Visiter San Francisco en 5 jours, que voir et faire

San Francisco, ou « the City by the bay », a des airs de montagnes russes urbaines avec toutes ses rues qui montent et qui descendent. Appelée également « Fog city », il n’est pas rare de voir le fameux pont du Golden Gate plongé dans un épais brouillard. San Francisco est une ville qui mérite un arrêt d’au moins 3 jours pendant un voyage dans l’Ouest américain.

City guide : Visiter San Francisco en 5 jours

Ce City Guide s’inscrit dans une série d’articles sur notre voyage d’un mois à travers la Californie, le Nevada, l’Utah et l’Arizona. Si vous voulez plus de détails sur comment préparer sont road trip dans l’Ouest américain nous avons écrit un article dédié.

 

Jour 1 : arrivée à San Francisco 

Comment se rendre dans le centre de San Francisco depuis l’aéroport ?

Peu d’heures de vol pour nous, puisque nous arrivons de Vancouver après un road trip dans l’Ouest canadien. De plus, nous ne souffrons pas du décalage horaire puisque Vancouver et San Francisco sont sur le même créneau horaire.

Nous atterrissons donc à l’aéroport de San Francisco en début d’après midi. Nous suivons les indications du Air Train qui nous fait prendre une navette vers le Garage G.

Pour prendre le métro il faut déjà regarder à quelle station vous devez vous arrêter car cela définira le prix de votre ticket ! La machine vous propose par défaut un ticket à 10$US. Vous devez ensuite appuyer sur les boutons ajouter / soustraire, 0,05 cts ou 1$, pour arriver à votre tarif.

Par exemple : nous devions nous rendre à Civic Center. Le prix indiqué, depuis l’aéroport, était de 8,95$ nous avons donc appuyé sur soustraire 1$ puis 0,05cts.

Refuse to hibernate San Francisco vu du ciel

 

Location d’un Airbnb au cœur de San Francisco

Si nous planifions de retourner à San Francisco, nous ne reprendrons clairement pas un logement vers Civic Center. Notre airbnb était sur O’Farrell Street non loin de la rue Leavenworth, qui est la rue principale du quartier à éviter : Tanderloin.

Nous sommes arrivés en pleine journée, et heureusement, car la rue était remplie de sdf, de camés ou encore de prostituées… Pas le plus sympa des accueils pour nous qui arrivions avec nos valises. Nous avions rangé nos appareils photos dans nos sacs à dos et je pense que nous avions bien fait car nous aurions pu avoir des problèmes.

La rue O’Farrell est bien et ne craint pas du tout mais j’avoue qu’au premier abord, on a eu un peu peur… Le Airbnb était bien avec une chambre privée avec la cuisine et salle de bain partagées. Ce qui était bien c’était la proximité avec les lieux que nous voulions visiter. Ça nous a permis de tout visiter à pied et donc d’économiser au niveau des transports en commun.

Notre Airbnb n’est plus en ligne sur le site, mais voici la liste des hôtels à San Francisco.

 

Coucher de soleil à Lombard Street

Pour ne pas rester sur une note négative, nous décidons d’aller voir le coucher de soleil dans le quartier de Russian Hill. Plus particulièrement, en haut de Lombard Street. Cette rue fait partie des incontournables de San Francisco car elle est considérée comme la rue la plus sinueuse au monde. Afin d’emprunter cette route, ils ont dû créer 8 virages en épingle pour adoucir sa pente de 27%. Admirez la d’en haut, ainsi que la vue sur San Francisco ! Puis empruntez ses escaliers pour aller l’observer d’en bas car c’est encore plus impressionnant.

Pour vous rendre à Lombard Street vous pouvez utiliser l’iconique Cable Car : qui est le tramway d’origine qu’utilisent les habitants depuis 1870. Nous ne l’avons pas fait car c’était environs 7,50 $US par personne (de mémoire) et ça faisait cher le tour de tramway.

Refuse to hibernate San Francisco Lombard street panorama

 

Jour 2 :  San Francisco à vélo et Chinatown

Nous partons tôt de notre Airbnb pour aller reprendre des photos de Lombard Street avec ses fameux lacets qui la caractérise. On poursuit en direction de la location de vélos Blazing Saddles sur les conseils de notre ami Romain. Vous pouvez réserver à l’avance sur internet cela vous permettra d’avoir une réduction de -20 %. Sur place, vous avez le choix entre des vélos simples ou ceux avec l’assistance électrique, qui sont bien sûr un peu plus chers.

Nous écoutons les instructions et c’est parti pour une journée de vélo de part et d’autre de l’iconique Golden Gate Bridge ! Sachez que si vous préférez la version visite guidée c’est possible avec l’agence San Francisco en français.

On pédale, il fait beau mais pas trop chaud, c’est le temps idéal pour se balader. On fait un premier arrêt au San Francisco Recreation and Parks – Palace of fine Arts, un parc avec de grandes colonnes de style gréco-romaines qui encadrent un joli point d’eau. Ce parc est l’un des endroits les plus photographiés de la ville et pourtant on ne le connaissait pas !

On continue sur la piste cyclable, en longeant la mer jusqu’au Golden Gate Bridge. À plusieurs reprises le chemin monte un peu, mais l’excitation nous aide à pédaler. On s’arrête de temps en temps, aux différents points de vue, qui nous offrent une vue magnifique sur le Golden Gate Bridge.

Refuse to hibernate San Francisco Lombard street route

Refuse to hibernate San Francisco maisons en couleurs

 

Golden Gate Bridge

On arrive enfin sur le pont, d’ailleurs vérifiez bien quel côté est accessible aux vélos car ça change le matin et l’après-midi pour éviter que les vélos et les piétons soient du même côté. Traverser ce pont emblématique ça fait toujours quelque chose, d’ailleurs on la retraversé à pied le lendemain !

Tout le long du pont on guette la mer et on prie secrètement pour y voir des baleines. Mais malheureusement ce n’est pas encore la période de migration. Janvier étant le mois le plus propice selon les spécialistes…

Refuse to hibernate San Francisco pont du Golden Gate vu d'en basRefuse to hibernate San Francisco pont focus

 

Vista Point

On arrive enfin de l’autre côté du pont, vu que nous sommes arrivés par la droite du pont nous prenons la direction de Vista Point pour avoir un joli point de vue sur le Golden Gate et San Francisco. Puis nous reprenons les vélos direction Sausalito. Il y a encore une petite portion sur la route, d’ailleurs soyez prudent car on roule juste à côté des voitures.

 

Sausalito

On a adoré Sausalito, ça nous a tout de suite fait penser à l’Italie. Le calme, les petites maisons face à la mer. Nous avions failli prendre un logement de ce côté-ci mais sans voiture c’était compliqué de se déplacer. Notez en plus que si vous traversez le pont en voiture, de Sausalito vers San Francisco, vous devrez débourser 7,50 $US. Et vu que vous ne pouvez pas payer sur place on vous conseille de faire un pré-paiement dans les 30 jours avant votre traversée sur le site du Golden Gate Bridge. Attention si vous avez une voiture de location et que vous ne faites pas ce pré-paiement votre loueur vous débitera d’onéreux frais administratifs.

On a continué jusqu’au centre-ville où il y avait un grand choix de restaurants. Nous sommes allés jusqu’à la marina pour manger chez Joinery Beerhall car nous avions une bière offerte via Blazing Saddles (le loueur de vélos). On avait garé nos vélos un peu avant le restaurant mais sachez qu’il y a de la place juste devant l’entrée ! Au menu ce midi :  burger, en même temps on l’avait bien mérité avec les kilomètres parcourus à vélo.

On aurait pu aller jusqu’à la Muir Wood mais on était un peu juste au niveau du timing après la pause-déjeuner. On a donc rejoint l’embarcadère dans le centre de Sausalito pour rejoindre San Francisco avec le bateau. La traversée est vraiment sympa à faire car on passe près de la prison d’Alcatraz !

Refuse to hibernate San Francisco Sausalito maison sur le port

Refuse to hibernate San Francisco Sausalito marina

Joinery Beerhall
300 Turney St, Sausalito, CA 94965
Ouvert tous les jours de 11h à 21h
Prix : environ 40 euros pour deux (burgers + bières)

Pier 39

Après avoir redéposé les vélos, nous sommes allés jusqu’à Pier 39 pour aller observer les otaries. Cette jetée est populaire car c’est là qu’une colonie d’otaries vient naturellement chaque jour, et ce depuis des années, pour se prélasser sur les pontons de bois. Elle est située près du quartier de Fisherman’s Wharf  qui est un complexe regroupant des restaurants, boutiques, musées et centres commerciaux. Derrière Pier 39, vous pouvez observer l’île d’Alcatraz et le Pont du Golden Gate en toile de fond.

Vu que les otaries ne sont pas tout le temps visibles, on vous conseille de surveiller la web cam du Pier 39 qui filme les pontons et vous montre les images en direct sur le site. Ça vous permettra de ne pas vous déplacer pour rien.

Refuse to hibernate San Francisco Pier 39 otaries

 

Chinatown

Refuse to hibernate San Francisco Chinatown California StreetEn remontant en direction de notre Airbnb, on passe par le quartier de Chinatown. C’est un quartier important à San Francisco car il faut savoir que c’est le plus ancien en Amérique et surtout que c’est l’une des plus grande communauté chinoise hors continent. Rendez-vous donc sur Grant Avenue pour prendre le pouls de ce quartier, avec ses nombreuses boutiques de souvenirs et porte-bonheur. C’est d’ailleurs là-bas que nous avons acheté des magnets pour ramener à nos amis et à notre famille !

La quartier est très coloré et vous pourrez y admirer quelques street-art, donc ouvrez l’oeil. On est également passé au Tin How Temple, sur la place Waverly. C’est un temple taoïste  centenaire, installé dans un immeuble où la population locale vient prier, brûler de l’encens et se faire prédire l’avenir.

Refuse to hibernate San Francisco Chinatown Washington

 

Jour 3 : Painted Ladies et Golden Gate

City Hall

Le City Hall ou l’Hôtel de ville est un bâtiment emblématique de San Francisco. Vous pouvez d’ailleurs le visiter gratuitement. Vous y verrez sûrement plusieurs shooting de mariés. C’est assez marrant à regarder ! Le jour où nous y sommes allés il y avait Monsieur le Maire qui prenait la parole sur les marches du City Hall. On l’a écouté quelques minutes puis nous avons reprit notre chemin.

Refuse to hibernate San Francisco City Hall intérieur

Refuse to hibernate San Francisco City Hall dorure

 

Painted Ladies

Après vingt bonnes minutes de marche, on arrive enfin à Alamo Square dans le quartier de Hayes Valley. On s’y assoit pour admirer les sept maisons victoriennes datant de 1895. Elles sont chacune peintes dans des tons pastel et appelées communément : les Painted Ladies. Elles sont souvent représentées dans des publicités sur San Francisco, ou encore, dans des films. Au loin, on aperçoit les gratte-ciels de Downtown. On traverse le parc et on admire d’autres maisons victoriennes ici et là, avant de reprendre le long chemin qui nous mène de l’autre côté du Golden Gate Bridge.

Refuse to hibernate San Francisco Painted Ladies Audrey

Refuse to hibernate San Francisco Alamo Square Park maisons Audrey

 

Le quartier Presidio

Refuse to hibernate San Francisco Lyon Street StepsOn arrive dans le quartier de Presidio, c’est un quartier résidentiel très mignon. Vu que c’était mi-octobre, il y avait plein de maisons décorées pour Halloween. On arrive en haut du Lyon Street Steps, d’ici on a une vue dégagée sur la baie de San Francisco. On prend ensuite un chemin à travers la forêt, puis un autre qui passe à coté de The Walt Disney Family Museum. Enfin, on longe le cimetière national de San Francisco pour rejoindre le Golden Gate Bridge.

Refuse to hibernate San Francisco pont du Golden Gate dans le brouillardRefuse to hibernate San Francisco paddle depuis pont du Golden Gate

 

Golden Gate Bridge

On traverse le pont à pied cette fois-ci, pour aller le photographier depuis d’autres points de vue. Mais surtout pour aller admirer le coucher du soleil. On a donc trouvé deux beaux spots photos :

Kirby Cove une petite plage accessible en faisant une randonnée d’une trentaine de minutes. C’est facile d’accès, ça descend à l’aller mais après il faut remonter ! Pour les amateurs de camping sachez qu’il y en a un à deux minutes de la plage et c’est vraiment l’endroit parfait pour profiter tranquillement d’un séjour à San Francisco. Il y avait peu de monde sur la plage donc on a pu profiter de la vue sans jouer des coudes.

Battery Spencer en remontant de Kirby Cove on s’est arrêté au point de vue tout en haut du parc. Cette fois-ci il y avait beaucoup plus de monde… On a donc trouvé un endroit pour pouvoir poser notre trépied et observer la nuit tomber.

Vu que l’on a beaucoup marché et qu’il fait nuit, on commande un Uber pour rejoindre notre Airbnb. Si vous n’êtes pas fan d’Uber, on a aussi découvert l’application Lyft, qui apparemment offre des courses moins chères.

Refuse to hibernate San Francisco plage Kirby Cove pont du Golden Gate Audrey Mickaël

Refuse to hibernate San Francisco pont du Golden Gate de nuit

 

Jour 4 : Alcatraz et Little italy

Alcatraz

Je dois dire qu’Alcatraz a été une belle découverte pour moi. À la base je n’avais pas envie de visiter la célèbre prison, c’est Mickaël qui y tenait absolument. Alors avant de m’y emmener il m’a fait découvrir le film: Rock ! Et je dois dire que pendant la visite je me suis laissée porter par l’histoire narrée par l’audio-guide.

J’ai finalement appris beaucoup de choses sur San Francisco grâce à cette visite d’Alcatraz :

  • les célèbres prisonniers tels que Al Capone ou encore « Creepy » Karpis,
  • les conditions de vie à Alcatraz,
  • les tentatives d’évasion : 14 tentatives dont la plus connue est celle de juin 1962,
  • pourquoi Robert F. Kennedy l’a faite fermer en 1963,
  • et surtout son occupation par les Indiens pendant 19 mois dès 1969.

Comptez au moins une demie journée pour la visite. On vous conseille d’acheter vos tickets à l’avance, surtout si vous venez l’été. Si possible, choisissez le premier créneau horaire pour être plus tranquille au niveau de l’affluence touristique.

Refuse to hibernate San Francisco Alcatraz

Refuse to hibernate San Francisco Alcatraz douche

Refuse to hibernate San Francisco baie

 

Little Italy

Refuse to hibernate San Francisco Coït TowerOn se retrouve dans Little Italy pour aller manger chez Tony’s Pizza Napoletana. Un restaurant italien que nous avions repéré car il a gagné le prix de la meilleure pizza. On met notre nom sur la liste d’attente et on nous suggère de revenir dans 40 minutes.

Pile le temps qu’il nous faut pour monter jusqu’à la Coït Tower. C’est la grande tour  qui se trouve sur la colline de Telegraph Hill. Elle a été érigée en l’honneur des pompiers par une fervente admiratrice : Lillie Coit. Vous pouvez rentrer gratuitement dans la tour mais l’accès à l’ascenseur qui vous mène au point de vue est payant (8 $US).

C’est enfin notre tour chez Tony’s Pizza Napoletana, on nous installe à une table. On choisi la pizza Regina. C’est celle qui a gagné la médaille d’or du Championnat International de la Pizza à Parme en 2013 et franchement on se régale.

Refuse to hibernate San Francisco pizza Tony

Tony’s Pizza Napoletana
1570 Stockton St, San Francisco, CA 94133
Ouvert du Lundi au Dimanche de 12h à 23h (fermé le mardi)

 

Jour 5 : Mission District, le quartier mexicain

Mission District

Dernière journée à San Francisco. Pour terminer en beauté nous allons dans le quartier le plus ancien de San Francisco : Mission District. C’est LE quartier pour apprécier les nombreuses peintures murales. Notamment le projet de street art dans la ruelle de Clarion Alley qui a vu le jour en 1992 sous l’impulsion des artistes Rigo23 et Aaron Noble.

Il y a également la maison de la femme, située sur la 18ème rue entre les rues Linda et Lapidge. C’est un bâtiment recouvert de fresques aux couleurs vives. Si vous le souhaitez San Francisco en français propose des visites guidées de 3h30 pour découvrir The Mission et the Castro. L’occasion de découvrir les peintures murales de Mission ainsi que le quartier « gayborhood » des USA.

On s’arrête prendre à manger chez Mosto avant d’aller récupérer nos valises dans notre Airbnb et de louer une voiture de location afin de rejoindre le prochain arrêt : Yosemite.

Refuse to hibernate San Francisco Mission District maison de la femme

Refuse to hibernate San Francisco Mission District Prince

 

Pour conclure, San Francisco c’est

  • sportif à cause de toutes ses collines,
  • plein de quartiers complètement différents à découvrir,
  • une célèbre prison à visiter,
  • le Golden Gate Bridge à admirer dans le brouillard, par temps dégagé, de jour et de nuit.

Si comme nous vous aimez Pinterest, on vous invite à nous suivre sur notre compte Refuse to hibernate. Vous pouvez même épingler cet article afin de le garder précieusement :

Refuse to hibernate San Francisco Pinterest

 

 

(Visited 2 216 times, 44 visits today)