City guide : découvrir Rouen en 4 jours

Nous avons parcouru la capitale normande durant 4 jours entre visites, pauses gourmandes et rendez-vous sportifs. Voici notre itinéraire pour découvrir Rouen et tomber sous le charme de cette ville aux airs d’antan !

Capitale de la Normandie, la ville de Rouen est située à seulement 1h30 de Paris en train. Traversée par la Seine, Rouen est une ville qui, au fil des années, a su conserver son patrimoine historique et culturel. Ses églises gothiques, ses maisons à colombages et ses ruelles pavées nous ramènent au Moyen-âge, pour un séjour à l’esprit médiéval qui ne manquera pas de plaire aux plus férus d’histoire.

Les bords de Seine aménagés, accueillants de grands espaces verts, donnent à la ville de Rouen un cadre naturel fortement appréciable, surtout en période estivale.

Que voir et faire à Rouen ?

Jour 1 : découverte de la gastronomie rouennaise

Petit-déjeuner au Café Love

Le Café Love est un café concept lancé par trois amis : Amira Brahimi, Margot Ferrand et Samuel Lagarto. Voyant qu’il n’y avait pas encore de café concept store à Rouen, ils se sont inspirés des diners new-yorkais, des cafés d’Amsterdam ou encore des coffee shops autrichiens qu’ils avaient aimé pendant leurs différents voyages pour créer un lieu insolite.

Ils proposent une belle carte de sucré et de salé comme des salades, sandwichs ou encore des pancakes… Avec des produits locaux et de saison.

Je suis particulièrement fan de leur déco ! Et le petit plus, certains objets sont disponibles à la vente !

Une jolie adresse pour s’arrêter boire un café, prendre le goûter ou bruncher. Nous nous sommes arrêtés une petite heure le temps de pouvoir récupérer les clefs de notre logement et j’ai testé leur thé Chaï que je vous recommande car il est très bon (et je suis experte du Chaï).

Café Love
3 Rue des Basnages, 76000 Rouen.
Horaires d’ouverture : du mardi au samedi de 8h à 18h et le dimanche de 8h à 16h

Déjeuner au Café Hamlet

Après avoir déposé nos affaires à notre logement nous sommes allés déjeuner au Café Hamlet, situé dans le site historique de l’Aître Saint Maclou. « Aître ou ne pas être », « Restau or not resto » telles sont les devises avec lesquelles joue le Café Hamlet. Leur carte est courte car ils travaillent des produits frais et de saison. Ils proposent cependant un beau choix d’entrée et de plats avec de la viande, du poisson et des options végétariennes et véganes.

Mickaël choisit le burger Chicken Normand tandoori. De mon côté, je prends le poisson du jour avec des asperges vertes, galette de polenta et crème de parmesan.

En dessert, on se laisse tenter par les délicieuses « Pâtisseries de Gill » dont la boutique est attenante au Café Hamlet. En effet, le chef pâtissier du Café Hamlet est Christophe Lecourt, le second de Gilles Tournadre et Philippe Coudy qui ont monté ensemble « Les Pâtisseries de Gill ». Mickaël prend le pavé de l’Aître et de mon côté, le finger au chocolat qui est vraiment succulent et que je vous conseille grandement !

Café Hamlet
Aître Saint-Maclou, 76000 Rouen.
Horaires d’ouverture : du mardi au samedi de 9h à 23h et le dimanche de 9h à 19h

Visite des ateliers de fabrication chez Les Confiseurs

Après manger, nous prenons le bus direction Notre-Dame de Bondeville. Nous avons rendez-vous chez Les Confiseurs pour découvrir la fabrication du Sucre de Rouen et de leurs délicieux chocolats ! Malheureusement, le jour où nous y sommes allés la machine pour faire le sucre de pomme avait un problème donc nous avons vu les étapes sur un écran. Par contre on a eu la chance de pouvoir rentrer dans l’atelier pour participer à la confection de certains de leurs chocolats ! Normalement on peut seulement les observer s’activer derrière les vitres de l’atelier.

Munie de ma plus belle charlotte, j’ai pu aider à confectionner mon bonbon préféré : les ours en guimauve ! Et ce ne sont pas n’importe quel ours en guimauve… Ceux des Confiseurs ont été goûté par Cyril Lignac qui leur a envoyé une petite carte pour leur dire qu’ils étaient très bons.

Les Confiseurs est l’un des ESAT de l’association Le Pré de La Bataille, ils accompagnent des personnes en situation de handicap, ou encore des personnes éloignées de l’emploi, à s’insérer dans la vie active. C’était un réel bonheur de partager certaines étapes de la fabrication des ours en guimauve avec certains confiseurs. Ils ont bien pris le temps de m’expliquer chaque étape pour que je puisse essayer toute seule. Je les remercie vraiment pour leur patience et leur gentillesse. Et si vous ne pouvez pas aller à Rouen pour en acheter, ils ont une boutique en ligne.

Les Confiseurs
12 Rue de l’abbaye, 76960 Notre-Dame-de-Bondeville.
Horaires d’ouverture : du Mardi au Vendredi de 10h à 12h et de 13h30 à 17h et le Samedi de 10h à 18h.

Visite de la Corderie Vallois

Le musée de la Corderie Vallois repeint l’histoire d’une usine datant du début du XIXe siècle, appartenant à la famille Vallois de 1880 à 1978, où y était fabriquées des cordes et des tresses de cotons.

Le musée est aujourd’hui encore en mouvement grâce à une roue hydraulique présente sur la rivière du Cailly qui, une fois mise en marche, permet de fournir l’énergie nécessaire à l’ensemble des machines du musée. Il se visite exclusivement avec un(e) guide pour qu’il (elle) puisse mettre en route les machines. Elles sont mise en route chacune leur tour mais ça nous laisse imaginer le bruit constant que subissaient les femmes qui y travaillaient. On comprend pourquoi elles avaient des problèmes auditifs…

Autant j’ai trouvé cette usine fascinante car vraiment moderne en terme de mécanismes pour fabriquer ces cordes tressées ou ces jolis fils colorés… Autant j’ai éprouvé beaucoup de tristesse quand je m’imaginais les conditions de travail de ces femmes.

Apéro à la Brasserie Ragnar

Nous retournons dans le centre-ville de Rouen en bus, pour nous rendre à la Brasserie Ragnar où nous avons prévu d’aller boire une bière.

Dès que nous mettons les pieds dans le jardin attenant à l’église Saint-Nicaise, qui a été désacralisée, on ressent tout de suite l’esprit Viking qui y règne. Benoît, Pierre et Pierre-Marie, les fondateurs de la Brasserie Ragnar, se sont bien sûr inspirés de la figure semi-légendaire : Ragnar Lothbrok, pour fonder ce lieu insolite. Ragnar est en effet le précurseur de la présence scandinave en Normandie et il incarne les valeurs d’enracinement, de dépassement et de caractère… que les trois fondateurs veulent véhiculer à travers leurs produits ! Les recettes des bières sont d’ailleurs inspirées de recettes datant du IXème siècle.

Par curiosité j’ai goûté la Eyjaföll brune, alors que je déteste la Guinness, et je dois dire que j’ai plutôt aimé. Mes papilles ont fait un aller-retour en Islande… Bref, on vous conseille la Brasserie Ragnar, c’est vraiment un super spot rouennais pour sortir en couple, entre ami(e)s ou en famille.

Et pour info : dans l’église ils vont créer une église-brasserie, un concept existant à l’étranger mais inédit en France. Il faudra revenir dans quelques années mais personnellement on a hâte de voir ça !

L’Église-Brasserie
12 rue Saint-Nicaise, 76000 Rouen.
Horaires d’ouverture : lun-mer de 18h à 22h et jeu-dim de 18h à 0h.

Dîner au restaurant le Rollon

Derrière l’enseigne Rollon, on retrouve Pierre-Marie Soulat, de la Brasserie Ragnar et son associé Fabrice Antoncic de la boulangerie Maison Luval.

L’idée de Rollon est donc d’être un pub-restaurant qui propose des bières locales (brassées à la Brasserie Ragnar) et des burgers revisités à la sauce normande rebaptisés : børgers normands. Ceux-ci sont confectionnés avec passion et plein de bons produits locaux : un bun brioché de la Maison Luval à base de farine Label Rouge 100% normande, de la viande et des pommes de terre normandes, des fromages normands (Camembert AOP de Normandie, Tomme de Bray) et évidemment de la pomme ! Si vous n’avez pas envie de burger, ils proposent également de belles planches à partager.

Mickaël a pris l’Odin avec un steak de bœuf, Neufchâtel AOP, pickles d’oignon, endives rouges et sauce aux cranberries. Et j’ai pris le choix végétarien : Loki. Il est composé d’une galette de pomme de terre-fromage, du chèvre, des pousses d’épinard, grenades et sauce fromage frais aux herbes. Accompagnés d’une bière Rollon Arena Blonde… C’était délicieux !

Le Rollon
18 rue du Gros Horloge, 76000 Rouen.
Horaires d’ouverture : du mer-sam de 11h à 0h30 et du dim-mar de 11h à 23h30.

Cathédrale de Lumière 2022

Pour terminer cette journée en beauté, nous nous rendons à l’Atelier Monet, pour voir les spectacles « Cathédrale de Lumière ». C’est dans le bâtiment où se situe actuellement l’Office de tourisme de Rouen, que Claude Monet a peint sa série sur la Cathédrale. Alors nous sommes un peu privilégiés car vu que nous faisons ce reportage photos pour l’Office de tourisme, on a la chance de prendre un peu de hauteur pour le spectacle… mais ne vous inquiétez pas c’est tout aussi beau depuis la place de la Cathédrale !

Deux spectacles gratuits s’enchaînent chaque soir du 3 juin au 17 septembre 2022. La nouveauté de 2022 : « Rendez-vous avec la lumière ! » et « Viking ». Le premier est assez artistique, rythmé par de la musique électronique, tandis que et le deuxième raconte l’invasion normande (parfait après un passage chez Ragnar et Rollon).

Les horaires changent au fil des mois mais en juillet et août, vous pouvez assister à un spectacle tous les soirs.

Jour 2 : visites culturelles à Rouen

Découverte du Gros-Horloge

Pour notre deuxième jour à Rouen, nous avons commencé par la visite d’un des monuments les plus connus de la ville : le Gros-Horloge.

Le Gros-Horloge est un pavillon de la Renaissance qui surplombe la rue Gros-Horloge avec son arche surbaissée. Il est composé d’un beffroi gothique, d’une arcade, d’un cadran Renaissance et d’une fontaine du XVIIIe siècle. En visitant le musée vous découvrirez l’intérieur de ce monument intrigant et somptueux à la fois. La visite audioguidée dure entre 35 et 40 minutes et vous emmène à la découverte de la salle des cadrans, des anciens appartements du gouverneur de l’horloge, du beffroi et de son mécanisme d’antan. Ce qui est sympa pour les enfants (de 6 à 12 ans) c’est que l’audioguide est sur le thème d’Alice au pays des merveilles !

Petit bonus : au sommet de l’horloge vous avez une vue imprenable à 360° sur la ville de Rouen. Vous pouvez observer tous les clochers de la ville… D’ailleurs on ne sait toujours pas si c’est Caen ou Rouen la ville aux cent clochers !

Gros Horloge
95 rue du Gros Horloge, 76000 Rouen.
Tarifs : 7,20 € et tarif réduit : 3,65 € / gratuit pour les – 6ans
Horaires : d’avril à septembre : de 10h à 13h et de 14h à 19h.
Et d’octobre à mars : de 14h à 18h. Attention dernière entrée 1h avant la fermeture.

Déjeuner chez Rose et Max

Le midi, nous sommes allés déjeuner dans une adresse que nous avons vraiment adoré tant par sa cuisine que par sa déco : Chez Rose et Max ! Une ambiance hyper sympa avec un look vintage – années 70, de la cuisine jusqu’aux toilettes, où l’expérience est… géniale ! Oui oui, je suis bien entrain de vous dire de passer aux toilettes de ce restaurant… ;p

Mickaël a pris des œufs mimosa à l’avocat en entrée et j’ai pris une petite salade composée de boules de melon, jambon cru, stracciatella et feuilles de menthe. Une petite salade bien fraîche parfaite pour ce samedi où le thermomètre dépassait les 30 degrés. Ensuite, Micka a choisi le Roll : un pain à hot-dog brioché avec un émietté de crabes et crevettes avec un mélange de choux. De mon côté j’ai choisi l’option végé : une aubergine grillée avec des pois-chiches, avec du chou rouge, des oignons rouges confits et de la coriandre. Chez Rose et Max on vous concocte des petits plats faits maison avec de bons produits et ça se sent !

Chez Rose et Max
4 Imp. des Hauts Mariages, 76000 Rouen.
Ouvert du mardi au samedi.
Tarifs : 19 € entrée + plat.

Arpenter les ruelles rouennaises

Après le déjeuner, nous nous sommes promenés dans les rues du Vieux Rouen. Nous sommes passés devant l’Église Saint-Maclou pour retourner à l’Aître Saint Maclou afin de prendre le temps d’observer les détails de sa cour intérieure. Ce lieu emblématique du patrimoine rouennais a été classé Monument Historique en 1862. C’est l’un des derniers cimetières à galeries subsistant en France. On a essayé de compter toutes les têtes de mort mais on a pas réussi…

Ensuite, on vous conseille de flâner dans la rue eau-de-Robec une jolie ruelle piétonne traversée par la rivière Robec. À l’époque c’était la rue des drapiers… D’ailleurs le mot « Robec » veut dire « rivière rouge » en viking car l’eau était rouge à cause des produits de teinture des drapiers. Puis de pousser votre balade jusqu’à l’Abbatiale Saint-Ouen et son joli parc.

Vers l’Historial Jeanne d’Arc, vous trouverez la plus petite rue de Rouen : la rue des Chanoines et surtout Dame Cakes : LE spot parfait pour la pause goûter…

Enfin, après la pause goûter nous sommes allés voir l’Église Sainte-Jeanne-d’Arc avant de filer vers les quais.

Se balader le long des quais de Seine

Lors de notre passage à Rouen début juin, il y avait le beau trois-mats polonais « Dar Mlodziezy » qui était à quai. Nous avons pu le visiter, ce qui nous a donné un bel avant-goût de l’Armada 2023… Cet événement qui a lieu tous les 4 ans à Rouen rassemble locaux et visiteurs autour de l’amour de la mer pendant 10 jours de festivités. Rendez-vous donc du 8 au 18 juin 2023 à Rouen pour la prochaine armada !

Boire un verre au Quartier Libre

Après cette journée printanière aux températures estivales, nous avons filé au Quartier Libre.

Le Quartier Libre est un lieu alternatif rassemblant des boutiques de créateurs et d’artistes, des bars, des restaurants, des scènes et même un jardin partagé associatif ! On adore les lieux comme celui-ci, c’est vraiment stylé !

De plus il y a vraiment une chouette programmation : concerts, soirées festives, conférences, projections, spectacles… La plupart des événements sont gratuits mais il y a aussi des concerts payants. Quand nous y sommes allés il y avait des concerts de musique trans par exemple.

Nous avons commandé deux planches et des bières et on a profité de la super ambiance du Quartier Libre, situé sur la rive gauche rouennaise.

Coucher de soleil depuis la Colline Sainte-Catherine

Pour finir la journée en beauté, nous nous sommes rendus à la Colline Saint-Catherine qui est certainement le plus beau spot rouennais pour observer le soleil se coucher sur « la ville aux 100 clochers » !

Jour 3 : la Seine à vélo

Passage sur le marché du Clos Saint-Marc

Nous avons débuté notre 3e journée rouennaise en douceur en nous rendant au marché du Clos Saint-Marc. Comme son nom l’indique, il se trouve sur la place Saint-Marc où tous les mardis, vendredis, samedis et dimanches (seulement le matin ce jour), vous retrouvez de nombreux producteurs locaux !

Balade en vélo électrique de La Seine à Vélo

Nous avons loué des vélo électriques à l’Office de tourisme pour faire une partie de La Seine à Vélo de Rouen à Sahurs C’est un sentier facile tantôt industriel, tantôt nature qui suit la Seine…

Une fois arrivé à Sahurs vous pouvez prendre le traversier (gratuit) pour rejoindre La Bouille, un joli village qui fait partie du parc naturel régional des Boucles de la Seine normande. (Pensez à regarder les horaires du traversier car il y en a un toutes les 20 minutes.) C’est sur ces deux rives opposées que de nombreux peintres impressionnistes, dont Alfred Sisley et Paul Gauguin, aimaient peindre les paysages de la Seine.

Une fois arrivé à La Bouille, nous avons rejoint le château de Robert le Diable pour pique-niquer et tester l’Explor Games® !

Pique-nique avec vue sur la Seine

Le matin nous avions récupéré nos pique-niques chez In Fine l’épicerie fine rouennaise, petite sœur du très bon restaurant In Situ. Ils nous avaient préparés des délicieuses salades avec plein de bons produits frais, locaux et estivaux !

Nous nous sommes donc installés dans le parc du Château de Robert le Diable, avec une vue sur la Seine. Et nous avons vu passer le trois-mats polonais « Dar Mlodziezy » qui avait quitté Rouen le matin même et qui naviguait sur la Seine !

In Fine
32 allée Eugène-Delacroix
Horaires d’ouverture : du lundi au samedi, de 10h à 19h
Tarifs : environ 14 € la formule

L’Explor Games® au château de Robert le Diable

Après manger, nous sommes allés récupérer notre tablette pour faire un Explor Games®. Ce jeu de piste se déroule sur le site du château Robert le Diable à Moulineaux. À l’aide d’une application interactive, on doit relever des défis et des énigmes. Un bon moyen de découvrir, de façon ludique, l’histoire de cette forteresse normande !

De prime abord on pourrait croire que c’est un jeu de piste pour les enfants mais le niveau est quand même élevé. C’est une activité sympa à faire en famille ou entre ami(e)s !

Croisière bucolique sur la Seine de La Bouille à Rouen

En redescendant du château de Robert le Diable, nous en avons profité pour visiter La Bouille. C’est un village très mignon, on comprend pourquoi il a inspiré tant d’artistes

Ensuite, nous avons embarqué pour une croisière bucolique jusqu’à Rouen. La croisière dure environ 2h, donc vous avez le temps d’observer les paysages que vous avez vu en vélo.

Conseils : réservez la croisière en avance et surtout préparez vos bras pour descendre les vélos sur le bateau (surtout si ils sont électriques)…

Croisière Rouen-La Bouille-Rouen
Tarifs : 26 €

Dîner au restaurant Cancan

Le soir nous arrivons à l’ouverture du Cancan, où nous avons une réservation. Le Cancan se présente comme un « Bristrot & Vins », ce n’est pas totalement un bistrot, ni un restaurant, ni un bar à vins, ni un bar à tapas… C’est un savant mélange de tout ça ! Il propose une cuisine bistronomique soignée qui ravira autant vos pupilles que vos papilles.

En entrée, nous avons choisi tous les deux le ceviche de bar, mangue & agrume avec un velours d’asperges blanche et poivre de Timut.

En plat Mickaël a choisi le plat signature : une entrecôte racée fumée au thym, au foin & romarin. Accompagnée d’un gratin crémeux & sauce au poivre du Chef. Franchement sa viande était succulente ! De mon côté, j’ai choisi la pluma ibérique cuite très lentement avec les petits pois à la française, suprême d’orange et jus corsé au Raz el Hanout.

Et en dessert, je me suis laisser tenter par leur signature : le cratère choco-caramelo, framboise et violette, glace à l’amande douce. (Notes : L’accompagnement change en fonction des saisons). Mickaël, quant à lui, a choisi un cheesecake aux cerises revisité.

Franchement c’était succulent, vous pouvez y aller les yeux fermés !

Le Cancan
43 place Vieux Marché, 76000 Rouen
Tarifs : entrée + plat : 29 € / entrée + plat + dessert : 35 €

Jour 4 : visite insolite de Rouen

Run & Visit sur les pas de Jeanne d’Arc

Si vous nous suivez depuis un moment, vous avez peut-être remarqué que l’on adorait trouver des façons insolites de visiter une ville. On a donc voulu revisiter le centre-ville de Rouen… en courant !

Le Run&Visit est un concept que Laurence Catel a lancé à Rouen. Laurence est éducatrice sportive et guide conférencière, diplômée en lettres classiques/archéologie greco-romaine. Elle co-gère également le centre de remise en forme Planète Bien-Etre avec son mari depuis plus de 10 ans. Laurence a donc voulu associer ses deux passions : la culture et le sport, en créant des Run&Visit.

Le concept : c’est de trottiner à travers Rouen et de découvrir ou re-découvrir la ville à travers une thématique : les vikings, la mythologie grecque ou encore Jeanne d’Arc… Le circuit fait environ 5 à 10 kms et dure 1h30 / 2h. Et le but c’est de découvrir l’histoire rouennaise à travers des anecdotes, des personnages célèbres et d’autres méconnus

Personnellement, nous avons fait le parcours Jeanne d’Arc et même si on était déjà passé par plein d’endroits on a découvert l’histoire derrière chaque lieu. Laurence est passionnante et la visite est très ludique, on a adoré !

Run&Visit
Départ chez Planète Bien-Etre – 13 rue Racine, 76000 Rouen
Tarifs : 9 €
Info & réservation auprès de l’Office de Tourisme de Rouen

Déjeuner au Fish

Après une bonne douche et le check-out de notre appartement rouennais, nous nous rendons chez Fish. Comme son nom l’indique, ce restaurant travaille principalement les produits de la mer : homard, fruits de mer, poissons… Petit plus pour les grands amateurs de poissons : vous pouvez acheter votre poisson au kilo directement à la mini poissonnerie du restaurant !

Nous avons pris un tataki de thon en entrée. En plat, nous avons pris un filet de flétan au beurre d’agrumes et tomates confies accompagné de sa purée de pommes de terre. Et en dessert, j’ai choisi la coupe glacée façon tarte à la mangue meringuée pour finir sur une note légère… Quant à Mickaël, il a pris un biscuit marbré et crémeux à la cacahuète beaucoup moins léger…

Les produits frais et la cuisine faite maison font de ce lieu un endroit idéal pour déjeuner lors d’une visite à Rouen !

Fish
35 Rue Percière, 76000 Rouen
Tarifs : formule déjeuner 2 plats 16,50 € / 3 plats 20 €

Visite du Musée des Beaux Arts

Le Musée des Beaux Arts de Rouen fut créé après la Révolution Française, en 1809. Il a accueilli, au fil des années, de nombreuses œuvres parmi celles les plus importantes de France. Il est d’ailleurs l’un des premiers musées de France à détenir des œuvres (peintures, sculptures, dessins, …) représentant toutes les époques (du XVIe siècle au XXe siècle). Dont les œuvres de célèbres artistes : Vélasquez, Delacroix, Monet ou encore Renoir, pour ne citer qu’eux. Et cerise sur le gâteau : ce musée est totalement gratuit.

Personnellement, j’ai adoré la partie sur l’impressionnisme mais également l’exposition « L’art et la matière, prière de toucher » qui est vraiment une expérience. On y découvre des reproductions de sculptures avec les yeux bandés en suivant les directives audio dans un casque. Dans ces audios ce sont des personnes malvoyantes qui nous guident pour que l’on découvre chaque œuvre. C’est d’ailleurs fou tous les détails que j’ai découvert alors que je serai complètement passée à côté si j’avais juste regardé les sculptures.

C’était une super expérience et j’espère que d’autres musées vont développer ce type d’expo… C’est plus inclusif et tellement plus ludique !

Organiser son séjour à Rouen

Comment aller à Rouen depuis Paris ?

Depuis la gare de Paris St Lazare, vous mettez 1h15 en train NOMAD et 1h30 en TER pour rejoindre la gare de Rouen Rive Droite.

Les prix des billets de train sont vraiment accessibles, vous pouvez facilement acheter votre billet 9 ou 10 €.

Où dormir à Rouen ?

Pour notre séjour rouennais, nous avons séjourné dans un lieu atypique : l’Autel. C’est un appartement situé dans une ancienne chapelle datant du XIVe siècle !

L’appartement est très bien situé car il est dans une des petites ruelles du centre-ville à deux pas des lieux incontournables : Gros-Horloge, église Sainte-Jeanne-d’Arc… et de toutes les commodités : gare, supermarchés, restaurants.

Et surtout il est vraiment immense ! Au niveau de la rue : vous avez la cuisine, un espace salon et une petit salle de bain. Et au niveau du sous-sol : vous avez la chambre et une grande salle de bain avec une douche double, un bain balnéo et un sauna.

La décoration est soignée et tout est fait pour que vous passiez un agréable séjour à Rouen. C’est vraiment le lieu idéal pour un séjour en amoureux !

Conclusion : notre avis sur Rouen en 4 jours

Lors de ce city trip de 4 jours à Rouen, nous sommes tombés sous le charme de la capitale normande !

On ne s’attendait pas à ce que la ville soit aussi jolie au niveau architectural... Notamment grâce à tous ses vestiges de l’époque médiévale (maisons à pans de bois, églises). On trouve que c’est une ville qui est très vivante, avec pléthore de petites boutiques, bons restaurants et lieux où sortir… Avec la nature accessible en quelques coups de pédales !

On ne peut que vous recommander d’aller découvrir Rouen cet été. De notre côté, on a déjà convaincu nos parents et certain(e)s de nos ami(e)s suite à nos stories sur Instagram.

Cet article a été rédigé à la suite d’un reportage photos avec Rouen Tourisme, Seine-Maritime Attractivité et Normandie Tourisme. Nous les remercions pour leur confiance et nous remercions particulièrement toutes les personnes rencontrées pendant ce reportage…

Nous restons bien sûr libre de nos propos et de notre sélection de photos pour cet article.


Si comme nous vous aimez Pinterest, on vous invite à nous suivre sur notre compte Refuse to hibernate. Vous pouvez même épingler cet article afin de le garder précieusement :