Visiter Pforzheim, 5 lieux à ne pas manquer

Pforzheim est l’une des villes principales du Bade-Wurtemberg dans le sud ouest de l’Allemagne. C’est au XVIIIème siècle qu’elle devient une métropole renommée grâce à son horlogerie et son orfèvrerie. Si cela vous intéresse, vous trouverez plusieurs musées sur le sujet. À mis chemin entre les villes de Karlshuhe et Stuttgart, Pforzheim est aussi connue par les amateurs de randonnées car elle est le point de départ des sentiers qui traversent la Forêt Noire.

Après avoir visité les villes d’Ulm et Stuttgart, nous nous rendons à Pforzheim. C’est le dernier arrêt de ce voyage de 5 jours dans le land du Bade-Wurtemberg. Voici donc la liste des lieux que nous avons préférés à Pforzheim et nos bonnes adresses testées et approuvées !

 

Top 5 des choses à faire et à voir à Pforzheim

1 – Le Gasomètre (Gasometer)

Cet ancien gasomètre accueille depuis novembre 2018 une exposition panoramique à 360 degrés, de Yadegar Asisi, représentant les fonds marins de la Grande Barrière de corail. Avant d’aller voir le panorama on vous conseille de passer par le musée qui présente des informations sur la Grande Barrière de corail et une rétrospective du travail de l’artiste. Il y a notamment un film sur son ancienne exposition sur la Rome antique qui explique en détail les recherches, les photos des scènes et toute la 3D… C’est impressionnant tout le travail qu’il y a derrière ces panoramas !

Nous ne savions pas trop à quoi nous attendre concernant l’exposition panoramique. Nous pensions que c’était des projections sur un écran à 360 degrés, mais en réalité c’est de la photographie retravaillée et imprimée sur une toile immense. C’est incroyable ! La musique est le petit plus qui nous plonge dans l’ambiance féérique du lieu. On a l’impression de nager dans les eaux australiennes… On essaye alors de prendre conscience de la beauté de ce milieu naturel d’exception, fragile et complexe, en observant chaque petit détail : les animaux, les coraux…

Gasomètre Pforzheim
Hohwiesenweg 6, 75175 Pforzheim, Allemagne
Horaires : ouvert du lundi au dimanche de 10h à 18h
Tarifs : 11 € par adulte, 9 € pour les ados (17 à 20 ans) et 5 € pour les enfants de 6 à 16 ans.

 

2 – Le Parc Enzauen (Enzauenpark)

En sortant du gasomètre vous pouvez profiter du parc Enzauen qui se situe juste à côté. Pour les amateurs de mousse, il offre le plus grand «beer garden» de la région. Mais comme il était un peu trop tôt pour la bière nous avons juste fait un tour, préférant retourner dans le centre-ville pour le déjeuner. Il faisait beau donc nous avons marché sur le sentier qui longe la rivière Enz. Le parc Enzauen est le point de départ de plusieurs sentiers de randonnées pédestres ou VTT. Je n’ai pas trouvé beaucoup d’informations sur les sentiers à part sur le site Komoot qui recense quelques randonnées et une carte du parc.

 

3 – Le musée technique de la bijouterie et de l’horlogerie

En 1767, c’est le margrave (marquis) Charles Ier Frédéric de Bade qui autorise la fabrication de bijoux et de montres à Pforzheim. C’est ainsi qu’a commencé l’histoire de la « Goldstadt » autrement dit «la ville de l’or».

Dans le musée technique de la bijouterie et de l’horlogerie, on nous apprend comment sont fabriqués les bijoux et les montres. On nous explique également comment les orfèvres faisaient les différentes chaînes, les maillages ou encore les poinçons… Ce qui est intéressant c’est qu’ils proposent aussi des démonstrations de certaines machines donc ça nous permet de mieux comprendre comment elles fonctionnaient. Il y a aussi un petit atelier où une dame fait des bijoux en émail à partir de poudres de couleur. Ce n’est pas le type de bijoux que je porte mais c’était marrant de regarder comment elle disposait les différentes poudres sur sa base en cuivre. Et surtout comment elle les mélangeait pour créer des formes ou des nouvelles couleurs.

 

4 – Le Stadtgarten (City Garden)

En sortant du musée technique de la bijouterie et de l’horlogerie nous sommes allés dans le Stadtgarten qui est à quelques minutes à pied de celui-ci. C’est un des poumons verts de la ville et avec la chaleur de début juillet c’est l’endroit parfait pour se relaxer sur un banc, à l’ombre d’un arbre. Beaucoup d’amis ou de familles s’installent sur les pelouses pour passer l’après-midi au frais. Les enfants peuvent ainsi profiter de la fontaine centrale pour se rafraichir ou des longues allées pour se lancer des défis à vélo.

 

5 – Dillweissenstein

Si vous ne deviez choisir qu’une visite à Pforzheim ce serait incontestablement Dillweissenstein. Depuis la gare centrale (ZOB / hbf) il y a plusieurs bus qui vous mènent directement là-bas. Dillweissenstein c’est un petit village au bord de la Nagold, entouré de forêt, où même un samedi vous ne croiserez aucun touriste. Le paradis ! Vous aurez vite fait le tour de ce village mais si vous souhaitez prolonger le plaisir on vous conseille de déjeuner au restaurant Goldener Anker. Nous ne l’avons pas testé car nos estomacs ne criaient pas encore famine mais il nous a été conseillé donc nous sommes sûrs que c’est une bonne adresse.

Ensuite vous pouvez reprendre le bus en sens inverse et vous arrêter à la « Goldene Pforte ». C’est la porte où se trouve le départ de nombreux trails donc celui du Westweg (285 km) qui rejoint Bâle en Suisse.

 

Nos adresses coup de cœur

Fraeulein Ohrt

Le Fraeulein Ohrt Café est notre adresse préférée à Pforzheim. Malheureusement on est arrivé un peu tard le midi donc il ne restait plus que quelques salades. On nous a donc proposé de faire un mixe de celles qui restaient et c’était vraiment bon. Avec les morceaux de pastèque c’était super frais, parfait pour l’été.

L’intérieur de ce café est superbe mais ce que l’on apprécie le plus c’est sa petite terrasse juste devant. Même si elle donne côté rue, il n’y a pas beaucoup de circulation donc c’est très calme. Un petit havre de paix en pleine ville… On adore ! Et alors que dire de leurs gâteaux fait maison ?! Un miel des Vosges comme on dirait chez nous ! Vous l’aurez compris, c’est l’adresse à ne pas manquer.

Fraeulein Ohrt Café
35, Zähringerallee, 75177 Pforzheim
Horaires : du mardi au dimanche de 9h à 18h
Tarifs : 28,70 € pour deux repas (salades, boissons et desserts)

 

Rodensteiner

Si vous allez visiter le musée technique de la bijouterie et de l’horlogerie sachez que le Rodensteiner se trouve juste en face. Le plus : leur jolie petite terrasse intérieure idéale pour prendre une pause. Les midis pendant le week-end, ils proposent les petits-déjeuners façon brunch. Mickaël a choisi le Bavarian breakfast composé d’un bretzel et de deux saucisses dans un mug d’eau chaude. C’est une spécialité bavaroise assez rigolote. De mon côté j’ai choisi le Scandinavian breakfast : avec du saumon pour se faire des tartines avec du beurre et des fruits.

Rodensteiner
Bleichstraße 90, 75173 Pforzheim
Horaires : ouvert du lundi au mercredi de 10h à minuit et du jeudi au samedi de 10h à 2h
Tarifs : 7,90 € le petit déjeuner scandinave et 6,90 € le petit déjeuner bavarois

 

SP6 Strandbar

Si vous cherchez un endroit pour décompresser en fin de journée on vous conseille vivement le SP6 Strandbar. C’est un rooftop tout en haut d’un parking, sur le même principe que celui que l’on a testé à Stuttgart. On a eu un temps magnifique donc bien sûr un superbe coucher de soleil ! Mickaël a pris une salade composée et un caïpirinha et je me suis laissée tenter par la Flammekueche accompagnée d’un Spritz. C’était bon et il y avait une super ambiance, en plus les patrons sont vraiment sympas, on a adoré !

SP6 Strandbar
4 Luisenstraße, 75172 Pforzheim
Horaires : ouvert du lundi au jeudi de 11h à 23h, vendredi 11h-00h, samedi 13h-00h, dimanche 13h-23h

 

Où dormir à Pforzheim ?

Le Parkhotel est un hôtel très central, situé au bord de la rivière Enz et à une dizaine de minutes de la gare. Si d’extérieur l’architecture de l’hôtel est assez atypique, l’intérieur des chambres est très moderne et spacieux. En plus nous avions la chance d’avoir la vue sur la rivière donc c’était un vrai plus. Il y a une bonne literie et une gamme de produits de soin la Biosthetique qui sent très bon. Le petit déjeuner buffet est copieux et il y en a vraiment pour tous les goûts.

Parkhotel
Deimlingstraße 32-36, 75175 Pforzheim
Tarif : 217,60 € pour les deux nuits avec petit-déjeuner (comparez le prix sur Booking)

 

Comment se rendre à Pforzheim ?

Les villes du land du Bade-Wurtemberg sont très bien desservies en train grâce à l’entente entre TGV InOui et la Deutsche Bahn Aktiengesellschaft. Depuis la Gare-de-l’Est, vous avez des trains directs pour Stuttgart ou Karlshuhe. Puis vous pouvez prendre un train régional pour Pforzheim qui est située à seulement 30 minutes de chaque ville. Ensuite vous pourrez vous déplacer dans la ville à pied ou en bus comme ça votre voyage est presque 0 carbone.

 

Notre avis sur Pforzheim

Même si c’est une ville qui n’a pas une belle architecture suite à son bombardement pendant la Seconde Guerre Mondiale et à sa reconstruction dans les années 60. Pforzheim est tout d’abord à visiter pour son histoire, surtout en terme de bijoux de luxe mais aussi pour sa situation géographique d’exception aux portes de la nature verdoyante de la Forêt Noire.

 

Si vous avez plus de jours pour visiter le Bade-Wurtemberg vous pouvez également vous rendre en train à Stuttgart et à Ulm. Voici la vidéo qui résume notre séjour de 5 jours dans ces trois villes :


Si comme nous vous aimez Pinterest, on vous invite à nous suivre sur notre compte Refuse to hibernate. Vous pouvez même épingler cet article afin de le garder précieusement :

 

Ce voyage a été réalisé dans le cadre d’un reportage photo et vidéo pour l’Office National Allemand du Tourisme et ses partenaires Visit Bawu, et la ville de Pforzheim. Nous restons bien évidemment libres de nos opinions et de notre ligne éditoriale.

(Visited 294 times, 5 visits today)