Izamal, city guide de la ville jaune

La ville d’Izamal fait partie des « Pueblos Magicos » soit « villages magiques ». Cette appellation signifie que la ville a su garder son authenticité : ses symboles, ses légendes, sa culture, son architecture, face à la modernité.

Izamal est l’un de nos coups de cœur mexicains avec Valladolid et Tulum. Nous avions donc envie de revenir plus en détail sur notre 5ème jour de notre road trip dans la Péninsule du Yucatán.

Si vous êtes à Izamal pendant toute une journée sachez que plusieurs routes touristiques s’offrent à vous, las rutas de  :

  • Zamná : les pyramides Maya;
  • los Frailes : le couvent et les chapelles;
  • los Artesanos : l’artisanat local;
  • las Leyendas : les légendes de la ville.

Nous avons choisi la ruta de Zamná afin de faire le tour de la ville en découvrant les pyramides, le couvent ainsi que certaines chapelles.

City guide d’Izamal

Tout d’abord nous sommes allés garer la voiture sur la calle 33, en face de notre hôtel Rinconada del Convento, qui se situe juste en face du couvent. Et nous avons posé les valises dans la chambre avant d’entamer un tour de la ville.

Nous avons donc commencé par la star de la ville : el Convento. Il se dresse fièrement face à la place de la Constitution avec ses grands murs ocres et ses ornements blancs. Lorsque l’on ressort sur la calle 31 on tombe sur une armée de calèches multicolores qui attendent impatiemment les touristes.

La route des pyramides

Rejoignez le croisement de la calle 34 et 27 où vous pourrez admirer la Capilla de los Remedios.

En remontant la calle 27 vous arriverez à la plus haute pyramide d’Izamal : Kinich Kak-Mo. On vous conseille de la gravir pour observer Izamal et la jungle vues d’en haut. Puis vous pouvez vous rendre à celle d’Itzamatul au croisement des rues 26 et 31. Vous pouvez accéder au haut de la pyramide également pour avoir un autre point de vue sur la ville.

Les deux autres sont moins intéressantes car sous forme de ruines : El Conejo (calles 22 / 33) et Habuk (calles 35 / 28). Nous avons enfin regagné notre hôtel pour faire une pause dans la piscine car il faisait très lourd.

 

Où manger à Izamal ?

Le soir nous sommes allés dîner au restaurant Kinich El Sabor, Mickaël a pris une sol un poc chuc et en dessert du dulce de papaya. Le dessert était très spécial, c’était très sucré et donc écœurant. J’ai goûté la sol con tomato puis la sopa de lima et des panuchos cochinit de pibil a la mano. Manger en terrasse dans la cour intérieure est très agréable, c’est pour cela qu’on vous recommande d’y aller.

Refuse to hibernate mexique izamal pollos Refuse to hibernate mexique izamal sopa de lima

Kinich El Sabor
Calle 27 No.299, Centro, 97540 Izamal
Du lundi au dimanche : 10h – 22h

430 pesos le repas pour deux (environs 20 euros)


Si comme nous vous aimez Pinterest, on vous invite à nous suivre sur notre compte Refuse to hibernate. Vous pouvez même épingler cet article afin de le garder précieusement :