Portugal, que voir à Porto en un weekend

Porto est incontestablement une vraie perle du Portugal ! On a aimé son côté intimiste et beaucoup moins touristique que Lisbonne. De plus si vous n’êtes pas très ville, vous pouvez vous échapper (en tram) au bord de la mer. Ou encore louer une voiture pour une escapade oenologique dans la vallée du Douro. Enfin, elle est parfaite pour ceux qui veulent s’évader un week-end avec un petit budget.

Porto, city guide de 2 jours

Pour bien préparer son week-end

Le visa

Si vous êtes européen vous aurez seulement besoin de votre carte d’identité ou de votre passeport pour voyager à Porto.

Les transports

Vous pouvez rejoindre Porto en avion depuis plusieurs villes de France. Plusieurs compagnies aériennes (Joon, Transavia, Vueling…) proposent des vols à des prix très accessibles ! De notre côté, nous avons pris un avion Paris – Lisbonne avec Vueling et nous sommes venus en voiture à Porto. Le train est aussi une solution envisageable. Si Lisbonne vous intéresse également vous pouvez aller lire notre city guide de Lisbonne.

Sur place pas besoin de voiture, ni de prendre les transports en commun, Porto se visite très bien à pieds !

La langue

La langue nationale est bien sûr le Portugais mais beaucoup parlent très bien anglais, espagnol et même français. Par exemple à notre hôtel et à la cave de Calem nous avions des interlocuteurs qui parlaient parfaitement français.

La devise

La devise du Portugal est la monnaie européenne : l’euro (€).

Le décalage horaire

À Porto vous avez une heure de moins qu’à Paris (UTC).

Quand partir ? Quoi emmener dans sa valise ?

Vous pouvez visiter Porto tout au long de l’année, même si il faisait un peu frais en janvier nous avons eu un superbe soleil ! En juillet / août il fait très chaud au Portugal mais de septembre à juin il peut faire frais les soirs. N’oubliez donc pas d’emporter un gros pull et un k-way en cas de pluie !

Refuse to hibernate Porto vue depuis la cathedrale

Jour 1 : azulejos et coucher de soleil sur Porto 

Il est déjà 14h00 lorsque nous arrivons à Porto, nous décidons donc d’aller chercher les clefs de notre appartement pour pouvoir garer la voiture, déposer les valises et partir à la découverte de la ville. Nous avions réservé un très bel appartement pour deux nuits sur Booking.com : Aparthotel Oporto Batalha. Il était central (rua Entreparedes) et il disposait d’une cuisine et de deux épiceries à 5 minutes à pieds, parfait pour se cuisiner de bons petits plats.

Refuse to hibernate Porto Aparthotel Oporto table

Capela das Almas

On sort donc de notre appartement vers 15h00, on passe vers l’église Santo Ildefonso, qui a de beaux azulejos bleus sur sa façade. On remonte ensuite la rue Santa Catarina très connue comme étant la rue commerçante principale de Porto. Elle est très animée le samedi, vous pourrez y observer des joueurs de piano et autres spectacles de rue. Au bout de la rue Santa Catarina, il y a la Capela das Almas, une magnifique église recouverte d’azulejos bleus. À la différence des autres églises de la ville qui n’ont que la façade ou un pan de mur recouvert.

Refuse to hibernate Porto chapelle das Almas azulejos Audrey

Le soleil descend peu à peu, on est en hiver et le soleil se couche vers 16h30… Nous nous dirigeons donc vers le pont Dom Luís I qui s’élève au dessus du Douro pour rejoindre Vila Nova de Gaia.

Refuse to hibernate Porto coucher de soleil depuis le pont Dom LuisLe meilleur spot pour le coucher de soleil

Vous pouvez observer le coucher de soleil depuis la rive mais également depuis le Miradouro de la Serra do Pilar. Des escaliers vous emmènent à ce point de vue qui vous offre un magnifique spectacle sur la ville. Au premier plan, le pont qui surplombe la rivière Douro lui-même bordé des jolies maisons colorées de la Cais da Ribeira. Puis au second plan, les façades et les toits des maisons et églises de Porto (et les grues bien sûr).

Refuse to hibernate Porto monastère de Serra do Pilar sunset

Refuse to hibernate Porto coucher de soleil

 

Jour 2 : architecture et gastronomie localeRefuse to hibernate Porto tour dos Clerigos top

Matinée : visite de la ville

Nous sommes partis tôt pour profiter au maximum de cette journée. Sur le chemin de la gare, n’hésitez pas à faire un petit crochet par la cathédrale Sé. Nous ne sommes pas rentrés à l’intérieur, mais d’extérieur elle est assez imposante.

Il faut rentrer dans la gare de São Bento, pour admirer sa beauté architecturale. En effet, les murs de son hall sont décorés de magnifiques azulejos bleus. Ensuite on passe devant l’avenue dos Aliados qui fait face à la Câmara Municipal do Porto pour aller jusqu’à la Torre dos Clérigos. L’accès à la tour coûte 4 euros par personne mais du haut de ses 225 marches vous aurez une vue imprenable à 360 degrés sur les toits de Porto et le Douro.

Refuse to hibernate Porto praça de Liberdade refletRefuse to hibernate Porto vue maisons tour dos Clerigos

Refuse to hibernate Porto ville en chantier

À quelques mètres vous pourrez observer l’église das Carmelitas qui a elle aussi un pan de mur tout de bleu vêtu. Ainsi que la librairie Lello, célèbre car les rumeurs disent qu’elle aurait inspiré J.K Rowling pour écrire Harry Potter. À l’époque Madame Rowling était professeur d’anglais au Portugal et il parait qu’elle aurait commencé d’écrire Happy Potter à Porto. Plusieurs choses l’aurait inspiré : la Libraria Lello, le café Majectic (où elle écrivait) et les tenues des écoliers ! Prix de l’entrée : 4 euros par personne.

Refuse to hibernate Porto Igreja do Carmo Refuse to hibernate Porto Igreja do Carmo mur

Refuse to hibernate Porto librairie Lello Audrey

Midi : goûter la gastronomie locale

Refuse to hibernate Porto Palais de la BourseSi vous avez une petite faim vous pouvez passer par le Mercado do Bolhão. Pour le dessert on vous conseille d’acheter une Pastéis chez Manteigaria, c’est notre préférée. Enfin, vous pouvez passer par la rue das Flores avant de vous rendre au Palacio da Bolsa. Nous ne l’avons pas visité car l’entrée était à 9 euros par personne mais les différentes pièces du palais ont l’air très belles. Nous avons préféré marcher le long de la Cais da Ribeira, avec ses jolies maisons colorées qui bordent le Douro, pour rejoindre le passage sous le pont Dom Luís I. 

Refuse to hibernate Porto mercado Ferreira BorgesRefuse to hibernate Porto maisons typiques

 

Après-midi : visite d’une cave de Porto

Nous avions pris des tickets à notre hôtel pour visiter la cave de Calem. La visite avec deux dégustations de Porto normalement à 10 euros par personne nous a ainsi coûtée 7,50 euros. Une visite guidée est proposée sur place dans la langue de votre choix : français, anglais, portugais… Nous avons donc choisi celle en français qui était dans 15 minutes. Cela nous a laissé le temps de visiter le musée interactif puis nous sommes allés dans la cave avec la guide. C’était bien car nous étions un petit groupe de 7 personnes, puis elle nous a brièvement expliqué la mise en tonneau et les quatre types de Porto : White, Ruby, Tawny et Rosé. À la fin de la visite, nous avons pu déguster un Porto «Reserva Tawny » (rouge) et un «Fine White » (blanc).

Une autre visite est possible avec une dégustation de fromages et de charcuteries portugaises ou encore avec un spectacle de Fado. On a trouvé ça vraiment sympa et on le recommande vivement ! C’est un agréable moment à passer en couple, entre amis ou même en famille.

Refuse to hibernate Porto caves Calem musée

Refuse to hibernate Porto caves Calem dégustation

Et si vous avez plus de temps

Vous pouvez :

  • Visiter la Casa da Música dont nous parle si bien notre copine Hellolaroux,
  • Prendre le tram pour vous échapper au bord de la mer (arrêt rue Passeio Alegre),
  • Et tant qu’à être au bord de la mer, succombez à la pêche fraîche du jour dans un petit restaurant du bord de plage,
  • Coupler Porto avec une autre visite de ville : Lisbonne ou Évora !

Refuse to hibernate Porto de nuit

Où manger une Francesinha à Porto ?

La Francesinha est LE plat typique de Porto, vous ne pouvez donc pas repartir sans en avoir mangé une. L’histoire dit qu’un immigré portugais aurait goûté un croque monsieur en France dans les années 50/60 et de retour au Portugal il aurait adapté la recette… L’appelant ainsi Francesinha dont la traduction littérale signifie « la petite française ».

Qu’est-ce que la Francesinha ?

C’est un croque-monsieur portugais avec deux tranches de pain, du fromage, du jambon (jusqu’ici tout va bien…) des tranches de saucisses surplombés d’une épaisse sauce. Et cerise sur le gâteau : généralement ce plat est accompagné d’une assiette de frites. Vous l’aurez donc compris pour ceux qui aime manger léger c’est loupé.

Refuse to hibernate Porto francesina

Nos bonnes adresses

Taberninha do Manel : sur la rive de la Vila Nova de Gaia qui fait face à Porto. Cette adresse nous a été conseillée par Ruthy et Marcio nos guides du food tour à Lisbonne. On pense qu’elle doit être très bonne mais malheureusement le restaurant était fermé en janvier.

Santiago : ils ont gagné le prix de la « meilleure Francesinha du monde » (ndlr : en même temps ça n’existe qu’au Portugal) mais la dame de notre hôtel nous a dit que selon elle ce n’était pas la meilleure.

Casa Balsas : c’est là où nous l’avons goûté, sur les conseils de cette même dame, et c’était vraiment pas mal. Nous avons mangé deux Francesinha avec une grosse assiette de frites à partager, une bière et une eau pétillante pour 14 euros ! En plus nous avons rencontré Josette une super back-packeuse toulousaine de 75 ans avec qui nous avons adoré discuter. On espère aller la voir très bientôt à Toulouse.

 

Que retenir de Porto ?

Si vous avez aimé Lisbonne vous adorerez Porto !

Quel budget pour un week-end ?

Comptez environs 200 euros par personne le week-end pour le vol, 2 nuits d’hôtel, les activités et un restaurant.

Pour conclure, Porto est :

  • une magnifique ville au niveau architecturale et gastronomique,
  • parfaite pour les petits budgets,
  • l’occasion d’en savoir plus sur le Porto.

Si comme nous vous aimez Pinterest, on vous invite à nous suivre sur notre compte Refuse to hibernate. Vous pouvez même épingler cet article afin de le garder précieusement :

Refuse to hibernate Porto pinterest

(Visited 1 046 times, 25 visits today)