Visiter Berlin en 3 jours, que voir et faire ?

Un long week-end dans la capitale allemande : Berlin. Cela faisait un moment que Mickaël m’en parlait, alors à Noël je lui ai glissé deux billets pour Berlin sous le sapin ! Comme j’aime bien planifier, j’avais regardé les incontournables de la ville, mais nous en avons également profité pour nous laisser porter au fil des rues. Pour profiter au mieux de notre long week-end nous sommes arrivés le vendredi soir et nous sommes repartis le lundi soir. Bienvenue dans cette ville remplie d’histoire et underground qu’est Berlin !

 

Conseils pour bien préparer son week-end

  • Les ressortissants européens doivent se munir de leur carte d’identité,
  • Pas d’adaptateur nécessaire pour les prises,
  • L’allemand est la langue nationale mais tout le monde parle couramment anglais,
  • Depuis l’aéroport de Tegel vous pouvez prendre le bus TXL qui vous emmènera en centre-ville pour le prix d’un ticket de bus normal,
  • Si vous avez prévu de beaucoup prendre le bus, le forfait journalier est de 7 euros,
  • La meilleure période pour visiter Berlin est d’avril à septembre, à la belle saison.

 

 

Quel budget pour un week-end à Berlin ?

Comptez environ 360 € par personne pour un week-end de 3 jours à Berlin. Détails de nos dépenses :

  • 200 € de billet d’avion A/R pour deux avec la compagnie Joon by AirFrance
  • 280 € les 3 nuits d’hôtel avec petit déjeuner
  • 200 € de restos / bars
  • 25 € de tickets de métro
  • 19 € de musée

 

 

Jour 1 : Mitte, le centre historique 

Haus Schwarzenberg

En plein cœur de Mitte, découvrez cette cour cachée au 39 Rosenthalerstrassen. Il y a du street art sur tous les murs ! Des tables en bois sont disposées sous des lampions, on se dit que l’été l’ambiance doit y être vraiment sympa. Au fond de la cour à droite, vous trouverez le musée d’Anne Franck, il y a d’ailleurs une fresque à son effigie. On ne l’a pas visité car on avait déjà le musée de la RDA de prévu ce même jour. Et vu qu’il y en a un à Amsterdam on s’est dit qu’on ferait l’autre ! 

 

Musée de la RDA

Direction ensuite l’île aux musées ! On longe la Spree jusqu’à tomber sur une œuvre d’art. Les statues de trois femmes et un jeune homme, qui font face à la Cathédrale Berliner Dom.

On descend les escaliers pour nous rendre au musée de la RDA. Il retrace le quotidien des allemands vivant dans la RDA avant la chute du mur de Berlin. Le musée est très interactif, il y a des objets de l’époque, des bribes de films, d’émissions de TV ou encore de radio. Vers l’entrée il y a une vieille Trabant 601 « Trabi » avec un simulateur de conduite pour petits et grands ! Un ascenseur vous fait traverser les époques et vous vous retrouvez dans un appartement de la RDA ! N’hésitez pas à ouvrir les tiroirs, les placards et même le frigo, des explications y sont cachées.

 

Berliner Dom

En ressortant du musée de la RDA on se dirige aux pieds de l’imposante Cathédrale Berliner Dom, qui est la principale église protestante de Berlin.

La visite de la Cathédrale de Berlin est payante, c’est 7 euros pour les adultes (gratuit pour les moins de 14 ans). Nous avons choisi de ne pas la visiter préférant arpenter les rues berlinoises à la découverte de ses monuments.

 

Gendarmenmarkt

Non loin du Berliner Dom, vous arrivez sur la place des Gendarmes ou Gendarmenmarkt. C’est une jolie place qui vaut le coup d’oeil si vous allez en direction de Check Point Charlie. Elle est bordée par le Konzerhaus (salle de concert) et les deux cathédrales française et allemande, qui se font face.

Reprenez ensuite votre chemin direction la visite la plus touristique du week-end : Checkpoint Charlie.

 

Checkpoint Charlie

C’est très touristique mais néanmoins intéressant de voir la reproduction d’un ancien poste-frontière. Lors de la Guerre froide il permettait de franchir le mur qui séparait Berlin entre le secteur Ouest et le secteur Est. Il se situait sur la Friedrichstraße, à la frontière entre les deux districts de Mitte (soviétique) et Kreuzberg (américain).

 

Pause déjeuner chez Steel Vintage Bikes

Il est déjà 15h et la faim commence à se faire sentir. J’avais noté le Steel Vintage Bikes dans mon application Mapstr et nous n’avons pas été déçu. Mickaël a pris une salade au saumon tandis que de  mon côté, fidèle à ma réputation de bonne mangeuse j’ai choisi une tartine au porc effiloché ! Et bien sûr un Chaï latte à emporter.

Steel Vintage Bikes Cafe
Wilhelmstraße 91, 10117 Berlin
Ouvert du lundi au dimanche de 9h à 20h
Prix du repas : pour deux  30 €

Mémorial de l’Holocauste

Notre sentiment était un peu partagé en arrivant au mémorial. C’est censé être un lieu de recueillement mais pourtant certaines personnes montent sur les stèles pour faire des photos, ou encore font des selfies… Quoiqu’il en soit, côté architecture c’est assez intéressant de voir comment l’architecte américain Peter Eisenman et l’ingénieur Buro Happold ont imaginé ces 2 711 stèles de béton afin de créer une sorte de maillage. Personnellement tous ces blocs me font penser à des tombes mais chacun y verra une signification.

 

Parc Tiergarten et la porte de Brandebourg

Si vous avez encore du temps, vous pouvez vous balader au Parc Tiergarten. De notre côté il s’est mis à pleuvoir assez fort, rendant la visite moins sympathique et nous empêchant de prendre les photos que l’on voulait de la porte de Brandebourg.

Bunderstag

Nous avions pris des billets la veille pour visiter la coupole du Parlement, mais malheureusement ils ont été annulés. Il aurait fallu les prendre au moins deux semaines plus tôt mais c’est toujours difficile de booker des horaires de visites quand vous découvrez une ville. On voulait voir sur place, mais nous n’avons pas réussi à avoir de tickets. L’autre possibilité aurait été de venir au Parlement le matin à 8h pour essayer de prendre des places pour la journée mais encore une fois ça fait des déplacements pour rien… Ce sera donc pour notre prochaine visite de Berlin.

Vu qu’il pleuvait beaucoup, nous avons pris un bus devant le Parlement pour retourner vers l’hôtel. Nous avons flâné dans le centre commercial puis nous sommes rentrés nous changer pour sortir.

 

Où sortir boire un verre ?

Le soir, nous rejoignons des amies blogueuses qui étaient à Berlin pour le salon ITB. Il y a notre irremplaçable Nastasya (Valiz Storiz) et on rencontre également Corinne (Vie Nomade, qui vit à Berlin), Lucie (Voyages et Vagabondages), 
Caroline (le monde dans ma valise) et Florine de (World Adventure Divers). Nous allons au Nathanja & Heinrich un petit bar dans le quartier de Kreuzberg. On adore l’ambiance intimiste et calfeutrée de ce bar où on se sent comme dans notre salon. Les Moscow Mule et les Daïquiri arrivent par vague sur la table, l’ambiance est décontractée. On rigole et on se laisse porter par cette soirée berlinoise.

En sortant du bar on craque pour un kebab avant de prendre le métro. En même temps nous sommes dans le quartier turc et il paraît qu’il renferme les meilleurs kebab de la ville. Corinne nous conseille une petite place où la sauce est préparée avec du beurre de cacahuète : meilleur kebab jamais mangé !

Nathanja & Heinrich
Weichselstraße 44, 12045 Berlin
Ouvert du lundi au dimanche de 15h (13h le week-end) à 3h

Jour 2 : un dimanche à Berlin

Nikolaiviertel

Après une grasse matinée, nous partons à la découverte de Nikolaiviertel. Nous n’avions pas eu le temps de le faire la veille donc on profite des rayons de soleil matinaux pour aller photographier les jolies façades colorées de ce quartier. C’est dimanche matin et les berlinois se retrouvent sur les petites terrasses pour boire leurs cafés. Ce quartier est petit et vraiment intimiste, il a été complètement détruit pendant la guerre puis reconstruit à l’identique. Il y règne l’atmosphère particulière du vieux Berlin que l’on aime beaucoup.

Prenzlauerberg

On saute dans le tram direction le nord de Berlin pour aller prendre le pouls des fameuses puces du dimanche. Prenzlauerberg est l’ancien quartier alternatif des années 90, devenu aujourd’hui un quartier bobo où la moyenne d’âge est la plus jeune d’Allemagne. Il fait bon donc nous arpentons les petites rues du quartier. Dans le parc dominical des familles vendent des jouets et des vêtements pour enfants. Autour du parc, tout le monde est attablé pour bruncher.

 

Scheunenviertel

On remonte ensuite jusqu’au Mauerpark. On passe devant un glacier Hokey Pokey, à mon avis les glaces doivent être bonnes vu le nombres de personnes qui font la queue. Au Mauerpark l’ambiance est quelque peu différente. On croise moins de familles plutôt des jeunes qui se donnent rendez-vous pour prolonger la fête de la veille. Vous trouverez des show de musiques en plein air mais aussi des jeunes qui sont posés et qui se laissent porter par la musique. On arrive enfin aux puces, il y a beaucoup de monde et vu que nous avons prévu de déjeuner chez Roamers nous ne nous y attardons pas.

Avant de reprendre le métro arrêtez-vous au Gendenkstatte Berliner Mauer, c’est le Mémorial du Mur de Berlin. Ce musée en plein air a été aménagé par le bureau d’architectes Sinai.

 

Brunch chez Roamers

On retourne dans le quartier turc mais cette fois-ci pour aller tester le fameux café Roamers ! Il y a encore du monde qui mange malgré l’heure tardive (15h). On met donc notre nom sur la liste et on attend bien sagement notre tour au soleil.

Une demie-heure plus tard on nous place sur une table de deux au fond du restaurant. On tombe tout de suite sous le charme de la déco qui tire son inspiration des cafés californiens. Ça nous rappelle de beaux souvenirs de notre road trip dans l’Ouest Américain cet automne…

Comme à mon habitude je commence par commander un Chaï Latte. Il arrive quelques minutes plus tard sur la table, il est tellement beau que j’hésite même à le boire ! Mickaël choisi un plateau et de mon côté je prends des œufs brouillés au saumon et les tartines à l’avocat. Encore une fois, la présentation des plats est surprenante et très photogénique.

Roamers
Pannierstraße 64, 12043 Berlin
Ouvert du mardi au dimanche de 9h30 (10h le week-end) à 18h
Prix du repas : 40 €

Porte de Brandebourg

Vu qu’il faisait beau, nous sommes retournés à la porte de Brandebourg pour assister au coucher du soleil ! Bien sûr le coucher de soleil à la porte de Brandebourg est le spot de tous les touristes donc ne vous attendez pas à l’avoir rien que pour vous.

 

Jour 3 : East Side Gallery et balade au bord de la Spree

Friedrichshain

Difficile de visiter Berlin pour la première fois sans passer par Friedrichshain et la fameuse « East Side Gallery ». C’est l’une des plus grandes parties du mur ! Sur cette partie, des artistes venus du monde entier viennent exprimer leur rapport à l’Histoire. Sur ce mur, il y a la fameuse fresque « le Baiser » de l’artiste russe Dimitri Vrubel. C’est la reproduction de la photographie prise par Régis Bossu de Leonid Brejnev (figure de la Russie Communiste) et Erich Honecker (politicien de la République démocratique allemande) qui s’embrassent le 5 octobre 1979, lors du trentième anniversaire de la République démocratique allemande. Les fresques sont souvent remplacées par de nouvelles, donc même si vous l’avez déjà fait, vous pouvez y retourner de temps en temps.

Avant de rejoindre le mur, on fait un petit tour devant le Berghain pour contempler les fêtards, qui sortent au petit matin, du temple de l’électro. On s’était dit qu’on essayerait d’y aller mais les conditions météorologiques (pluie + froid) et la prévision d’une longue attente dehors ont eu raison de nous… On est juste passé devant ce symbole berlinois et nous avons continué notre route jusqu’à l’East Side Gallery.

 

Il pleuvait beaucoup mais nous avons quand même remonté le mur jusqu’au pont Oberbaumbrucke, qui surplombe la Spree. En contre bas il y a des péniches hôtel / auberge. On se dit qu’à l’approche des beaux jours ça pourrait être sympa de réserver des nuits ici  !

 

Zone Raw

C’est l’endroit idéal pour les amoureux du street-art, tous les murs sont tagués. Le RAW-Gelände est un centre culturel berlinois qui rassemble un grand nombre de discothèques. Le lundi midi tout est calme mais un soir de week-end l’ambiance doit être folle. En avançant parmi les hangars en direction du Cassiopeia on aperçoit la plus petite boite de nuit du monde la télédisco ! Une bande de copains passaient par là. Ils mettent une pièce et sélectionne le combo : une musique + des photos. On les voit donc rentrer à 4 dans cette mini cabine et glousser sur le son de Britney Spears.

 

Alt Treptow : manger au Freischwimmer

On saute dans un bus direction le Alt Treptow et le Freischwimmer. Ce restaurant nous a tout de suite plu car il est dans une cabane sur pilotis au dessus du canal Landwehr.

Il pleut encore donc on se réfugie dans ce petit restaurant très cosy. On se réchauffe et on en profite pour faire un peu sécher nos vêtements. Il y a une longue tablée de collègues qui prennent leur pause du midi tous ensemble, un ou deux couples et une fille qui travaille en buvant son café. On commande des gnocchis et une flammekueche revisitée pommes, noix et fromage de chèvre. On regarde la pluie tomber sur le canal… Ensuite, il était temps de revenir à l’hôtel pour prendre nos affaires et de nous rendre à l’aéroport.

Freischwimmer
Vor dem Schlesischen Tor 2, 10997 Berlin
Ouvert du lundi au dimanche de 12h (10h le week-end) à 0h
Prix du repas : deux plats + un thé environ 25 €

Où dormir à Berlin ?

Le Park-Inn by Radisson à Alexanderplatz offrait une place de choix car c’était au cœur de Berlin. De plus, notre chambre offrait une vue magnifique sur Berlin et la Tour de la Télévision qui lui faisait face. L’été vous avez même accès à un beau rooftop au 25ème étage ! J’avais pris l’option petit-déjeuner pour que nous mangions rapidement le matin et à notre faim histoire d’être tranquille pour faire nos visites jusqu’au milieu de l’après-midi.

 

Nos bonnes adresses vers l’hôtel

Monsieur Vuong

Chez Monsieur Vuong, un célèbre restaurant vietnamien non loin de la Tour de la Télévision. Un conseil allez-y vers 18h pour avoir une place sinon vous pouvez attendre plus d’une heure avant d’avoir une table.

Shiso Burger

Une cuisine fusion intéressante qui lie les burgers et la cuisine japonaise. On a testé leurs burgers et c’était vraiment très bon !

Il y a également un petit stand en bas de l’hôtel où vous pouvez manger un fameux currywurst. Lorsque l’on arrive le vendredi soir et que l’on a envie de manger tranquillement dans sa chambre d’hôtel ça peut être une solution rapide et efficace. En plus vous goûterez la cuisine locale !

Monsieur Vuong
Alte Schönhauser Str. 46, 10119 Berlin
Ouvert du lundi au dimanche de 12h à 23h (ferme à 0h le week-end)
Prix pour une entrée, deux plats et deux bières : 35 €

Sisho Burger
Auguststraße 29C, 10119 Berlin
Ouvert du lundi au dimanche de 12h à 23h
Prix pour deux burgers avec frites et deux bières : 30 €

Ce que l’on fera la prochaine fois :

  • Dormir dans une péniche sur le Spree,
  • Monter en haut de la tour Fernsehturm appelée également « Tour de la Télévison », l’édifice le plus haut d’Allemagne (368m) : 13 euros par personne,
  • Bruncher dans le restaurant panoramique de la tour Fersehturm avec la vue à 360° ,
  • Berlin Unterwelten : une association spécialisée dans la visite guidée des souterrains de Berlin. Il y a trois sortes de tour : « Bunker et guerre froide », « percer le mur » et « mondes obscurs »,
  • Se balader dans l’ancien aéroport Tempelhof qui est maintenant un parc.

Si comme nous vous aimez Pinterest, on vous invite à nous suivre sur notre compte Refuse to hibernate. Vous pouvez même épingler cet article afin de le garder précieusement :

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

(Visited 4 322 times, 103 visits today)