Portugal, itinéraire de 15 jours

Il nous tenait à cœur de découvrir le Portugal car ce sont les racines d’Audrey, c’est là où son arrière grand-père est né. Nous n’avons pas pu aller à la découverte de son ancien village qui se trouve à l’est de la vallée du Douro. Mais nous ne manquerons pas d’y aller la prochaine fois.

Nous sommes allés au Portugal fin décembre / début janvier donc il faisait 3 à 16 degrés selon l’endroit où nous étions. Par exemple, nous avons eu très froid à Évora. Si le Portugal bénéficie de 300 jours d’ensoleillement annuel, attendez-vous quand même à avoir un peu de pluie en hiver !

 

Pour bien préparer son voyage au Portugal 

  • pas besoin de passeport ni de visa pour les européen(ne)s
  • prises électriques similaires à celles en France donc pas besoin d’adaptateur
  • 1h de moins par rapport à la France
  • on peut partir toute l’année, mais en hiver prévoir un pull et un k-way.

Vous trouverez les informations en détail dans notre article sur Lisbonne.

 

Jours 1 à 7 : Lisbonne 

Nous avons tout d’abord passé une semaine à Lisbonne, dont deux jours et demi avec des amis pour le nouvel an. Lorsqu’on se déplace à 18, c’est toujours plus long et tout devient plus fastidieux : trouver un restaurant pour 18 personnes par exemple. Donc nous avions choisi de vous faire un condensé de tout cela dans notre city guide de 5 jours à Lisbonne.

 

Jour 8 : Odeceixe [ 2h37 | 230 km (via A2)]

Nous partons de Lisbonne dans la matinée, en route pour découvrir la beauté sauvage de l’Algarve ! Ce jour là, il ne fait pas très beau… On se dit que c’est dommage de rencontrer la mer sous un temps brumeux mais bon nous avons choisi de voyager au Portugal en hiver et ce sont les risques.

Nous arrivons donc à Odeceixe, le village est plongé dans le calme. Deux, trois riverains sont assis sur un banc, ils parlent tout en scrutant les allées et venues du peu de touristes présents à cette période. Nous trouvons notre petit hôtel, nous nous garons donc vers le commissariat et nous montons nos valises. Je rencontre la dame qui nous accueille à l’hôtel. Elle ne parle ni français, ni anglais, ni espagnol et moi c’est pareil avec le portugais. On échange avec nos mains et nos propres mots que l’on baragouine pour essayer de se faire comprendre… Du coup on rit toutes les deux de nous voir galèrer. J’aime beaucoup cette dame, elle est âgée mais son visage est rayonnant, même ses yeux sourient.

Malgré le temps on décide d’aller admirer la côte avec sa plage pittoresque. C’est assez couvert mais on profite de la vue et comme dans le village nous ne sommes pas nombreux ce qui nous suffit finalement. En haut de la plage, une surprise nous attend, la rivière Seixe qui se jette dans l’océan, à ne pas manquer.

 

Où manger à Odeceixe ?

Gabrielle (l’Allée du monde) nous avait conseillé de manger chez Restaurante Chaparro mais malheureusement il était fermé en janvier ! Nous avons finalement dîné dans le restaurant presque en face de l’hôtel. On sentait que le patron avait envie de nous vendre toute sa carte donc on a pas forcément apprécié. Ça nous met toujours mal à l’aise quand on sent que les gens nous prennent pour des gros pigeons de touriste… J’ai même dû lui demander de corriger la note car il avait facturé les olives (le fameux « couvert ») que nous n’avions pas touché.

 

Où dormir à Odeceixe ?

Nous avons séjourné dans le petit hôtel à la Casa de Hóspedes Celeste, la dame qui nous a accueilli était adorable. La chambre est très mignonne, avec sa salle de bain privative, c’est propre et authentique. On vous recommande vivement cette adresse si vous allez à Odeceixe !

 

Jour 9 : les principales villes de l’Algarve

Lagos [ 50 min | 48 km ]

Nous sommes partis tôt de Odeceixe afin de longer la côte de l’Algarve de Lagos jusqu’à Olhão. Après avoir garé la voiture en face de la mer, nous nous sommes dirigés vers la ville en longeant le Fort de Ponta da Bandeira, direction la praça do infante. C’est dommage car le bassin d’eau est vide l’hiver mais on peut quand même apprécier l’église de Sainte-Marie. Elle a été construite au 15ème siècle et reconstruite à la fin du 19ème siècle.

Nous avons prolongé la ballade en nous perdant dans les petites rues de Lagos. C’est l’idéal pour admirer les magnifiques azulejos verts sur les façades des maisons. Enfin, après un tour de la place du commissariat, nous avons rebroussé chemin pour retourner à la voiture afin de reprendre la route pour Portimão.

 

Pria da Rocha (Portimão) [ 37 min | 25 km ]

Après avoir traversé la ville en voiture, qui semblait sans grand intérêt, nous avons décidé de faire un arrêt à Pria da Rocha afin d’aller respirer l’air marin. Il y a un sentier qui longe la falaise. Nous l’avons donc parcouru jusqu’à la magnifique vue surplombant la plage. Vu qu’il faisait beaucoup de vent et que nous avions un peu froid nous avons décidé de continuer jusqu’à Faro. Ainsi nous serons à l’abris du vent à l’intérieur de la ville.

Si la visite de la ville vous intéresse, vous pouvez aller lire l’article de notre amie Virginie sur la vieille ville et la marina de Portimão.

 

Faro [ 57 min | 73 km ]

Il est déjà 16h30 lorsque nous arrivons à Faro. Nous décidons donc de commencer la visite par la iglesia do Carmo qui ferme ses portes à 17h. Je laisse Mickaël apprécier son extérieur baroque du XVIIIe siècle le temps d’un hyperlapse avant que la nuit tombe et j’en profite pour aller la visiter. L’entrée est de 2 euros par personne. Après avoir traversé le cœur de l’église du Carmel, richement décoré de bois et d’ornements dorés, je me dirige vers la cours extérieure. Il n’y a pas beaucoup de monde qui visite l’église à cette heure-ci, je me retrouve donc seule dans la chapelle des os.

Je trouve assez impressionnant tous ces crânes et os, disposés de façon géométrique. La chapelle compte plus de 1 000 squelettes. Les os ont été exhumés du cimetière surpeuplé de Faro au cours du XIXe siècle et appartiennent aux moines qui officiaient autrefois dans la ville. Maintenant ils surveillent les visiteurs et leur rappellent que la vie est éphémère… Il y a d’ailleurs un message sur le mur qui dit « Arrête-toi et pense au destin qui sera le tiens » !

Nous parcourons ensuite la ville avant d’arriver à la place de la Cathédrale. Elle fut construite au 13ème siècle mais reconstruite depuis à cause du fameux tremblement de terre de 1755 qui a dévasté le Portugal. Nous ne pouvons pas monter pour voir la vue depuis le sommet sur le parc naturel de la Ria Formosa car la tour est fermée… On s’amuse à écouter les oiseaux qui sifflent depuis les orangers qui bordent la place. Le brouhaha s’arrête quand quelqu’un frappe dans ses mains pour faire place au silence complet, pour recommencer une minute plus tard. C’est assez drôle ! On quitte déjà le centre de Faro, direction Olhão pour passer la soirée.

 

Où dîner et dormir à Olhão ? [ 18 min | 10 km ]

Après avoir déposé nos valises dans notre magnifique chambre à l’Hotel Cidade de Olhão nous voulions allez dîner chez Bioco sur recommandation de notre copine Gabrielle l’Allée du monde. Malheureusement le restaurant était fermé pour les vacances annuelles. Nous sommes donc allés dîner au restaurant Lagar Mar sur les conseils de la standardiste de notre hôtel. Dans nos assiettes : saumon grillé et viande de porc bifana. Puis en dessert : flan et cheese cake, c’était très copieux et vraiment délicieux ! On termine la soirée par une balade le long du quai où un bateau éclaire la pénombre.

 

Jour 10 : Faro et Tavira

Palacio da Estoi [ 20 min | 11 km ]

Nous commençons notre matinée par la visite du Palacio da Estoi que nous avions repéré grâce à la belle photo des escaliers faite par Virginie (A taste of my life). Le palais a été construit en 1840 puis transformé en hôtel de luxe en 2008 après des travaux de rénovation. Il est bien sûr ouvert au public, donc vous pouvez admirer ses magnifiques salons et jardins !

Ensuite, nous sommes allés visiter les ruines romaines de Milreu mais honnêtement à part si vous êtes passionnés de fouilles, ça ne vaut pas vraiment le détour.

 

Tavira [ 27 min | 33,5 km ]

Refuse to hibernate Portugal Tavira porte verteNous avons pris la route pour Tavira. En arrivant nous avons cherché un petit restaurant, nous ne trouvions rien donc nous avons pris deux sandwichs à emporter que nous avons mangé le long des quais le temps d’attendre 14h pour aller déposer les valises à l’auberge de jeunesse.
L’après-midi nous visitons les jolies petites ruelles qui nous rappellent brièvement le Mexique avec ces murs blanc et ses ornements ocre. On passe un petit moment au château, sur les hauteurs de Tavira. Depuis les remparts vous avez une jolie vue sur la ville. Enfin, nous reprenons la voiture pour aller du côté des marais salants. Parfait pour profiter du soleil et de l’air iodé.
Refuse to hibernate Portugal Tavira plage

 

Où manger à Tavira ?

Si vous avez le temps de dîner à Tavira on ne peut que vous conseiller d’aller chez No de Gosto. Maria João et Victor sont deux portugais qui ont décidé de quitter leurs métier d’avocate et d’ingénieur pour ouvrir  leur petit restaurant en juillet 2017. Rassurez-vous si vous ne parlez pas portugais, Victor parle français parfaitement bien !

Nous choisissons plusieurs plats à partager :
  • Sardines en boîte à la tomate et à l’huile d’olives piquante sur pain grillé,
  • Chorizo cuit dans le vin rouge,
  • Menu 3 : végétarien : petite salade avec des fruits dedans, pain, beurre a l’huile d’olive, carpaccio de betteraves, champignons,
  • Frites maison,
  • Plateau de 5 fromages portugais,
  • Une bouteille de vin vert.

Tout est excellent ! De plus, Maria João, Victor et toute leur équipe sont vraiment adorables. Ils me font la surprise en fin de repas de m’apporter un petit gâteau portugais avec une bougie dessus pour mon anniversaire en chantant « Joyeux anniversaire » en portugais. Allez-y les yeux fermés, c’est notre meilleur restaurant testé au Portugal.

No de Gosto
Praça Dr. António Padinha 11, 8800-637 Tavira, Portugal
Ouvert tous les jours de 11h à 00h

Où dormir à Tavira ?

Nous avons dormi dans une chambre privée de l’auberge Formosa Guest House c’était vraiment pas cher et le personnel était très sympathique. La salle de bain et les toilettes ne sont pas accessibles depuis la chambre mais vous avez accès à une salle de bain privée dans le couloir avec une clef. C’est très propre et vous avez même une cuisine à disposition pour mettre vos produits dans le frigo et cuisiner quand bon vous semble.

 

Jour 11 : Évora [ 2h36 | 251 km ]

Évora a été une super découverte car c’est une ville très moderne : hôtels design et restaurants gastronomiques. On l’appelle la « ville musée » car elle a beaucoup de vestiges de l’époque greco-romaine. Elle est d’ailleurs classée au patrimoine mondial de l’Unesco. Découvrez notre article dédié à nos bonnes adresses à Évora.

 

Où dormir à Évora ?

Nous avons dormi à l’Olive hotel, le hall est vraiment design avec un magnifique escalier en forme de coquillage. Notre chambre était cosy avec une superbe salle de bain en marbre. Le personnel n’était pas très chaleureux mais on recommande quand même cet hôtel.

Refuse to hibernate Évora Olive hotel couloir

 

Jours 12 et 13 : Porto [ 3h35 | 410,5 km ]

Porto est notre coup de cœur du Portugal. Peut-être car nous avons fui la pluie de l’Algarve et que nous avons retrouvé un charmant soleil à Porto… On vous raconte tout ça dans notre city guide de Porto.

Refuse to hibernate Porto vue ville depuis le pont Dom Luis

 

Où dormir à Porto ?

Nous avions loué un appartement au Aparthotel Oporto Batalha, il était très beau, central (rua Entreparedes) et tout équipé afin de cuisiner au besoin.

Refuse to hibernate Porto Aparthotel Oporto table

 

Jour 14 : route vers Lisbonne [ 2h52 | 313 km ]

Il pleuvait beaucoup ce jour là nous n’avons donc pas pu aller visiter Aveiro et Costa Nova… Mais on se promet d’y retourner très vite car ça à l’air magnifique ! Nous avons donc récupérer notre chambre pour déposer les bagages afin d’aller rendre notre voiture de location.

Où dormir à Lisbonne ?

La dernière nuit nous avons dormi au Palácio das Especiarias. Nous avions pris une chambre à la Casinha das Flores mais dû à la période creuse ils ont dû mettre tout le monde au Palácio das Especiarias. Ceci dit, l’hôtel était vraiment sympa ! Si vous voulez d’autres propositions d’hôtel vous pouvez lire notre article city guide de Lisbonne.

 

Jour 15 : Lisbonne

Nous avons profité des quelques heures qui nous restaient à Lisbonne pour nous balader le long du Tage au soleil. Mais aussi pour tester la meilleure Patéis de Nata de la ville et une adresse de tapas. Enfin nous avons rejoint l’aéroport en Uber.

Refuse to hibernate Lisbonne mantegaria pateis de nata

On espère que cet article vous aidera à programmer votre voyage au Portugal. Si vous avez d’autres suggestions n’hésitez pas à nous les laisser en commentaire.


Si vous avez un compte Pinterest, on vous invite à nous suivre sur notre compte et à épingler cet article pour le garder précieusement :

Refuse to hibernate Portugal itinéraire pinterest

(Visited 3 352 times, 26 visits today)