Visiter Ulm en 2 jours, que faire et que voir ?

Début juillet nous sommes allés 5 jours à la découverte du Bade-Wurtemberg. Une région que l’on ne connaissait pas du tout, située dans le sud-ouest de l’Allemagne. Moins touristique que sa voisine la Bavière, elle est néanmoins réputée pour les magnifiques paysages naturels qu’offre la Forêt-Noire. Pas de randonnées pour cette fois-ci, mais la découverte de 3 villes : Ulm, Stuttgart et Pforzheim sur les thèmes de la nature et de l’architecture.

On commence ce séjour dans le Bade-Wurtemberg par Ulm, qui a été un réel coup de cœur pendant ce voyage. C’est une ville à taille humaine qui mêle charme d’antan avec ses ruelles pavées et ses petits canaux… Mais qui est en même temps très moderne comme le démontre l’architecture pyramidale de sa bibliothèque. Tous les monuments et les lieux d’intérêts de la ville sont vraiment proches les uns des autres, donc vous pouvez facilement la visiter à pied sans faire des kilomètres. Elle compose un ensemble urbain avec Neu-Ulm, qui elle, se trouve de l’autre côté du Danube : en Bavière.

 

Nos conseils pour bien préparer votre séjour de 36h à Ulm

Conseils généraux

  • Vous n’avez pas besoin de visa si vous êtes un ressortissant de l’Union Européenne. Il n’y a pas de contrôle d’identité dans les trains mais munissez-vous quand même de votre carte d’identité (ou votre passeport) en cas de contrôle,
  • La devise est l’euro : pensez à toujours avoir du cash sur vous car pas mal de bars et restaurants ne prennent pas la carte bancaire…
  • Pas d’adaptateur nécessaire pour les prises,
  • L’allemand est la langue nationale, dans le Bade-Wurtemberg les locaux ne parlent pas forcément l’anglais contrairement à Berlin

 

Comment aller à Ulm ?

Ce qui est super dans le Bade-Wurtemberg c’est que les villes sont très bien desservies en train grâce à l’entente entre TGV InOui et la Deutsche Bahn Aktiengesellschaft. Appelé aussi DB ou DB AG c’est le réseau de trains allemands équivalent à la SNCF française. Depuis la Gare-de-l’Est, vous avez des trains directs pour Stuttgart, puis vous pouvez prendre un train régional pour Ulm. En partant de Paris avec le train de 10h55, vous arrivez à la gare d’Ulm vers 16h10.

 

La Ulm Card

Si vous êtes un ou deux jour(s) à Ulm et que vous voulez visiter la ville, ses monuments et ses musées on vous conseille fortement d’acheter la Ulm Card. Elle coûte 17 € pour 1 jour et 22 € pour 2 jours et vous permet de bénéficier de nombreuses entrées et réductions pendant votre séjour (voir la liste des avantages). Elle vous permet notamment de louer un vélo gratuitement auprès de l’office de tourisme.

 

Où dormir à Ulm ?

Première étape avant de découvrir la ville : déposer nos affaires à l’Hotel Am Rathaus où nous allons passer deux nuits. Ce petit hôtel familial est situé en plein cœur de la ville, juste en face de la bibliothèque et à deux pas de l’hôtel de ville et de la Cathédrale. Il dispose donc d’une situation géographique parfaite pour visiter Ulm à pied ou à vélo. La chambre est spacieuse et lumineuse, avec une belle vue sur les ruelles du côté du Danube. De plus, le petit-déjeuner est vraiment copieux donc on vous recommande cet hôtel les yeux fermés !

Hotel Am Rathaus
8-10, Kronengasse, 89073 Ulm
Tarifs : 2 nuits en chambre Double Confort avec petit-déjeuner : 217,60 €

 

Jour 1 : première soirée à Ulm

Les quais du Danube

Il fait beau donc on décide de se joindre aux locaux en allant se promener le long des rives du Danube. C’est ici qu’ils se rejoignent pour se poser sur l’herbe ou pratiquer des activités sportives telles que la course à pied, le vélo, l’aviron, le canoë-kayak ou encore le Paddle… Il y a d’ailleurs beaucoup de pistes cyclables à Ulm, on avait l’impression que c’était la petite Amsterdam de l’Allemagne.

On découvre notamment le jardin des roses (Rosengarten), perché sur les remparts. Puis nous remontons dans le centre-ville le long de la rivière Blau où nous découvrons plein de petits bars et restaurants sympathiques qui la longe. Un vrai havre de paix en pleine ville ! On peut également observer une dualité entre l’architecture ancienne et moderne, qui fait que Ulm est si spéciale.

 

Dîner au Zunfthaus der Schiffleute

On arrive dans le quartier des pêcheurs et des tanneurs et nous décidons d’aller au restaurant tôt pour pouvoir aller voir le coucher du soleil de l’autre côté de la rive. Nous allons donc au Zunfthaus der Schiffleute un restaurant tout à fait traditionnel où vous pouvez manger local, rapidement et pour pas très cher ! On s’assoit et on commande deux bières Gold Ochsen Original et deux Oberbürgermeister Linsen. C’est un plat constitué de lentilles, avec des nouilles souabes, des saucisses et du lards.

Quand on a vu les assiettes arriver, on s’est dit qu’on aurait pu en prendre une pour deux car c’était vraiment très copieux. La prochaine fois je prendrai un plat plus léger pour le soir car j’ai eu du mal à le digérer. Mais bon c’était un plat traditionnel et ça valait le coup de le goûter !

Zunfthaus der Schiffleute
Fischergasse 31, 89073 Ulm
Horaires : ouvert tous les jours de 11h à minuit
Tarifs : deux bières et deux plats pour 29,40 €

Où regarder le coucher de soleil sur Ulm ?

Une fois nos plats gargantuesques avalés, on traverse le pont Eisenbahnbrücke pour aller du côté de Neu-Ulm. On se dit qu’une petite marche sera l’occasion de digérer… Beaucoup de locaux viennent ici pour se balader ou prendre l’apéro sur les berges. En même temps, il faut dire qu’elles offrent une vue magnifique sur Ulm. Les photographes apprécieront ce point de vue car on a un angle sur les maisons à colombages, les monuments et le Danube au premier plan !

On marche tout le long jusqu’au pont Herdbrücke, le soleil se couche et on a le droit à des lumières folles sur Ulm. Le ciel s’assombrit du côté de Neu-Ulm donnant une ambiance de fin du monde avec les immeubles semblent s’enflammer au contact des derniers rayons du soleil… Magique ! Nous allons nous coucher avec des images plein la tête et une furieuse envie de découvrir la suite.

 

Jour 2 : visite d’Ulm à vélo

Après un copieux petit-déjeuner à l’hôtel, nous allons sur la place de l’église : Münsterplatz qui accueille, chaque mercredi et samedi, le marché. C’est le rendez-vous des locaux pour acheter les bons produits frais de la région et faire le plein de couleurs !

 

Acheter la Ulm Card et louer des vélos à l’Office de Tourisme

Après avoir acheté notre Ulm Card à l’accueil, nous louons deux vélos (carte d’identité obligatoire). C’est selon nous une super façon de découvrir la ville rapidement et comme des locaux ! Après nous avoir montré comment les vélos et les cadenas fonctionnaient, nous les accrochons à un parking à vélo afin de visiter la cathédrale et le Kunsthalle Weishaupt, qui sont juste à côté.

Stadthaus
Münsterplatz 50, 89073 Ulm
Horaires : ouvert du lundi au samedi de 9h30 à 18h et les dimanches et jours fériés de 11h à 15h.
Tarif de la location de vélo : gratuit avec la Ulm card (sur réservation)

 

La cathédrale d’Ulm

J’avais lu sur internet que cette église n’était pas une cathédrale et qu’on devrait plutôt l’appeler l’église principale de Ulm. Mais une fois sur place toute la documentation que j’ai trouvé en français disait «cathédrale d’Ulm» on va donc l’appeler comme ça. La cathédrale d’Ulm a une magnifique architecture de style gothique. Sa construction commença le 30 juin 1377 mais est interrompue dans les années 1540 faute d’argent. Elle sera achevée 513 ans plus tard, en 1890 !

C’est un réel symbole pour la ville, où que nous soyons, nous voyons sa flèche qui touche presque les nuages. D’ailleurs elle est surnommée « doigt de Dieu» car elle a le clocher le plus haut du monde (161,53 mètres). Autant vous dire qu’il faut être sportif pour monter les 768 marches qui vous mènent tout en haut. Mais honnêtement ce serait dommage de louper le panorama qu’elle offre sur la région. Par temps dégagé, il parait même que l’on peut voir la chaine des Alpes Suisse.

Ulmer Minster
Münsterplatz 21, 89073 Ulm
Horaires : selon la période, voir sur le site.
Tarifs de l’ascension jusqu’à la flèche : gratuit avec la Ulm card, sinon 5 € par adulte, 3,50 € pour les ados (-17ans)

 

Kunsthalle Weishaupt

Le Kunsthalle Weishaupt est une galerie d’art, accolée au musée de Ulm. Ce n’est pas un incontournable de la ville, néanmoins nous avons trouvé son architecture et son exposition d’art moderne très intéressantes. Si vous avez un peu de temps ou par exemple qu’il pleut, on vous conseille d’aller y faire un tour. De plus, si vous avez la Ulm Card, l’entrée est gratuite, alors autant en profiter.

Kunshtalle Weishaupt
Hans-und-Sophie-Scholl-Platz 1, 89073 Ulm
Horaires : ouvert du mardi au dimanche de 11h à 17h (nocturne jusqu’à 20h le jeudi)
Tarifs : gratuit avec la Ulm card / sinon 6 € par adulte, 4 € pour les tarifs réduits et gratuit pour les moins de 18 ans.

 

L’hôtel de ville d’Ulm (Rathaus)

Juste à côté du Kunsthalle Weishaupt, et de notre hôtel, il y a l’hôtel de ville. Comme on vous le disait plus haut, tous les lieux d’intérêts sont vraiment les uns à côté des autres.

Il est facilement reconnaissable grâce à ses peintures datant du début de la Renaissance (1300) qui montrent des représentations instructives des vices, des vertus et des commandements. La magnifique horloge que l’on peut observer sur la façade ouest du bâtiment n’a été a été installée qu’en 1520.

 

Déjeuner au Café Animo

On reprend ensuite nos vélos pour filer au Manufaktur-Café ANIMO qui est à 6 minutes à vélo (13 minutes à pied) du centre. C’est un petit café comme on les aime, niché dans une manufacture de porcelaine. Nous avons pris une salade de Quinoa et une salade de pâtes, des limonades bio au citron et une part de tarte à l’abricot à partager. Tout était très bon et frais, la carte est petite mais c’est le gage que tout est préparé sur place ! Vu qu’il faisait chaud nous avons mangé à l’intérieur mais il y a également quelques tables en terrasse. La décoration est charmante et l’atelier de poterie au fond nous a rappelé certains cafés que l’on aimait beaucoup, quand nous habitions à Montréal. Une belle adresse où déjeuner à Ulm.

Café ANIMO!
Syrlinstraße 17, 89073 Ulm
Horaires : du mardi au vendredi de 7h30 à 18h et le week-end de 9h à 18h
Tarifs : 27,40 € pour deux salades, deux boissons et un dessert

 

Stand-Up Paddle sur le Danube – Parkplatz

On pédale encore un peu pour arriver aux portes du parc Friedrichschau (Parkplatz) où se trouve le Fifty Eight un chouette magasin de glisse. Mais nous ne sommes pas là-bas pour faire du shopping, nous sommes là pour faire du SUP (stand up paddle) sur Le Danube. On rencontre donc Stefan qui va nous faire une initiation au SUP. On installe donc nos planches sur la rive et il nous montre comment se placer pour monter sur le paddle, pagayer sur les genoux puis, quand on est à l’aise, se mettre debout. Une fois que l’on a compris ça il nous apprend à bien tenir sa pagaie, à bien pagayer et comment faire demi-tour. Là je vous avoue que le premier test ce n’était pas ça du tout… J’ai fait le tour de la rivière plutôt que le demi-tour sur mon paddle.

Une fois qu’on a compris tout cela on est rapidement à l’aise sur la planche. C’est vraiment une chouette activité à tester à Ulm, si vous en avait déjà fait c’est un bon moyen de visiter le parc Friedrichschau autrement ! Sachez qu’au Fifty Eight, ils proposent également un service de restauration donc vous pouvez facilement y passer une demi-journée.

Fifty Eight
Stadionstraße 17-19, 89073 Ulm
Horaires : ouvert les lundi et mardi de 9h à 19h et du mercredi au samedi de 9h à 22h (le restaurant ouvre à 17h30)
Tarif du cours de Paddle : sur demande selon votre niveau

Retour vers le centre-ville à vélo

Après une petite balade à vélo dans l’immense parc Friedrichschau, on fait demi-tour et on longe Le Danube, sur la piste cyclable jusqu’au centre-ville. Il y en a pour une dizaine de minutes et c’est très agréable de rouler au bord de l’eau.

Nous passons devant la synagogue, juste en face du Musée municipal, qui a une architecture très moderne. Sa forme de cube est étonnante, on ne s’attend pas à ça quand on pense à une synagogue… On a adoré ses fenêtres en formes d’étoiles juives, quand l’intérieur du bâtiment est allumé ça doit être magnifique. Elle a été inaugurée fin 2012 et elle est située tout près de l’emplacement de l’ancienne synagogue, détruite en novembre 1938.

On continue notre épopée en deux roues jusqu’à la bibliothèque d’Ulm qui elle aussi a une architecture insolite… C’est une pyramide en verre ! À l’intérieur, ses escaliers très arrondis, viennent adoucir son architecture toute en arêtes. Au dernier étage, vous avez un petit café où vous pouvez vous détendre quand il fait trop chaud dehors. Mais pas le temps de se poser car c’est l’heure de rendre nos beaux vélos…

 

Le quartier des pêcheurs et des tanneurs

Nous retournons dans le quartier des pêcheurs et des tanneurs où nous avons mangé la veille. C’est notre quartier préféré de la ville, il est intimiste et tellement charmant avec ses petits canaux ! C’est ici que vous pourrez observer l’hôtel Schiefes Haus qui semble plonger dans le bras de la rivière Blau. Cette belle maison à colombages, typiquement souabe, est inscrite au Guinness Book des Records en tant que « hôtel le plus penché du monde ». Rassurez-vous même si vôtre valise aura tendance à rouler toute seule dans la chambre, le mobilier lui a des pieds adaptés.

 

Dîner chez Zür Forelle

Même si nous n’avons pas fait allemand LV2 à l’école, je savais que le mot «Forelle» voulait dire truite. Donc j’étais rassurée en me disant que nous pourrons manger du poisson au dîner (plus léger que le plat de la veille). On s’est installé en terrasse avec une belle vue sur la Blau… Le restaurant est situé en plein cœur du quartier des pêcheurs et des tanneurs, qui est selon nous, le plus charmant d’Ulm. C’est donc dans ce cadre idyllique que nous avons commandé : deux bières pils vom Fassun risotto aux fruits de merune truite à la provençale et une mousse au chocolat à partager. Les prix sont plus élevés que le restaurant de la veille mais les plats sont beaucoup plus travaillés et c’est plus fin. Encore une très belle adresse à ne pas louper à Ulm !

Zür Forelle
Fischergasse 25, 89073 Ulm
Tarif pour deux plats, deux bières et un dessert : 55,90 €

 

Notre avis sur Ulm

Nous avons adoré Ulm c’est vraiment mignon et c’est, selon nous, La ville allemande parfaite pour un week-end romantique ! C’est un très beau mixe entre l’architecture ancienne comme ses maisons à colombages, son hôtel de ville et l’architecture moderne comme sa bibliothèque ou encore sa synagogue. De plus sa situation géographique le long du Danube fait qu’elle est ouverte sur la nature et donc les activités plein air ! C’est vraiment agréable de pouvoir mêler visites culturelles, journée à vélo et Stand-Up Paddle. On essayera d’y retourner en décembre, quand la magie de Noël opère, ça doit être une toute autre ambiance…

 

Si vous avez plus de jours pour visiter le Bade-Wurtemberg on vous conseille également les villes de Stuttgart et Pforzheim. Voici la vidéo qui résume notre séjour de 5 jours dans ces trois villes :


Si comme nous vous aimez Pinterest, on vous invite à nous suivre sur notre compte Refuse to hibernate. Vous pouvez même épingler cet article afin de le garder précieusement :

 

Ce voyage a été réalisé dans le cadre d’un reportage photo et vidéo pour l’Office National Allemand du Tourisme et ses partenaires Visit Bawu et la ville d’Ulm. Nous restons bien évidemment libres de nos opinions et de notre ligne éditoriale.

(Visited 349 times, 12 visits today)