Visiter les châteaux de la Loire en 3 jours

Les châteaux de la Loire c’est souvent la visite familiale par excellence ! Je pense que beaucoup d’entre nous les ont déjà visités avec leurs parents étant jeune. Et bien des années plus tard, ça nous a fait plaisir de les redécouvrir en amoureux et surtout avec un nouveau regard.

Lors du week-end de la Pentecôte nous voulions faire un petit week-end en France au départ de Paris. Notre contrainte, étant donné que nous avions loué une voiture, c’était de ne pas trop faire de route. Nous avons donc choisi de passer le week-end dans le Centre-Val de Loire. C’est une région que nous ne connaissons que très peu alors qu’elle est facilement accessible depuis Paris. Nous sommes donc partis le vendredi soir de Paris et nous sommes revenus le lundi en fin d’après-midi.

 

Jour 1 : les châteaux du Loir-et-Cher

Chambord

Le château de Chambord est notre préféré. Même si ses jardins sont moins impressionnants que d’autres, nous trouvons que son architecture arrondie lui donne beaucoup de charme. Mickaël s’est levé aux aurores pour voir le lever du soleil devant le château. Il a même eu la chance s’assister à un départ de Montgolfière, donc côté photo il était plutôt content du résultat ! Nous sommes ensuite revenus tous les deux pour le visiter.

Il a été construit par le roi François 1er à l’aube de la Renaissance française. C’est Louis XIV qui l’a terminé, tout en respectant les plans originaux. Puis au fil des siècles, il a été la demeure de souverains et de princes. La République française en a fait l’acquisition en 1930, donc depuis le château est sous la protection du Président.

 

La visite du château se déroule sur 4 niveaux :

  • rez-de-chaussée : c’est le parfait endroit pour admirer le célèbre escalier à double révolution.
  • 1er étage : permet de découvrir plusieurs chambres ainsi que le musée du Comte de Chambord
  • 2ème étage : découvrez de magnifiques voûtes sculptées, des salles de chasse et des expositions temporaires
  • 3ème étage : les terrasses offrent une magnifique vue sur les toits et sur le domaine de Chambord

Ouvert toute l’année sauf les 1er janvier et le 25 décembre du :

  • 28 octobre au 29 mars : de 9h à 17h
  • du 30 mars au 27 octobre : de 9h à 18h

Tarifs 2019 : 14,50 € et 12 € pour les tarifs réduits. Comptez également 6€ de parking sur le P0 et 4€ sur le P2.

 

Cheverny

Je me souvenais que j’avais visité le château de Cheverny avec mes parents étant jeune. Il y avait une exposition sur Tintin (car Hergé s’est inspiré de ce château pour dessiner Moulinsart) et un chenil avec des teckels. Mais c’était à peu près tout ce dont je me souvenais.

Cheverny est l’un des châteaux de la Loire les plus réputés et ce fût également une des premières demeures privées à être ouverte au public. Le domaine appartient à la même famille depuis plus de 6 siècles : les Hurault. Mais ils l’ont perdu à deux reprises… Au 16ème siècle, c’est Diane de Poitiers qui en fait l’acquisition après avoir été évincée de Chenonceau par Catherine de Medicis. Et au 18ème siècle c’est le diplomate Jean Nicolas Dufort de Cheverny qui sauve le château à l’époque de la Révolution française.

 

La visite du château se fait sur deux niveaux donc elle est assez rapide. Personnellement j’aime moins la décoration avec les tapisseries aux murs, je trouve que c’est trop chargé… Lorsque nous l’avons visité en mai 2018 il y avait une exposition dédiée aux Fables de la Fontaine, réalisée par Histoire de Briques, en LEGO. C’était donc très ludique pour les enfants. À l’extérieur du château il y a un joli jardin qui mène à l’Orangerie. L’endroit idéal pour une pause gourmande salée ou sucrée. Et vous pouvez également déambuler dans le jardin potager, nous l’avons beaucoup aimé avec ses nombreuses couleurs.

Ouvert tous les jours de l’année du :

  • 1er avril au 30 septembre : de 9h15 à 18h30
  • 1er janvier au 31 mars et du 1er octobre au 31 décembre : de 10h à 17h

Tarifs 2019 pour la visite du château et des jardins : 12 € et  9 € pour les tarifs réduits (parking gratuit).

 

Jour 2 : les châteaux de la Loire de Touraine

Chenonceau

Chenonceau, aussi appelé « le château des dames », est l’un des plus beaux châteaux de le Loire. C’est au 16ème siècle que Thomas Bohier et son épouse Katherine Briçonnet le font construire sur l’ancien château-fort de la famille des Marques. Ils rasent l’ancien château dont ils ne gardent que le donjon : la Tour des Marques qu’ils mettent au goût de la Renaissance.

Sa grande galerie au dessus de l’eau, ses cuisines ainsi que ses jardins à la française nous ont tout de suite charmé. Pour les amoureux de la nature et des fleurs vous avez accès à 5 jardins :

  • les jardins de Diane de Poitiers et de Catherine de Médicis sont les plus raffinés et de loin nos préférés
  • le jardin Vert est un parc « à l’anglaise » dessiné par Lord Seymour en 1825 pour la comtesse de Villeneuve
  • depuis juin 2018, il y a un nouveau jardin « Hommage à Russell Page » emprunt de poésie
  • et enfin, le Labyrinthe pour amuser les plus petits

Le château est ouvert tous les jours. Les horaires variant beaucoup en fonction de la période de l’année, nous vous recommandons de les consulter sur le site internet du château.

Tarifs 2019 : 14,50 € et 11,50 € pour les étudiants (parking gratuit).

 

Amboise

Le château Royal d’Amboise, surplombe la ville ainsi que la vallée de la Loire. À la Renaissance l’Italie est un pays très convoité et admiré par sa vitalité artistique ! Les monarques invitent donc à Amboise des artistes et des hommes de lettres italiens. C’est ainsi qu’au fil des années l’influence italienne s’est mêlée au gothique pour donner ce style de la première Renaissance italienne. Cette influence sur l’architecture du château d’Amboise a commencé sous Charles VIII et s’est poursuivit sous François Ier accompagné par le grand Léonard de Vinci !

 

Véritable symbole du pouvoir à la Renaissance, Amboise fût le lieu de résidence ou de séjours de tous les rois Valois et Bourbons. En l’absence du couple royal il abritait également le « jardin d’enfance des rois de France » : Charles VIII y est né et François 1er, Marguerite d’Angoulême et les enfants d’Henri II et de Catherine de Médicis y furent élevés.

Encore une fois la visite est assez rapide, vous arpentez le château puis les jardins en pente douce. Mais les terrasses vous offrent une très belle vue sur les alentours.

Ouvert toute l’année sauf le 1er janvier et le 25 décembre : de 9h à 18h30.

Tarifs 2019 pour la visite du château et des jardins : 12,0 € et  11 € pour les étudiants (parking gratuit).

 

Jour 3 : visite de Villandry et retour à Paris

Le matin avant d’arriver à Villandy nous avons longé la Loire et nous avons vu plein de gabares. Si vous ne les connaissez pas, ce sont d’anciens bateaux de transport de 20/30 mètres est aussi nommé « chalands ». Ces bateaux datant du Moyen-Âge sont maintenant un bon moyen de naviguer sur la Loire. Nous avions d’ailleurs testé cette activité atypique dans la Nièvre et dans le Berry.

 

Villandry

Si nous avions un seul château à retenir ce serait Villandry. Quel bonheur de se promener parmi ses 13 hectares de jardin !

Commençons d’abord la visite par l’intérieur de château. J’ai trouvé Villandry plus beau que les autres châteaux car il est beaucoup plus moderne… En effet, un parquet du 18ème en chêne est venu remplacer la tomette de la Renaissance. Des boiseries claires aux murs ont remplacé les tapisseries. C’est donc plus isolant et surtout plus lumineux ! Les plafonds à la française sont quand à eux remplacés par des faux plafonds (également pour l’isolation). En fait Villandry est un des châteaux de la Loire les plus récents, il a été construit au 18ème siècle. C’est pourquoi il est plus moderne que ses prédécesseurs dont nous vous avons parlé juste au dessus. À cette époque il y a une réelle recherche de luminosité des intérieurs.

 

Côtés jardins, il y en a quatre et chacun a son utilité :

  • potager : c’est le jardin nourricier et décoratif
  • décoratif : juste pour le plaisir des yeux
  • d’eau : pour le calme et la méditation
  • du soleil : sur la terrasse on est plus proche du soleil donc c’est synonyme de rêverie

Le château est ouvert tous les jours. Les horaires variant beaucoup en fonction de la période de l’année nous vous recommandons de les consulter sur le site internet du château.

Tarifs 2019 pour la visite du château et des jardins : 11 € et 9 € du 12/11/19 au 31/03/20 (parking gratuit).

 

Retour à Paris

Nous avons hésité à aller visiter le château d’Azay-le-Rideau qui n’était pas très loin de Villandry. Mais nous nous sommes dit qu’en remontant sur Paris nous aurions trop de bouchons. On se le réserve donc pour un prochain séjour dans le Val-de-Loire.

 

Infos pratiques pour visiter les châteaux de la Loire

Comment s’y rendre ?

Nous avons loué une voiture à côté de chez nous chez Entreprise rue du Faubourg St-Denis. Du 10ème arrondissement au premier hôtel nous avions environ 2h15 de route. Avec la circulation dense du vendredi soir nous avons mis 1h à sortir de Paris. Même si la sortie de Paris en voiture reste compliquée, c’est le moyen le plus facile de vous balader en toute liberté dans le Val de Loire. Tous les hôtels que nous avons d’ailleurs choisi disposent d’un parking où vous pourrez garer votre voiture gratuitement.

 

Quel budget pour un week-end ?

Ce week-end de 3 jours au départ de Paris nous a coûté 740 € pour deux. Voici le détail des dépenses :

  • 300 € le voiture, autoroute et essence
  • 188 € d’hôtel
  • 120 € de billets pour les visites des châteaux
  • 136 € de nourriture

 

Où manger ?

Les midis nous mangions souvent sur le pouce entre deux visites de château. N’hésitez pas à acheter à manger aux stands dans les jardins des châteaux, comme à Chambord ou encore vers le parking de Villandry. Ça a le mérite d’être moins cher et plus rapide qu’un restaurant.

À Chenonceau nous avons mangé au restaurant, sur la terrasse du jardin. C’était pas trop cher 11,70 € un plat du jour et 9,70 € un cheeseburger. Côté dîner, quand nous logions à l’Hôtel de France à Contres, nous avons mangé au restaurant « les Trois Marchands ». Il propose une cuisine française traditionnelle dans un cadre solognot et a obtenu le titre de Maître Restaurateur. C’était notre restaurant le plus cher du week-end (72 € avec du vin) mais ça valait le coup ! Et en plus c’était assez marrant car à une table de nous Alain Souchon y dînait avec sa femme et ses amis.

 

Où dormir proche de Chambord ?

La première nuit nous avons choisi un hôtel à deux pas de Chambord afin de permettre à Mickaël d’aller faire des photos du château au petit matin. À l’époque j’étais encore en CDI et assez débordée et comme Mickaël travaillait de la maison, je lui avais laissé le soin d’organiser ce week-end. Il nous avait trouvé une magnifique auberge B&B : le logis de Bois Renard. Nous avions une chambre double absolument ravissante avec vue sur le jardin ! 40m2 de bonheur, je peux vous dire que ça changeait de notre appartement parisien de 22m2. Le matin, la petite famille se regroupe dans la cuisine, les enfants déjeunent tandis que la maman nous prépare notre petit-déjeuner. Les clients, eux, le prennent dans une salle à manger privée devant de grandes fenêtres, c’est idyllique !

 

Où dormir proche de Chenonceau ?

Pour la seconde nuit de ce petit road trip dans le Val-de-Loire, Mickaël avait réservé une chambre à l’hôtel de France. Un petit hôtel 3* typique des villages français, situé à 10 minutes du château de Chenonceau. Son restaurant « les Rois de France » propose une cuisine traditionnelle rehaussée d’une touche de modernité. D’ailleurs il est important de souligner que le pain est fait maison et que les légumes sont bio. Si vous y passez en été, sachez que l’hôtel dispose d’une piscine et d’une cours pour déjeuner à l’extérieur.

 

Où dormir proche d’Amboise ?

Enfin, nous avons dormi à l’hôtel du Petit Lussault qui se situe sur la rive face au château d’Amboise. Nous avions choisi celui-ci car nous pouvions déposer nos affaires et nous doucher avant de passer la soirée chez nos amis qui habitent vers Tours. C’est un petit hôtel sympathique, la chambre était propre et agréable.


Si comme nous vous aimez Pinterest, on vous invite à nous suivre sur notre compte Refuse to hibernate. Vous pouvez même épingler cet article afin de le garder précieusement :

(Visited 1 259 times, 86 visits today)