par la mer. C’est la forêt de Quintefeuille qui s’étendait d’Arromanches-les-Bains à Luc-sur-Mern. Elle s’est développée il y a 12 000 ans, puis a été submergée il y a 7 000 ans.

Enfin, on reprend les chars à voile pour aller jusqu’aux anciens caissons Phoenix. Ces digues flottantes, faites de blocs de béton armé, étaient destinées à faire un port artificiel pour le débarquement allié en Normandie.

Il est déjà l’heure de redéposer les chars à voile et de terminer ce beau séjour dans le Calvados…

Centre de Loisirs Nautiques d’Asnelles
Cale de l’Essex – 4 rue du Dorset Régiment 14960 Asnelles
Tél : 02 31 22 71 33
Tarifs : 2h sur parcours avec moniteur 42€ /adulte

Nos conseils pour préparer votre road trip dans le Calvados

Comment allez dans le Calvados sans voiture depuis Paris ?

Depuis Paris, nous avons trouvé des billets de train vraiment pas cher ! Nous avons payé 34 € par personne pour un aller-retour entre la Gare de St-Lazare et Caen.

Voyager en van dans le Calvados

Le Calvados (et plus globalement la Normandie) se prête plutôt bien aux séjours en van. La plupart des barres pour accéder aux parkings font 2m de hauteur donc avec un van classique d’1m90 vous passez presque partout !

Les places de parking sont assez larges et il est souvent toléré d’y passer la nuit, donc vous pouvez vous garer très facilement. Attention tout de même si vous voyagez en Normandie pendant les périodes très touristiques… On vous conseille d’anticiper vos spots dodo et de réserver des emplacements dans des campings.

Où louer un van dans le Calvados ?

Nous avons loué un van chez Van Away CaenMoana Prévost, la propriétaire, nous accueille avec son grand sourire dans son agence à Ranville. Moana propose à la location, 6 vans aménagés tout neufs pour 2 à 5 personnes.

Pour ce road trip en van dans le Calvados, nous avons choisi le Volkswagen California (boite automatique) avec le toit relevable, qui permet d’avoir 4 couchages et de tenir debout dans le van ! C’est vraiment un véhicule très fonctionnel, qui se conduit comme une voiture et optimal question rangements. D’ailleurs, il était parfaitement équipé avec :

  • la literie et les serviettes de bain,
  • tout le nécessaire pour cuisiner dans le van,
  • le système de douche chaude (à l’extérieur) à brancher à l’arrière du van,
  • plein de prises pour recharger nos téléphones et notre matériel photo / vidéo.

Enfin, Moana pense à notre confort en proposant de commander un repas en avance ou une planche apéro qu’elle glisse dans le frigo du van, pour ne pas avoir à faire les courses en arrivant ! Le petit plus que l’on adore !

Van Away Caen Normandie
ZAC des Capucines – Route de Cabourg 14860 Ranville
Tarifs des options gourmandes : planche apéro 7 €/ pers, planche dînatoire 9 €/ pers et le repas plat + dessert 12 €/ pers

Le budget pour un séjour en van de 5 jours dans le Calvados

Le budget pour la location d’un van dépend de la période et de la durée. Plus vous le louer longtemps, plus le prix va être dégressif… Il faut compter en moyenne 110 € par jour.

Pour le van Volkswagen California en boite automatique, il faut compter environ 173 € par jour de location. Sinon, vous pouvez regarder le modèle Malaga qui est moins cher car il n’a pas de toit relevable.

Côté carburant, c’était un Diesel et honnêtement on trouve qu’on a pas beaucoup consommé. Pour les 5 jours de road trip, nous avons utilisé la moitié du plein.

Nos conseils pour un premier road trip en van

L’organisation dans un van

Si comme nous, vous venez dans le Calvados avec une valise, pensez à préparer vos vêtements en amont dans des sacs de rangement pour voyager. Personnellement, nous avons les 3 sacs de rangement de chez Décathlon et c’était parfait pour ranger nos affaires dans le coffre sous les sièges arrière du van ! Il faut vraiment organiser vos affaires pour y avoir accès facilement car dans un petit espace ça peut vite être le bazar…

La conduite

Honnêtement on s’en faisait un peu une montagne vu que c’était la première fois qu’on conduisait un véhicule aussi gros… Mais le Volkswagen California se conduit aussi facilement qu’une voiture. Surtout avec la boite automatique c’était un vrai bonheur !

Trouver où dormir en van

De nôtre côté, nous avons utilisé l’application mobile Park4night pour trouver nos deux super spots dodo ! Si vous voyagez avec Van Away Caen, Moana vous montrera aussi le Guide France Passion avec toutes les adresses où vous pouvez aller dormir gratuitement chez des vignerons, fermiers et artisans français. Une belle façon d’aller à la rencontre des locaux et de goûter aux bons produits du terroir !

Notre avis sur le Calvados

Si vous nous suivez depuis quelques années vous avez dû voir que la Normandie est une région dans laquelle nous allons souvent. On prend toujours plaisir à y revenir car on sait qu’en plus de rencontrer des personnes exceptionnelles… On découvre de nouvelles activités en plein air, des paysages à couper le souffle et surtout on y mange très bien. Oui, ce dernier point est très important pour nous !

Pour ce second séjour dans le Calvados, on ne s’attendait pas à être autant émerveillé par des lieux qu’on ne connaissait pas encore… Je pense que notre coup de cœur de ce road trip, au delà de la découverte de la vanlife, ça a vraiment été le Pays d’Auge et ses magnifiques villages typiques !

Pour conclure, si vous souhaitez découvrir tous ces lieux et activités, nous vous conseillons de rester au moins 5 jours sur place. Si vous avez une semaine complète c’est l’idéal pour en profiter à 200 % sans se presser…

N’hésitez pas à nous laisser un petit commentaire si cet article vous a plu. Nous sommes toujours heureux de lire vos petits mots !


Si comme nous vous aimez Pinterest, on vous invite à nous suivre sur notre compte Refuse to hibernate. Vous pouvez même épingler cet article afin de le garder précieusement :

Nous remercions Calvados Attractivité, ainsi que leurs partenaires, qui nous ont chaleureusement accueilli pour ce reportage photos & vidéos. Comme d’habitude, nous restons libres de nos propos et de nos choix éditoriaux.