Canada, itinéraire de 15 jours dans l’Ouest canadien

L’Ouest canadien est un voyage que nous voulions faire depuis longtemps. Dès que nous avons eu notre PVT au Canada nous n’avions qu’une chose en tête c’était de le découvrir d’est en ouest. Nous avons donc travaillé fort à Montréal pendant plus d’un an pour nous permettre de réaliser l’un de nos rêves : découvrir les Rocheuses !

Que faire et que voir en 15 jours dans l’Ouest canadien ?

L’itinéraire de notre road trip dans l’Ouest canadien

Si vous voulez connaître en détails la planification de l’itinéraire, le choix des logements et de la location de voiture ainsi que le budget… Nous vous avions préparé un article sur l’organisation de notre voyage dans les Rocheuses.

Jours 1 et 2 : Calgary

Le premier jour de ce voyage a été assez court puisque après presque 24 heures debout suite à nos deux vols : Paris > Londres > Calgary nous sommes allés nous coucher ! Le lendemain nous étions donc réveillés à 5 heures du matin, prêts à découvrir Calgary.

Au programme :

  • le Peace Bridge
  • la Calgary Tower
  • le gratte-ciel the Bow
  • l’Olympic Plaza 
  • et les quartiers alentours…

Tous les détails de cette journée sont dans notre city guide de Calgary.

Où dormir à Calgary ?

Nous avons loué un Airbnb non loin du centre-ville de Calgary à quelques minutes de marche de l’arrêt Sunalta. L’appartement est très beau : moderne, tout équipé et se trouve dans un quartier résidentiel et calme. Si vous n’avez pas encore de compte Airbnb, on peut vous parrainer. Comme ça vous aurez un crédit de 45 $CA (et nous 20) à utiliser lors de votre prochaine réservation.

Jour 3 : Mont Sulphur – parc national de Banff [ 1h33 | 132 km ]

Mont Sulphur

Première journée dans les Rocheuses qui nous accueillent avec un grand soleil et un petit vent froid qui vous glace les joues. Nous avons choisi de commencer la journée par la randonnée sommet du Mont Sulphur qui fait 5,8 km aller. Il faut compter 4 heures de marche pour atteindre le sommet. On s’attendait à une petite rando tranquille… Mais en fait il y avait 700 mètres de dénivelé donc quand tu n’es pas vraiment prêt mentalement, tu perds un poumon dans la montée !

C’est un sentier en lacet qui est très fréquenté et qui monte en pente raide jusqu’au sommet. Il s’enfonce dans la forêt tout en suivant la ligne de téléphérique. En haut, vous arriverez au centre de téléphérique qui accueille un restaurant d’altitude et un magasin de souvenirs. Puis un sentier aménagé en bois vous permettra de rejoindre l’observatoire météorologique du Mont-Sulphur ainsi que le lieu historique national de la Station-des-Rayons-Cosmiques. Ces deux points vous offrent une vue magnifique sur les vallées de la Bow, Spray et Sundance !

Pour redescendre, nous avons pris les Banff Gondola pour un total de 65 $CA (taxes incluses) pour deux. Ça offre un autre point de vue sur le Mont-Sulphur, en même temps à ce prix là, il vaut mieux bien en profiter !

Lac Vermillon

À la fin de la journée nous nous sommes arrêtés le long de la route panoramique de 4,3 km autour du Lac Vermillon pour apprécier le coucher de soleil sur les montagnes.

Et si nous avion eu plus de temps…

Nous aurions fait un vol en hélicoptère au dessus du parc national de Banff au départ de Canmore.

Où dormir proche de Banff ?

Étant donné que c’était l’automne et que les températures frôlaient déjà le 0, nous ne nous sommes pas aventurés dans l’option camping. Vu que cela nous laissait l’option des hôtels, nous avons très vite écarté le village de Banff de nos recherches. Le prix des nuits était trop élevé pour notre budget… Celui-ci étant déjà situé entre 100 et 180 $CA la nuit, ce qui nous semblait très correct.

Nous avons passé deux nuits dans un Airbnb à Canmore. Nos hôtes étaient vraiment adorables et puis la maison avait une vue superbe sur les montagnes !  Si vous voulez le lien, écrivez-nous un email car ils ne souhaitaient pas l’insérer dans cet article.

Jour 4 : Lac Moraine – parc national de Banff [ 54 min | 81km ]

Au début, nous avions prévu d’aller au Johnston Canyon pour nous dégourdir les jambes, après cette ascension du Mont-Sulphur… Mais la météo nous a fait changer nos plans. Si on a bien appris une chose dernièrement c’est qu’en road-trip il faut aussi prévoir d’être flexible. Nous avons donc regardé la météo la veille qui annonçait un très beau soleil et 19 degrés le lendemain puis couvert avec risque de pluie le jour d’après. On s’est dit que voir le Lac Moraine sous la pluie ce serait vraiment dommage alors que le canyon ce n’est pas si grave vu qu’on est entre les roches.

Après consultation de nos hôtes, on a décidé de se lancer dans la randonnée Col Sentinel, au départ du Lac Moraine qui passe par la Vallée des Dix Pics. C’est une randonnée de 11,6 km avec 726 mètres de dénivelés et il faut compter 6 heures pour faire l’aller-retour. Il y a beaucoup de randonnées qui partent du Lac Moraine, comme celle de la Tour Babel faite par nos amis Julie et Yves, donc à vous de trouver celle qui vous convient le mieux.

Nous sommes donc arrivés vers 9 heures au niveau du Lake Louise Village pour acheter de quoi pique-niquer chez Laggan’s Mountain. La route pour le Lac Moraine était déjà fermée car le parking était plein… Nous avons donc déposé la voiture au parking du village pour monter en navette.

Vallée des Dix Pics

Tout d’abord, nous avons pris le temps d’admirer le Lac Moraine dont la douceur du matin, avant que les rayons du soleil ne passent les montagnes et le teintent d’une couleur turquoise. Il y avait déjà des photographes qui étaient prêts à immortaliser ce moment avec leurs trépieds plantés dans les galets.

On prend le temps de le photographier pour garder le souvenir de la couleur bleu roy de son eau. Puis on s’équipe pour la montée en attachant nos sprays anti-ours à la ceinture de nos sacs à dos. C’est la période propice pour croiser des ours donc nos hôtes Airbnb nous ont prêté des sprays et nous ont expliqué comment réagir en cas d’une rencontre impromptue.

Il y a beaucoup de monde car c’est paraît-il la plus belle semaine de l’année pour voir les feuilles dorées des mélèzes. La montée de la première partie dans la forêt est pentue, on fait quelques pauses avant d’arriver enfin dans le Vallée des Dix Pics. Et là on en prend plein les mirettes ! C’est une explosion de couleur or à 360 degrés, avec devant nos yeux ébahis, les dix pics montagneux se dressant fièrement au dessus des arbres dorés.

Col Sentinel

On continue la randonnée jusqu’à un plateau de verdure au pied du col Sentinel. Des lacets sillonnent une pente abrupte et rocailleuse. On mange notre pique-nique en fixant cette dernière partie, plus hasardeuse, en se demandant si on va y arriver… Ayant le vertige j’ai peur de me sentir mal pendant la montée. On se dit qu’on a pas fait tout ce chemin pour rien et que au pire on fera demi-tour. Le tout c’est de faire attention à nos chevilles pour ne pas faire un retour gratuit en hélicoptère.

On commence à monter, le sol glisse à cause des cailloux donc je colle la paroi pour ne pas être du côté du vide. Ça nous paraît long mais on arrive enfin au sommet, à cheval entre deux vallées. La vue est à couper le souffle et on ne regrette vraiment pas notre choix.

Enfin, on redescend jusqu’au Lac Moraine (plus vite que nous sommes montés) et on admire sa couleur qui a changé avec les rayons du soleil ! Un superbe spectacle pour nous récompenser de tous ces efforts.

Jour 5 : canyon Johnston – parc national de Banff [ 42 min | 49 km ]

Nous partons vers 11h de notre Airbnb direction le canyon Johnston pour faire la randonnée Upper falls. C’est un sentier facile qui traverse le canyon jusqu’à la première chute « Lower falls », puis un peu plus en pente pour accéder à la deuxième, plus grande, « Upper falls ». Elle fait 2,7 km aller, il faut 45 minutes pour y accéder avec un dénivelé positif de 215 mètres. Si vous n’avez pas le temps, vous pouvez faire demi-tour à Lower falls (1.3 km, 30 minutes aller) sans vous rendre à Upper falls.

C’est impressionnant de se dire que c’est l’eau qui, pendant les 8 000 dernières années, a creusé ce canyon ! Si vous avez un peu plus de temps vous pouvez continuer jusqu’aux Ink Pots (5,8 km). Ce sont cinq fosses aux couleurs bleus-verts, créées par l’action de l’eau de source, qui s’infiltre dans le sable et les graviers. Nous avions un peu mal aux jambes suite aux précédentes randonnées mais nos hôtes nous avaient conseillé d’aller voir ça.

 

 

 

 

Où dormir dans le parc national de Banff ?

À nos dates (et au dernier moment), il n’y avait vraiment plus beaucoup de choix d’hôtels ou Airbnb. On a donc choisi d’aller jusqu’à Golden au Ramada hotel comme ça nous étions proche du Lac Émeraude pour le lendemain. Le Ramada est un hôtel moyen de gamme, la chambre était spacieuse et propre. Nous avions le petit déjeuner compris mais nous l’avons trouvé vraiment moyen.

Jour 6 : Lac Émeraude – parc national de Yoho [ 48min | 65km ]

Pont naturel

En route pour le lac nous nous sommes arrêtés au pont naturel pour admirer la rivière Kicking Horse qui se fraie un chemin dans la roche ancienne. Malheureusement plusieurs bus de touristes nous ont un peu gâché le moment. C’est là où tu te rends compte des différences culturelles en voyage… Toi tu attends poliment qu’un photographe finisse sa photo pour faire la tienne puis il y a des gens qui arrivent et qui s’en foutent complètement.

Lac Émeraude

Pour échapper aux bus, nous avons choisi de faire la randonnée Tour du Lac. C’est un sentier de 5,2 km, sans dénivelé donc il faut 2 heures pour faire la boucle. On a dû croiser 10 personnes pendant 2 / 3 heures donc on était heureux ! Vous l’aurez compris, on est pas très foule dans les lieux naturels… Ah ah

Jour 7 : Lac Louise – parc national de Banff [ 41 min | 41 km ]

On avait prévu de faire une randonnée au départ du Lac Louise mais il neigeait et nous n’étions pas équipés pour marcher longtemps dans la neige. Nous avons donc regardé le paysage enneigé, et vu que j’étais (Audrey) malade depuis quelques jours, nous en avons profité pour nous reposer un peu à l’hôtel.

Tips rando : le Lac Agnès étant très populaire, on nous a conseillé de faire plutôt celles de Plain of 6 Glaciers et du Mont St-Piran.

Où dormir au Lac Louise ?

Nous avons passé deux nuits au Mountaineer Lodge, il est très bien placé en plein cœur du Lake Louise Village. Les chambres sont très grandes, propres et le petit déjeuner est compris dans le prix de la nuit. Seul bémol : on entend le train qui passe, plusieurs fois par jours, à quelques mètres des chambres…


Jour 8 : promenade des Glaciers – [ 3h37 | 280 km ]

Entre les parc nationaux de Banff et Jasper, il y a cette route magnifique qui s’appelle la promenade des Glaciers. Il vaut mieux partir tôt car il y a presque 4 heures de route et vous avez l’embarras du choix concernant les lieux à visiter.

Lac Herbert

Premier arrêt de la journée au Lac Herbert pour admirer la parfaite réflection de la montagne. C’était tôt donc nous étions seuls à admirer ce spectacle.

Lac Peyto

Quand nous sommes arrivés, au début du sentier pour aller jusqu’au point du vue du sommet Bow, on ne s’attendait pas du tout à trouver de la neige partout ! Mais apparemment le sommet est enneigé huit mois dans l’année.

La randonnée pour atteindre le belvédère est courte et facile (quand il n’y a pas de verglas) on a dû mettre 20 minutes aller-retour. Contrairement aux autres lacs la vue sur le Lac Peyto n’est pas accessible depuis ses rives mais depuis un point de vue.

Glacier Athabasca

Faites attention car quand vous venez de Banff il n’est pas indiqué, il faut donc bien guetter la route. On aurait bien aimé faire une excursion pour fouler le glacier Athabasca avec un guide mais le temps nous manquait… Si cela vous intéresse j’avais noté le nom de la compagnie Ice Walk, mais on ne peut pas vous en dire plus car nous ne l’avons pas testé. De plus, nous n’avons pas fait non plus le Glacier Skywalk mais il paraît que vous n’avez pas une vue sur le glacier mais seulement sur la Sunwapta Valley.

On s’est donc contenté de l’observer depuis le sentier à son pied. Il nous a rappelé le magnifique glacier Vatnajökull en Islande ! C’est le glacier le plus visité d’Amérique du Nord mais on a trouvé que ça allait côté affluence.

Ruisseau Tangle

Une belle cascade que l’on peut admirer aux pieds ou alors on peut monter un peu sur le côté pour admirer le haut de la chute qui est plus impressionnante.

Athabasca Falls

Encore un canyon avec des chutes et une belle eau transparente ! Ce petit sentier facile, d’une heure environ, sera parfait pour vous dégourdir les jambes. Tout est bétonné ce qui gâche un peu le paysage mais cela protège la végétation et évite les accidents.

Où dormir à Jasper ?

Nous avons dormi dans un petit chalet au Pocahontas Cabins, on recommande vraiment car c’est mignon et spacieux, et puis vous êtes tranquille concernant les voisins. Demandez un chalet loin de la route sinon c’est bruyant à cause des camions.

Jour 9 : Lac Maligne – parc national de Jasper [ 1h24 | 82 km ]

Vallée des 5 Lacs

Au début nous voulions faire la randonnée du Mont Edith Cavell, nos amis Julie et Yves nous avaient dit qu’il fallait récupérer un droit d’entrée la veille à l’office de tourisme de Jasper. Mais elle était fermée pour la saison… Pendant notre traversée de la route des Glaciers, nous avions aperçu une randonnée appelée Vallée des 5 Lacs. Elle était réputée facile et assez courte, parfaite pour le programme du jour.

Vous pouvez choisir de faire soit une petite boucle de 2,5 km ou un grand tour de 4,5 km. Les deux passent par les cinq lacs et ils sont vraiment magnifiques !

Maligne Canyon

Le Maligne Canyon, est accessible depuis la route pour vous rendre au Lac Maligne. Des sentiers de randonnées ont été aménagés dans le canyon pour contempler au mieux cette gorge. De plus il est traversé par plusieurs ponts qui vous permettent d’admirer les cascades et les tourbillons d’eau.

Lac Maligne

Enfin nous avons terminé la journée au Lac Maligne. Sur le chemin nous avons vu des orignaux : une maman et son bébé. C’était la première fois qu’on en voyait dans leur milieu naturel donc on était tout ému.

En arrivant au lac nous avons commencé la randonnée qui fait le tour du lac. Il est également possible de naviguer sur le lac avec la compagnie de croisière Spirit Island. Durant notre randonnée, nous observions la forêt et la rive en silence à la recherche d’animaux sauvages… Mais rien ! Il faisait un peu froid donc nous avons décidé de rebrousser chemin et de retourner à la voiture. Sur la route pour rentrer à l’hôtel, nous avons vu une famille d’orignaux traverser devant nous. Cette fois-ci on était presque nez-à-nez avec le mâle. Et je peux vous dire que, même à l’abri dans notre voiture, on restait immobile pour ne pas les effrayer. Ça restera un des moments les plus forts de notre voyage dans l’Ouest canadien. 

Jour 10 : route de Jasper à Golden [ 4h41 | 368 km ]

Nous avons repris la promenade des Glaciers pour rejoindre le parc national des Glaciers. Comme à l’aller, nous avons choisi de nous arrêter à quelques endroits histoire de nous dégourdir un peu les jambes pendant les longues heures de trajet.

Nous avons pique-niqué au bord d’une jolie rivière au Mont Christie. Puis nous nous sommes arrêtés aux Sunwapta Falls. Ces chutes et le canyon éponyme, sont encore un bel exemple du travail de l’eau au fil des eaux. La vallée creusée par le petit glacier est moins importante que celle creusée par le glacier principal. Une fois la glace disparue, elle laisse l’impression d’être suspendue. C’est pour cela qu’on les appelle des « vallées en surplomb ».

Lac Bow

Enfin, nous avons fait un arrêt au Lac Bow. Les rayons du soleil scintillaient sur l’eau c’était vraiment magnifique. Il y avait beaucoup de monde qui s’arrêtait pour observer la belle couleur de son eau. Puis on les a observé un peu pendant quelques minutes et c’était assez marrant à voir. Ils sortaient des voitures ou des bus, ils bombardaient de photos et vidéos à l’iPhone et hop ils repartaient au parking. Il y avait peu de personnes qui profitaient vraiment de ces instants… Ils consomment un paysage comme si ils étaient au supermarché !

Où dormir à Golden ?

Nous avons dormi dans un chalet plein de charme au Rocky Mountain Cabins and Home. Notre chalet était face à un champs rempli de biches et de cerfs chaque matin et soir : magique ! Il n’y a pas de wifi et on capte mal internet donc c’est parfait pour déconnecter.

Jour 11 : Lac Marion – parc national des Glaciers [ 32 min | 44 km ]

Nous avons fait une dernière randonnée pour ce dixième jour de road trip dans les Rocheuses. C’est dans le parc national des Glaciers où nous sommes allés pour grimper jusqu’au sentier Crête Abbott. Plus nous avancions vers le sommet, plus le temps changeait… Ce fut d’abord la pluie puis la neige en arrivant au Lac Marion. Écourtant notre pique-nique et nous forçant à rebrousser chemin.

Nous étions tout seul dans le parc ce jour là, nous avons seulement croisé un couple de randonneurs en descendant. Du coup, pour éloigner les ours on a inauguré la playlist des chants de Noël. Et on peut vous dire de source sûre que les ours n’aiment pas Mariah Carey !

  • Randonnée Courte : Lac Marion – Durée 2h30 4,4km. 
  • Randonnée Longue : randonnée Sentier Crète Abbott – Durée 6h30 aller-retour 13,6km

Si vous voulez plus d’informations sur la randonnée sentier Crête Abbott vous pouvez lire l’article de notre copine Bird of Passage America sur ses 3 randonnées coup de coeur dans les Rocheuses.

Jour 12 : Revelstoke [ 1h38| 135 km ]

Le sentier des cèdres géants

Vous pouvez faire cette courte randonnée d’un demi kilomètre sur la route entre Golden et Revelstoke. Un sentier en bois vous mène à travers une forêt de cèdres vieux de plus de 500 ans !

En arrivant à Revelstoke, nous sommes allés au restaurant The Village Idiot. Ça faisait longtemps qu’on avait pas fait un combo poutine / bière donc on s’est rattrapé. C’était très bon, et puis il y a une ambiance de bar de station de ski que l’on a vraiment appréciée !

Promenade des Prés-dans-le-Ciel

Nous avons ensuite repris la voiture direction la promenade des Prés-dans-le-Ciel. Elle est accessible gratuitement en 2017 avec le pass Parc Canada. C’est une route goudronnée de 26 kilomètres, comportant 16 virages en lacet avec plusieurs points de vue tout au long. Nous n’avons pas pu la faire jusqu’en haut car il neigeait et ils avaient fermé l’accès à la navette qui montait au sommet.

The Village Idiot
306 MacKenzie AvenueRevelstoke, Colombie-Britannique, Canada
Horaires : ouvert tous les jours à partir de 11h

Où dormir à Revelstoke ?

L’hôtel The Cube in Revelstoke propose des chambres individuelles et une cuisine commune où chacun peut cuisiner. Le matin, il y a un petit déjeuner de proposer en buffet et chacun fait sa propre vaisselle. C’est un bon rapport qualité / prix.

Jours 13, 14 et 15  : Vancouver [ 6h03 | 565 km ]

Nous sommes enfin arrivés à Vancouver, une ville que nous voulions découvrir car nous nous étions posés la question de nous installer là-bas pour la fin de notre PVT.

Ce que l’on a aimé à Vancouver :

  • Manger au marché de Granville Islande
  • découvrir les petits cafés et les boutiques de créateurs de Gastown
  • admirer le coucher du soleil depuis le Stanley Park

Tous les détails de ces deux jours sont dans notre city guide de Vancouver.

Où dormir à Vancouver ?

Nous avons choisi de passer deux nuits chez l’habitant, à moindre coût, en utilisant GuesttoGuest.

Notre conclusion de ce road trip de 15 jours dans l’Ouest canadien

Lorsqu’on nous demande ce que l’on a préféré de ce voyage dans l’Ouest canadien, nous répondons sans hésité les parcs nationaux. Il y a tous ces lacs aux eaux turquoises, ces montagnes et sans parler de la richesse de la faune ! On a beaucoup aimé Banff et Yoho pour leurs lacs et Jasper pour son côté plus sauvage… Et vous l’Ouest canadien, cela vous fait envie ? Si oui, quel endroit en particulier ?

Partir avec une agence de voyages personnalisés

Si vous n’avez pas envie d’organiser ce voyage tout seul vous pouvez contacter une agence de voyages. Nous adorons Voyageurs du monde, qui propose des itinéraires tel que : de Vancouver aux Rocheuses. Celui ci est assez similaire à notre road trip, sauf qu’il part de Vancouver.

Une fois en contact avec vous, ils vous aident à programmer votre voyage et le personnalisent selon vos envies. Avant votre départ vous recevez un carnet d’adresse sur mesure et bénéficiez d’une assistance 24h/24 sur place. Vous n’avez plus qu’à profiter pleinement de votre voyage, Voyageurs du monde s’occupe de tout !

Nous voulions préparer ce road trip avec eux, mais en s’y prenant une semaine à l’avance c’était trop tard. Ce n’est que partie remise car nous avons plein d’idées de voyages pour 2018…

Pour aller plus loin, voici nos autres articles sur l’Ouest canadien :


Si comme nous vous aimez Pinterest, on vous invite à nous suivre sur notre compte Refuse to hibernate. Vous pouvez même épingler cet article afin de le garder précieusement :

Refuse to hibernate Ouest canadien itinéraire pinterest

Cet article contient un lien partenaire avec Voyageurs du monde. Nos propos n’en restent pas moins libres et sincères, n’hésitez pas à leur faire confiance dans l’élaboration de vos voyages.

(Visited 206 times, 30 visits today)
  • Le temps se fige

    On n’entend peu parler de l’ouest canadien, sûrement à cause de son voisin, l’ouest américain, qui lui fait un peu d’ombre. A tort il semblerait bien. Votre article est top et vos photos sont superbes surtout avec ces jolies couleurs d’automne. On adore !

    • Oh merci beaucoup Clémence et Vincent ! On a fait les deux, on est parti de Calgary puis on a terminé ce trip à Los Angeles. 🙂 Et honnêtement il faut voir les deux car ça n’a rien à voir. L’Ouest canadien est si beau…

  • Un article de plus sous le coude 😉
    C’est un voyage impossible de louper au Canada, c’est probablement LE voyage à faire là-bas .. mais qu’est-ce qu’on ne s’en lasse pas ! C’est de toute beauté <3

    • On est bien d’accord ma belle impossible de venir au Canada sans découvrir les Rocheuses ! C’est si beau…
      Gros bisous à vous deux !!
      M & A.

  • Gab

    C’est en effet le voyage à faire la bas ! Magnifique.
    Vous pouvez réserver un Photoshoot gratuit à Montréal ici: https://www.easyflash.co

    • Merci beaucoup Gab !
      Pour le Photoshoot nous n’habitons plus Montréal malheureusement. 😉

  • Pingback: Où partir en 2018 ? Une idée de voyage par mois | Refuse to hibernate()

  • Hello Lola,
    Merci beaucoup, on est content de te rappeler ces bons souvenirs !
    Côté appareils photos nous avons deux Fujifilm : le X-T2 avec lequel nous prenons principalement des photos et faisons nos vidéos et le X-A2. 🙂 Ensuite côté objectifs nous en avons plusieurs mais nous utilisons principalement le 18mm et le 50-250 mm pour les photos. (chez Fuji également)

    • WanderWithLola

      Merci beaucoup 🙂