Lac du Mont Charvin : randonnée et bivouac dans les Aravis

Le lac du Mont Charvin est l’un des rares lacs de la chaîne des Aravis. La randonnée pour le rejoindre est de niveau intermédiaire, et offre des points de vues magnifiques sur la chaîne des Aravis et le Mont Blanc.

Le lac du Mont Charvin est accessible soit depuis le Bouchet-Mont-Charvin et le col des Porthets, soit par Aulp de Fier d’en Haut au départ de Manigod. Si la première fois nous étions partis de Manigod un jour de pluie, cette fois-ci nous sommes partis du Bouchet-Mont-Charvin sous un soleil magnifique.

Nos conseils pour bien préparer sa randonnée et son bivouac au lac du Mont Charvin

Pour ceux qui ne connaissent pas encore le Mont Charvin et son joli lac glaciaire, ils sont situés en Haute-Savoie dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. C’est une région de France que l’on apprécie tout particulièrement car elle réunit tout ce que l’on aime : des montagnes, des lacs et de la forêt.

Où est le départ de la randonnée du lac du Charvin ?

Comme nous l’avons expliqué plus haut, il y a deux points de départ possible pour cette randonnée :

  • à Manigod : au parking « Sous l’Aiguille ». Nous étions partis de là-bas en juin, vous retrouverez tous les détails de cet itinéraire de randonnée dans notre article dédié à notre week-end de 4 jours à Thônes.
  • au Bouchet-Mont-Charvin : vous pouvez garer votre voiture vers le parking des Sardoches, ou un peu plus loin, au parking du gîte « Les Fontanettes ». Le départ de la randonnée se situe à gauche du parking quand vous êtes dos au gîte. C’est l’itinéraire que nous allons détailler dans cet article.

Notre équipement pour cette rando-bivouac

Avant de préparer votre équipement pour partir en randonnée et en bivouac, il faut toujours regarder la météo ! Sarah, notre amie qui habite en Haute-Savoie, nous a conseillé de regarder le site de météo yr.no. C’est un site norvégien qui donne des informations météorologiques très justes. De mon côté, étant pilote de drone, je regarde plutôt la météo aéronautique sur le site Aéroweb de Météo France. Une fois que vous savez avec exactitude quel temps vous attend dans la montagne, vous pouvez préparer votre sac !

Pour la randonnée

Nous avons fait cette randonnée en plein mois de juillet donc il faisait très chaud. Nous avons donc pris le soin de mettre des affaires légères sur nous pour la randonnée, puis d’emmener des affaires chaudes pour le soir.

Mickaël avait mis un T-shirt de randonnée manches courtes, un short de sport et sa paire de chaussures de randonnée basses Lafuma. Pour le soir, il avait emmené sa chemise manches longues et son pantalon. Mais aussi, un k-way pour couper du vent et de l’humidité qui est vite arrivée une fois le soleil couché.

De mon côté, j’avais mis mon T-shirt manches courtes, un short de sport et mes chaussures de randonnée basses. Et dans mon sac à dos de 50 L j’avais emmené un legging long en merinos, un haut manches longues en merinos, une paire de chaussettes respirantes Monnet et ma belle veste GoreTex Lafuma, que j’adore et que j’emmène partout !

Pour le bivouac

Si vous avez suivi notre rando-bivouac aux Tre Cime di Lavaredo, vous savez c’est la marque de trekking Forclaz qui nous a équipé pour notre matériel de camping / bivouac.

Côté tente, nous avons une tente 3 places Quickhicker 3. Elle est parfaite niveau espace pour un couple mais elle pèse 3,4 kg. Ça ne nous avait pas gêné jusqu’à présent, mais pour une randonnée-bivouac avec un peu de dénivelé (comme celle-ci avec 823 D+) elle était trop lourde. Donc je pense que nous allons investir dans une nouvelle tente, moins grande, mais plus légère.

Ensuite, côté matelas, nous avons les matelas autogonflants Trek 500 L. Ils sont super facile à gonfler et dégonfler et vraiment pas chers (30 €) mais nous les trouvons un peu gros lorsqu’ils sont repliés… Donc nous allons sûrement passer aux tapis de sol Thermarest pour essayer d’optimiser l’espace dans notre sac lors de notre prochaine randonnée bivouac.

Quant à nos sacs de couchage Trek 500 5 degrés confort (60 €), nous en sommes toujours très contents pour nos bivouacs estivaux !

Fiche technique de la randonnée du lac du Charvin par le Col des Porthets

Niveau de la randonnée : moyenne
Durée : 5h
Distance : 9,04 km
Dénivelé positif : 823 m
Dénivelé négatif : 824 m

La randonnée jusqu’au lac du Mont Charvin par le Col des Porthets

Départ du gîte Les Fontanettes

Pour débuter cette randonnée, entrez dans votre GPS l’adresse : Les Fontanettes, 74230 Le Bouchet. À un moment, la route goudronnée s’arrête pour laisser place à un chemin de terre, poussiéreux et étroit. Ce chemin est tellement étroit, que parfois c’est assez compliqué de se croiser à deux voitures, donc roulez prudemment !

Passez devant le parking des Sardoches et continuez jusqu’au parking des Fontanettes. Vous pouvez garer votre voiture au parking, le départ de la randonnée est juste à côté.

Montée jusqu’au Col des Porthets

La première partie de la randonnée est une montée d’environ 30 minutes jusqu’à l’Aulp de Marlens. Cette ferme fait également refuge donc vous pouvez vous y arrêter pour boire un verre, manger… Ou encore dormir, mais l’été il faut réserver en avance car c’est vite complet !

Une fois le refuge passé, il faut traverser la combe puis commencer la montée vers le Col des Porthets. On monte tout d’abord jusqu’à une crête, d’ici on a une vue magnifique sur deux versants. C’est généralement à ce moment là que l’on fait une pause car la deuxième partie de l’ascension est un peu plus raide que la première… Nous en avons donc profité pour faire quelques photos de nous ainsi que des chèvres que l’on apercevait en haut du Col des Porthets.

Ensuite, nous avons repris notre montée jusqu’au col. Une fois en haut, je peux vous dire que l’on est content d’avoir avalé les 800m de dénivelé positif ! On prend quelques photos de la vue sur la fin de la chaîne des Aravis, puis on entame la descente.

Descente jusqu’au Lac du Mont Charvin et installation du bivouac

La descente sur l’autre versant est abrupte et rocailleuse. Elle peut vous faire mal aux genoux donc il vaut donc mieux avoir des bâtons ! C’est un sentier qui peut également s’avérer dangereux en cas de pluie ou de neige (névés). D’où l’importance de vous renseigner en amont de la météo et de l’état du sentier.

Ouvrez bien les yeux car cette partie de la randonnée est le terrain de jeu des chamois et des marmottes ! Une fois les éboulis traversés, continuez sur le sentier plutôt plat. Vous apercevrez peut-être certains randonneurs qui arrivent de Manigod, sur le sentier face à vous. Enfin, empruntez le sentier qui monte à l’Est, pour rejoindre le lac du Mont Charvin.

Une fois sur place il ne vous reste plus qu’à trouver un endroit à l’abris du vent, plat et assez loin des éboulis du Mont Charvin pour planter votre tente. De notre côté, il y avait déjà cinq ou six tentes d’installées, donc nous avons trouvé une petite place, un peu en contrebas, face au lac.

Apéro et coucher de soleil face au Mont Blanc

Une fois la tente en place nous avons pris les cacahuètes et la bière et nous sommes montés sur la crête en face.

La première fois que nous sommes venus, l’arrête de la montagne était dans la brume… Mais cette fois-ci, la vue sur le Mont Blanc était totalement dégagée ! On s’est donc assis pour regarder le spectacle offert par ce coucher de soleil somptueux. À l’Est, on observait la belle lumière rose projetée sur le Mont Blanc. Avec en prime des chamois sur une crête non loin de la nôtre. Et à l’Ouest, on voyait le ciel s’embraser avec les dernières lueurs du soleil…

Une fois le soleil couché, nous avons mangé nos sandwichs vers la tente et nous sommes vite allés nous mettre au chaud dans nos duvets. Mickaël a été le plus courageux des deux car il s’est relevé, à la nuit tombée, pour aller photographier les étoiles !

Tour du lac du Mont Charvin et retour aux Fontanettes

5h30, on ouvre péniblement les yeux. La nuit a été courte, mais bon… On est là pour profiter de la nature, pas pour dormir ! On saute dans nos baskets et on file sur la crête voir le lever du soleil. Malheureusement le temps est couvert ce matin et les rayons du soleil percent difficilement les nuages mais le spectacle vaut quand même le coup.

On attend une bonne heure, et comme rien ne se passe, on décide de continuer le sentier le long de la crête pour faire le tour du lac. À cette époque de l’année (mi-juillet) les abords du lac sont très fleuris et offrent des couleurs magnifiques ! On trouve de superbes points de vue sur le lac et le soleil arrive à ce moment là pour éclairer le Mont Charvin : sublime !

Il est déjà 7h30, on remballe notre notre tente et on décide de redescendre aux Fontanettes pour laisser ce lieu magique aux randonneurs matinaux. Dans la courte montée jusqu’au Col des Porthets on aperçoit, au loin, trois bébés marmottes qui chahutent devant leur terrier. Ils sont tellement mignons que l’on reste au moins 30 minutes à les observer, photographier et filmer avec notre téléobjectif.

Lorsqu’on arrive enfin aux Fontanettes il est presque midi ! On s’installe donc en terrasse pour manger de bons beignets de pommes de terre. C’est une spécialité de la région, que Dédé, le patron de l’auberge, cuisine à merveille. Pensez à réserver si vous voulez une place en terrasse !

Conclusion : notre avis sur la rando-bivouac au Lac du Mont Charvin

La randonnée jusqu’au lac du Mont Charvin par le Col des Porthets est une randonnée de niveau intermédiaire. Elle est quand même réservée à des randonneurs qui ont une bonne condition physique car la montée est un peu raide.

De notre côté, c’est la deuxième fois que nous la faisons et c’est vraiment l’une de nos randonnées préférées en Haute-Savoie ! Nous adorons le passage par le Col des Porthets, même si la montée est raide, la vue sur la fin de la chaîne des Aravis est magnifique. Et surtout, c’est de ce côté que l’on peut observer des chamois et des marmottes.

L’itinéraire au départ de Manigod est plus long, mais la montée est plus douce. Le panorama sur le cirque de l’Aulp de Fier est magnifique donc c’est très difficile de choisir entre ces deux randonnées ! Si vous êtes en groupe, et que vous avez deux véhicules, on vous conseille de partir de Manigod pour arriver aux Fontanettes !

Pour conclure, nous espérons que cet article vous a plu et vous a donné envie de faire, à votre tour, cette randonnée et ce bivouac. N’hésitez pas à nous laisser un petit commentaire ici. On est toujours heureux de lire qu’on vous a aidé à préparer vos futures aventures ! Vous pouvez également nous envoyer une photo en message privé sur Instagram ou Facebook si vous avez l’occasion de faire cette belle randonnée et ce bivouac face au Mont Charvin.


Si comme nous vous aimez Pinterest, on vous invite à nous suivre sur notre compte Refuse to hibernate. Vous pouvez même épingler cet article afin de le garder précieusement :

(Visited 123 times, 30 visits today)