Une semaine dans l’Utah : parcs nationaux, guide complet

L’Utah est vraiment notre état préféré en ce qui concerne les parcs nationaux de l’Ouest américain. Un itinéraire d’une semaine dans l’Utah rythmé par des randonnées dans des parcs magnifiques : Zion, Bryce, Arches, Canyonlands et Dead Horse Point. Mais aussi par un city trip à la découverte de sa capitale : Salt Lake City.

Ce road trip d’une semaine dans l’Utah était l’occasion de visiter sa capitale : Salt Lake City mais aussi l’immense plaine de sel de Bonneville Salt Flats. De découvrir le vertigineux parc d’état Dead Horse Point. Et de faire les « Mighty Five », les célèbres parcs nationaux de L’Utah : Zion, Bryce, Arches, Canyonlands et Capitol Reef. Nous n’avons pas visité ce dernier, faute de temps, mais il faut toujours s’en garder un peu pour un futur voyage…

 

Road trip dans l’Utah : itinéraires et conseils

Si vous voulez des conseils pour la planification de ce road trip en Utah, vous pouvez lire notre article sur comment préparer son voyage dans l’Ouest américain. En ce qui concerne notre itinéraire d’une semaine dans l’Utah, il s’inscrivait dans un road trip d’un mois à travers la Californie, le Nevada, l’Utah et l’Arizona. Nous avons donc fait un itinéraire entre Las Vegas (Nevada) et Monument Valley (à la frontière de l’Utah et de l’Arizona) :

  • 1 jour à Zion National Park
  • 2 jours à Bryce Canyon
  • 1 jour de route vers Salt Lake City
  • 1 jour à Salt Lake City
  • 2 jours à Moab
Vous pouvez bien sûr faire une boucle depuis Salt Lake City pour passer une semaine en Utah à la découverte de ses 5 parcs nationaux.

 

Jour 1 : Angels Landing – Zion National Park

Zion est composé d’immenses monolithes de grès avec des strates de différentes couleurs : blanc, rose et des tons rouge – orangé. Quand les mormons ont découvert Zion, ils pensaient avoir découvert le paradis sur terre ! C’est d’ailleurs eux qui lui ont donné ce nom en le comparant à Sion (Zion en anglais) qui est la colline sacrée de Jerusalem ! Zion a ensuite été classé parc national en 1919.

 

Quelle randonnée choisir à Zion ?

Il y a 18 randonnées balisées de niveaux différents, allant de facile à difficile, qui partent de 9 arrêts de la navette. De notre côté nous choisissons Angels Landing, le trail de plus emprunté des parcs de l’Ouest américain. Cette randonnée fait beaucoup parler d’elle car elle fait partie des plus dangereuses du monde ! Pas moins de 8 personnes ont péri sur ce trail depuis 2004. Le départ de cette randonnée se fait du parking The Grotto qui est accessible seulement en navette quand celle-ci est en activité.

On arrive donc à 8h30 au parking du Visitor Center d’où partent les navettes qui s’engagent sur la route touristique de Zion. Malheureusement le parking est déjà plein… On tourne pendant plus d’une demie heure et finalement un groupe d’amis apparait dans le parking et libère deux places. On saute dessus !

Ensuite on se dirige vers la station de départ des navettes. Il y a la queue donc on attend patiemment de pouvoir monter dans un bus qui nous emmène jusqu’à The Grotto. Il est presque 11 heures quand nous arrivons enfin sur le sentier. Heureusement c’est l’automne (fin octobre) donc il ne fait pas trop chaud, les températures avoisinent les 20 degrés.

Si vous voulez faire cette randonnée en été, prévoyez un départ très tôt car les températures peuvent monter jusqu’à plus de 40 degrés. Et à ces températures là, l’effort peut devenir dangereux…

 

Angels Landing Trail (8,7 km A/R avec +500m de dénivelé)

On commence la première partie d’Angels Landing, après un petit sentier plat le long de la Virgin River on attaque les premiers 1,6 km de montée. C’est un sentier bétonné très praticable mais ça grimpe ! Après avoir gravi le pan de la falaise on s’engouffre dans un étroit canyon.

On arrive devant les Walter’s Wiggles, on a l’impression de revoir les virages de Lombard Street à San Francisco. Sauf qu’il n’y a pas 8 mais bien 21 virages qui nous font zigzaguer entre les roches. Après ce petit effort nous arrivons enfin au Scout Lookout, le point fatidique ou tu décides d’affronter ton vertige sur le sentier final ou de rebrousser chemin. C’est ici que l’on va pique-niquer, devant une vue sublime sur le canyon !

 

Après avoir mangé, on se lance sur les derniers 800 m de l’Angels Landing. C’est cette portion du sentier qui est réputée pour être dangereuse… En effet vous montez sur une crête étroite et abrupte. Une ascension à flan de falaise, avec une chaîne métallique pour vous éviter de glisser et de tomber dans le vide. Le seul petit hic c’est que sur ce sentier étroit vous devez partager la chaîne avec ceux qui descendent. Je ne vous raconte pas ma tête quand j’ai vu des personnes redescendre en pleurant… J’ai donc pris mon courage (et surtout la chaîne) à deux mains et je suis montée ! Au début j’étais assez crispée mais au bout d’un moment j’ai pris confiance en moi et tout allait mieux.

Quand on est enfin arrivé en haut on a eu la plus belle des récompenses : une vue à 360 degrés sur le canyon de Zion. Incroyable ! Puis on a entamé la descente, qui certes va plus vite mais qui est douloureuse pour les genoux.

 

Informations pratiques sur Zion National Park

  • Le parc est ouvert tous les jours de l’année sauf le 25 décembre, pensez à regarder les horaires de fermetures dans le dépliant que l’on vous donnera à l’entrée du parc.
  • L’entrée coûte 30 $ par véhicule si vous n’avez pas le pass America the Beautiful. Si vous prévoyez de visiter 2 / 3 parcs, on vous conseille ce pass ! Attention si vous êtes en camping-car il faudra débourser 15 $US pour traverser le tunnel de la Zion Mount Carmel Highway.
  •  La route touristique de Zion est fermée aux véhicules lorsque le service de navette est en service.

 

Où dormir vers Zion National Park ?

Si vous voulez une nuit insolite, on vous conseille notre Airbnb à Orderville ! Dixie a 6 chambres, chacune décorée sur une thématique. La notre c’était la Adventure Cave Theme, idéale pour les amoureux de Jumanji mais il ne faut pas avoir peur des toiles d’araignées…

 

Jours 2 et 3 : Bryce Canyon National Park [ 1h | 87 km ]

Bryce Canyon, est notre coup de cœur de ce road trip. Il est caractérisé par un amphithéâtre qui compte une centaine de roches en forme de tourelles que l’on appelle Hoodoos. Si vous avez peu de temps, on vous conseille de vous arrêter aux points de vue suivant : Bryce Point, Inspiration Point, Sunset Point et Sunrise Point. Mais surtout invitez-vous au cœur des Hoodoos en empruntant un de ses sentiers de randonnée comme celui du Queen’s Garden Trail.

 

La route panoramique de Bryce Canyon

Après la route depuis Zion et un petit arrêt pique-nique, nous arrivons dans le parc national de Bryce Canyon. Nous décidons d’aller faire le check-in à l’hôtel pour déposer nos affaires et repartir faire la route panoramiqueOn prend donc la voiture pour s’arrêter successivement à : Sunrise Point, Sunset Point, Swamp Canyon, Fairview Point, Natural Bridge, Ponderosa Canyon, Rainbow Point et Yovimpa Point. Chacun de ces points de vue a vraiment sa petite spécificité et ils offrent des angles de vue différents sur le parc.

 

 

Nos préférés : Sunrise Point, comme son nom l’indique c’est l’endroit parfait pour observer le lever du soleil. De notre côté nous avons choisi Inspiration Point pour assister au lever et au coucher du soleil ainsi qu’à l’observation des étoiles. On vous laisse apprécier la vue…

 

Randonnées Queen’s Garden Trail et Navajo Loop

Levé aux aurores, Mickaël est retourné à Inspiration Point pour capturer les premières lueurs du soleil… Un spectacle magique ! Ensuite nous avons choisi de faire la randonnée « Queen’s Garden Trail », avec une partie du Navajo Loop sur la fin.

Le départ du Queen’s Garden Trail se fait au niveau de Sunrise Point. C’est une randonnée facile qu’il est tout à fait possible de faire avec des enfants. Vous commencez par descendre pendant environ 30 minutes (1,4 km) pour arriver au Queen’s Garden. Cet endroit a été nommé ainsi à cause du Queen Victoria, un rocher qui ressemble étrangement à une statue représentant la reine Victoria. Deux possibilités s’offrent à vous, soit vous faites demi-tour, soit vous continuez pendant 1,3 km pour arriver jusqu’au Navajo Loop Trail. Si vous continuez la randonnée vous vous baladerez vraiment au milieu des sculptures de roches créées par l’érosion.

 

Pour le Navajo Loop Trail vous aurez deux possibilités, soit vous empruntez le sentier de droite (1 km) et vous passez par le Two Bridges soit celui de gauche (1,1 km) en passant par Wall Street. Nous avons choisi celui de gauche car « Wall Street » ça nous a rappelé notre escapade à New York un an plus tôt et ça nous inspirait… On a donc marché à travers les immenses buildings de roches oranges ! Puis on a enchaîné les lacets creusés dans la roche pour remonter à Sunset Point. (Sachez que si vous avez laissé votre voiture au parking de Sunrise Point, vous y serez en quelques minutes à pieds.)

 

Informations pratiques sur Bryce Canyon

  • L’entrée coûte 30 $ par véhicule si vous n’avez pas le pass America the Beautiful.
  • Le parc est ouvert toute l’année (sauf à Thanksgiving, Noël et le jour de l’an).
  • Le système de navettes de bus de Bryce Canyon fonctionne de début mai à début octobre. La navette permet de réduire le trafic routier, de faire des économies de carburant, de temps et d’argent et de préserver la planète… Donc pensez-y ! Elle dessert le Visitor Center, le Bryce Canyon Lodge, les campings et les points d’intérêts principaux du parc.
  • Bryce Canyon est situé à 2 500 mètres d’altitude donc il peut faire très froid en automne et vous avez souvent de la neige en hiver.
  • Si vous voulez camper, vous avez plusieurs campings dans le parc.
  • Vous pouvez également faire une balade en cheval sur réservation, mais bon faire une activité à la queue leu-leu c’est pas trop notre truc…

Utah Bryce Canyon Horse trail chevaux Refuse to hibernate

 

 

Où dormir et manger à Bryce Canyon ?

Le Bryce View Lodge était fermé, probablement car il y a moins de fréquentation à cette période de l’année. Nous avons donc été relogés au Best Western Ruby’s Inn. C’est une ligne d’hôtel qui est très bien, les chambres sont spacieuses et bien équipées. Le seul hic c’est qu’ils ont eu un problème informatique avec nous… Le deuxième jour ils ont annulé nos cartes donc on a dû les faire réactiver à l’accueil. Et à 23h00 on a eu la surprise d’avoir des gens qui essayaient de rentrer dans notre chambre car le système informatique avait double booké à d’autres personnes. Je ne vous dit pas le petit moment de flippe quand t’es plongé dans Stranger Things et que des gens essayent d’ouvrir la porte… Heureusement que nous ne regardions pas The Haunting of Hill House !

Côté restaurant, nous voulions dîner au Ebenezer’s Barn and Grill qui propose des Cowboy Dinner Show. Mais lui aussi était fermé… On s’est donc contenté de Noodles achetées au Ruby’s Inn General Store. Mais bon pour une fois ce n’était pas les Noodles basiques, elles étaient un peu plus élaborées avec une réelle impression de manger des pâtes avec de la viande et une sauce… Grand luxe ! Je n’aurais quand même pas dit non à un bon steak devant un show de cowboy.

 

Jour 4 : route vers Salt Lake City [ 4h | 430 km ]

On est parti de notre hôtel à Bryce Canyon en fin de matinée vers 11h. Il y a environ 4h de route jusqu’à Salt Lake City, alors on a avalé les kilomètres de bitume… C’était le 31 octobre, le jour d’Halloween, une fête que l’on ne célèbre peu en France mais que les Américains adorent.

Au départ, nous avions prévu un arrêt à Salt Lake City avant d’aller aux parcs Yellowstone et Grand Teton. Mais il y avait encore 6 heures de route qui nous séparaient de Yellowstone National Park. De plus on s’y était pris au dernier moment et il n’y avait plus de logement… On avait lu qu’il fallait réserver un an à l’avance pour avoir un logement dans le parc national de Yellowstone. Donc finalement on a décidé de rester quelques jours à Salt Lake City pour travailler sur le blog, se reposer et visiter les alentours.

Avant d’arriver au Airbnb nous avons fait quelques courses au Wallmart, tout était décoré pour Halloween et les salariés étaient même déguisés. On adore Wallmart, c’est immense, ce n’est pas très cher et on trouve de tout ! C’est l’allié parfait pour un road trip en Utah ! Bon par contre vous vous souvenez que vous êtes aux États-Unis quand le mec à côté de vous au rayon fruits et légumes a un gun à sa ceinture…

 

Jour 5 : Salt Lake City et Bonneville Salt Flat [ 1h46 | 197 km ]

Retrouvez notre city guide de Salt Lake City, avec nos conseils pour visiter la ville en une journée. Découvrir la capitale de l’Utah c’est tout d’abord l’occasion d’en apprendre d’avantage sur l’histoire des Mormons. Ensuite, nous avons adoré le joli quartier du Capitole revêtu de ses couleurs automnales. Enfin, si nous avons décidé de faire toute cette route jusqu’à Salt Lake City c’était surtout pour voir le magnifique désert de sel de Bonneville Salt Flats !

 

Où dormir vers Salt Lake City ?

Nous avons séjourné dans un Airbnb situé à une vingtaine de minutes de Salt Lake City, à Sandy. L’appartement était vraiment bien car vous avez tout le rez-de-chaussée à disposition avec un accès privé. La pièce principale cuisine / salon est très grande et la baie vitrée rend la pièce très lumineuse. Ensuite, il y a deux chambres et une salle de bain. Nos hôtes étaient super sympa et nous avaient mis à disposition thé / café / bagels et fromage pour le petit déjeuner. Vous pouvez même vous mettre dehors sur la table en bois pour manger avec la vue sur les montagnes.

Nous sommes restés 7 nuits pour environ 463 euros, soit 66 euros la nuit, avec presque un coucher de soleil tous les soirs ! Si vous n’avez pas encore de compte Airbnb, on peut vous parrainer. Comme ça vous aurez un crédit à utiliser lors de votre prochaine réservation. Mais si vous préférez dormir en centre-ville, voici une liste d’hôtels à Salt Lake City.

Refuse to hibernate Salt Lake City Airbnb salon

 

Jour 6 : route vers Moab – Utah [ 3h40 | 376 km ]

Après avoir pris un peu de temps pour nous dans la matinée, nous reprenons la voiture pour retourner au cœur de l’Utah et continuer les « Mighty Five ». On a choisi de ne pas faire Capitole Reef car ça nous faisait faire un détour d’au moins deux heures. On savait que le lendemain allait être chargé avec la visite de trois parcs, on a donc préféré aller directement à Moab. Nous avons profité de notre soirée pour faire un tour dans la ville et photographier l’ambiance si particulière créée par les néons.

Où dormir à Moab ?

En arrivant à Moab on est allé s’installer pour deux nuits à l’Hotel Moab Downtown. C’est un motel classique avec une piscine dont vous pouvez profiter pendant les beaux jours. Il est idéalement placé en centre-ville et à 10 minutes en voiture de l’entrée du parc national d’Arches.

 

Jour 7 : Dead Horse Point State Park, Canyonlands National Park et Arches National Park

L’avantage depuis Moab c’est que les trois parcs se trouvent à proximité. Vous pouvez donc faire les trois parcs en une journée, même si évidemment Canyonlands et Arches mériteraient un jour de visite chacun. C’est à vous de voir ce que vous voulez faire dans ces parcs pour décider du nombre de jours que vous voulez rester à Moab.

Dead Horse Point State Park [ 42 min | 54 km ]

Depuis Moab empruntez la Highway 313, une belle route panoramique, qui mène à l’entrée de Dead Horse Point. Ce nom vient d’une légende qui dit qu’à l’époque les cowboys gardaient des chevaux ici. Certains de ces chevaux seraient morts de soif en regardant la rivière sans jamais pouvoir l’atteindre.

Nous l’avons visité très tôt le matin et il n’y avait pas de ranger au Visitor Center. On a donc pris une enveloppe et glissé les 15 $US dans une boîte aux lettres. L’entrée est valable 3 jours, pour une voiture de maximum 8 personnes. Étant donné que c’est un parc d’état l’entrée n’est pas comprise dans le pass America the Beautiful.

Le parc est assez petit (seulement 21.7 km2) mais il propose un camping, des sentiers de randonnée ou encore de vélo. Ne manquez surtout pas le point de vue depuis Dead Horse Point Overlook, c’est l’un des panoramas les plus photographié au monde ! Vous aurez l’occasion d’admirer l’immense mesa entourée de canyons profond, surplombant la rivière Colorado. Cet endroit est appelé Colorado Gooseneck faisant référence à un cou d’oie. Si vous connaissez le film Thelma et Louise, c’est ici que les héroïnes se jettent au fond du canyon dans la scène de fin !

 

Canyonlands National Park [ 17 min | 20 km ]

Canyonlands National Park occupe le cœur de l’immense étendue du Plateau du Colorado, au sud-est de l’Utah. C’est un très grand parc (1 366 km2) qui est composé de 3 secteurs : Island in the Sky, the Maze et the Needlees. Impossible donc de le visiter en une journée ! Si comme nous vous avez seulement quelques heures et que vous venez de Moab, on vous conseille de vous concentrer sur la section nord du parc : Island in the Sky.

Tout d’abord on commence par Shafer Canyon Overlook un point de vue impressionnant sur la Shafer Trail, une route jadis creusée dans la roche et empruntée par les cowboys et les mineurs. Si vous avez la journée, sachez que vous pouvez l’emprunter en 4×4 ou encore à pieds. Vérifiez juste en amont avec un ranger que l’accès est possible le jour où vous y êtes.

 

Ensuite, direction Mesa Arch, faites la courte randonnée de 20 minutes aller retour pour aller voir cette arche naturelle creusée dans la roche qui surplombe le canyon. La vue est magnifique ! On vous conseille de faire cette petite randonnée le plus tôt possible car il y a vite du monde et c’est assez usant d’attendre que les gens se poussent de notre photo… Enfin, terminez en beauté à Grand View Point Overlook, le plus beau point de vue d’Island in the Sky ! Vous pourrez y admirer cette immense plaine creusée par des canyons.

 

Arches National Park [ 30 min | 463km ]

100 millions d’années d’érosion ont été nécéssaire pour créer ces paysages riches de la plus grande densité d’arches naturelles au monde. Plus de 2 000 arches sont cataloguées dans le parc national des Arches, mesurant de 1 à 93 mètres d’ouverture. Des nouvelles arches se forment tandis que d’autres disparaissent…

Premier arrêt à l’entré du parc, le point de vue sur Park Avenue. Ensuite nous avions prévu de faire la randonnée pour aller voir la Delicate Arch mais malheureusement  elle était fermée pour travaux… Nous sommes donc allés à Windows Section pour faire la petite boucle qui passe par North Window, South Window et Turret Arch. Ensuite nous avons repris la voiture pour aller au parking devant le court sentier d’1,6 km A/R, pour aller voir la Double Arch.

 

À la fin de la journée nous voulions faire la randonnée Devil’s Garden (2,6 km A/R) célèbre pour ses 64 arches donc la Landscape Arch. La plus grande arche naturelle du monde avec près de 90 mètres de long et 32 mètres au-dessus du sol. Mais nous avons rebroussé chemin car la nuit commençait à tomber… Nous avons bien fait car sur le chemin du retour nous avons eu la chance de croiser plein de biches qui traversaient le parc.

 

Jour 8 : route jusqu’à Monument Valley [ 2h35 | 234 km ]

Vous pouvez ensuite continuer votre road trip jusqu’à Monument Valley qui se trouve à la frontière entre l’Utah et l’Arizona. Vous pouvez aller lire notre article dédié à cette réserve Navajo !

 

Une semaine en Utah : des parcs nationaux incontournables ! 

On a découvert 4 parcs nationaux et un parc d’état vraiment superbes. Nous avons été émerveillé car nous avions l’habitude de voir des images de Yosemite, Monument Valley ou encore Grand Canyon… Mais moins de ces parcs de l’Utah. On ne savait pas trop à quoi s’attendre et on a eu l’impression de découvrir ces endroits pour la première fois. Le fait qu’ils soient moins médiatisés, en tout cas pour Canyonlands, Arches et Dead Horse Point, font qu’il sont moins touristiques et donc plus agréables à visiter. Généralement les gens qui font une boucle de deux semaines dans l’Ouest Américain ne les incluent pas dans leur itinéraire de road trip… Et c’est bien dommage ! Nous vous conseillons de consacrer au moins 5 jours à la visite de ces 5 parcs de l’Utah.

 


Si comme nous vous aimez Pinterest, on vous invite à nous suivre sur notre compte Refuse to hibernate. Vous pouvez même épingler cet article afin de le garder précieusement :
(Visited 259 times, 16 visits today)