Où visiter une grotte de glace en Islande ?

Lorsque vous préparez un voyage en Islande il y a certaines activités qui vous paraissent incontournables. Lors de notre second road trip en hiver nous voulions absolument tester la marche sur un glacier ou la visite d’une grotte de glace. On a donc réussi à combiner les deux !

L’idée de visiter une grotte de glace nous avait déjà séduite lors de notre premier road trip en Islande en août 2017. Malheureusement les grottes de glace du parc national du Vatnajökull sont accessibles seulement de novembre à mars. Nous avons donc profité d’un second séjour en Islande au cœur de l’hiver pour tester la visite d’une grotte de glace.

 

Visite d’une grotte de glace dans le parc national du Vatnajökull

Où dormir la veille de l’excursion ?

Étant donné que nous devions être à Jökulsárlón à 9h30 nous avions choisi de dormir proche du lieu de rendez-vous. Nous avons donc fait la route la veille depuis Reykjavik et nous avons dormi au Skyrhúsid Guest House. Une petite Guest House qui se situe à une dizaine de minutes de Jökulsárlón. Nous n’avons pas eu la chance de rencontrer les hôtes et nous avons dû prendre une douche tiède voir froide. Mais notre chambre ainsi que les espaces communs étaient bien. Vous avez même des yaourts Skyr et des jus, thés et cafés en libre service pour le petit déjeuner.

 

Comment se déroule une excursion dans une grotte de glace ?

Le point de rendez-vous : le café de Jökulsárlón

Nous arrivons sur site, on vient nous voir pour prendre nos noms puis on rejoint notre groupe. Ils nous font monter dans une super jeep avec des pneus qui font presque notre taille. Impressionnant !

Une fois que tout le monde est en place dans la jeep, on nous explique qu’à cause des températures assez douces des derniers jours on ne pourra pas visiter la grotte bleue car il y a des risques d’effondrement… À la place, nous irons dans une grotte noire qui a été découverte la veille par les guides. Avec Mickaël on est un peu déçu. On sait que même si l’expérience restera quand même géniale, nos photos ne seront pas aussi belles.

La super jeep se met en route pour le plus grand glacier d’Europe ! Notre chauffeur et guide Tryggvi, en profite pour se présenter. En plus d’être guide pour Guide to Iceland, Tryggvi fait aussi parti de l’équipe de secouristes qui interviennent sur site si des personnes se retrouvent coincées. On pense qu’il est important pour nous également de sensibiliser les gens donc nous voulions passer son message. Même si vous avez un bon niveau de randonnée, ne prenez pas une marche sur une glacier à la légère. Il faut des voitures avec des pneus adaptés à la conduite sur la glace (et savoir conduire sur la glace), mais aussi une très bonne connaissance du glacier. Si vous ne roulez ou marchez pas aux bons endroits, votre petite sortie pourra vite se révéler dangereuse.

 

L’arrivée sur le glacier

Une fois garé non loin de la grotte de glace, Tryggvi nous a prêté des casques et des crampons à enfiler sur nos bottes / chaussures de marche. Nous nous sommes mis en route vers le glacier après avoir sagement écoutés les directives de Tryggvi afin de pouvoir se balader en toute sécurité. Règle numéro 1 : toujours restez en groupe !

 

La visite de la grotte de glace

On marche avec nos crampons sur le glacier. C’est très excitant ! Au début on a un peu l’impression de marcher sur des œufs mais on s’habitue tous très vite. On arrive enfin vers la fameuse grotte noire qu’ils ont baptisé « l’Anaconda » car ses galeries sont très longues. Une grotte de glace est en fait le résultat de la fonte des glaciers en été. L’eau du glacier passe à travers une glace vieille de plus de 900 ans pour former une grotte.

 

Tryggvi nous emmène dans les deux endroits un peu bleuté de la grotte pour que nous puissions satisfaire nos envies de photographes. Ensuite, on s’enfonce dans un tunnel. Nous rejoignons tout un groupe avec qui on tente l’expérience de tous éteindre nos lampes sur nos casques et de faire une minute de silence. Une minute de calme total avec pour seul bruit l’eau qui coule… Il nous dit que c’est dans ces endroits là qu’il se ressource et que c’est son petit plaisir personnel. On le comprend, nous citadins, sans cesse entourés par le bruit des voitures et du voisinage.

 

 

Le retour à Jökulsárlón

Il est temps pour notre groupe de rebrousser chemin et de rejoindre notre jeep. Sur le retour on échange avec notre guide sur l’expérience que l’on vient de vivre. Il est vraiment soucieux de savoir si cela nous a plu car pour lui c’était seulement la deuxième visite de l’Anaconda. Il est très drôle et on rigole toutes à ses blagues, ce qui met une très bonne ambiance dans le groupe.

Nous revenons à Jökulsárlón. Nous en profitons pour aller observer les icebergs, les phoques et Diamond Beach. On redécouvre l’endroit, car cet été nous avions eu de la pluie toute la journée, ce qui change pas mal le paysage.

 

Où réserver une visite d’une grotte de glace avec Guide to Iceland ?

Si cette activité vous intéresse, vous pouvez réserver ici : visite d’une ice cave en Islande. Et si vous êtes en Islande en été ou en automne vous avez quand même la possibilité de visiter la grotte de glace Katla au départ de Vik. Guide to Iceland vous propose également des excursions en bus depuis Reykjavik, c’est très bien si vous ne voulez pas louer de voiture pendant votre séjour.

Si comme nous vous aimez Pinterest, on vous invite à nous suivre sur notre compte Refuse to hibernate. Vous pouvez même épingler cet article afin de le garder précieusement :

Cet article est le fruit d’un partenariat avec Guide to Iceland. Nos propos n’en restent pas moins libres et sincères, n’hésitez pas à leur faire confiance pour la visite d’une grotte de glace en Islande.

(Visited 465 times, 15 visits today)