Voyage au Cambodge : conseils, budget et itinéraire

Le Cambodge présente des paysages variés, entre les hauteurs de la chaîne des Cardamomes et les plaines du lac Tonlé Sap. Pour bien prendre le temps de visiter le Cambodge, il faut y rester entre 2 à 3 semaines voir 1 mois. Voici tous nos conseils pour préparer votre voyage, le détail de notre budget et notre itinéraire.

 

Planifier son voyage au Cambodge

À quelle période partir dans au Cambodge ?

Nous sommes partis au Cambodge en plein milieu de la saison sèche (en mars-avril) et ce n’est pas vraiment la bonne période pour y aller. Même si c’est la période un peu moins touristique, il fait très chaud (40 degrés en avril) et les paysages sont très secs. Après en avoir parlé avec des locaux / expatriés, il se trouve que le mois d’octobre serait la bonne période. Vu que c’est après la saison des pluies, la nature est luxuriante et il fait beaucoup moins chaud.

 

Quelle durée pour un voyage au Cambodge ?

Tout dépend de ce que vous avez envie de voir ! Pour faire un petit tour du Cambodge, il vous faudra 2 semaines et si vous voulez sortir un peu du circuit touristique basique, on vous conseille de partir au moins 3 semaines. Personnellement nous sommes partis 27 jours et nous avons fait un bon tour du pays. N’oubliez pas de prendre en compte vos déplacements entre deux villes en comptant toujours minimum une heure de plus !

 

Comment créer son itinéraire ?

Une fois votre nombre de jours définis, vous pouvez créer votre itinéraire ! Généralement on s’aide des guides Lonely Planet que l’on trouve vraiment parfaits pour préparer un voyage et après on essaye de trouver des adresses un peu plus trendy sur Instagram et/ou Pinterest. On juge alors combien de temps on doit rester à chaque endroit et on regarde combien de temps nous prendrons les déplacements. Avec l’état des routes, les travaux et la circulation qui peut être assez dense, tous les déplacements prennent plus de 3h30… On avait en moyenne 5/6h de van entre deux endroits donc on essayait de ne pas prévoir d’activités les jours où nous changions de ville.

Voici le détail de notre itinéraire :

  • Phnom Penh : 3 jours
  • Battambang : 3 jours
  • Battambang > Siem Reap en bateau : 1 jour
  • Siem Reap : 4 jours
  • Kratie : 2 jours
  • Sen Monorom (Mondulkiri): 3 jours
  • Phnom Penh : 2 jours
  • Kep : 1 jour
  • Kampot : 2 jours
  • Koh Rong Samloem : 4 jours
  • Phnom Penh : 2 jours

 

Les conseils pratiques pour préparer son voyage

Les billets d’avion : comment trouver les meilleurs prix ?

Pour trouver et comparer les billets d’avion nous sommes passés par le comparateur de vol Liligo. Nous avons l’habitude de regarder sur Liligo quand nous cherchons des billets d’avion ou quand nous voulons louer une voiture. En janvier dernier on a même eu un super prix sur une location de voiture pour aller au ski avec des amis. Le loueur n’en revenait pas du tarif que nous avions eu ! Donc on ne peut que vous recommander de toujours jeter un œil sur Liligo quand vous rêvez d’une escapade.

Liligo vous permet de comparer plusieurs compagnies aériennes en même temps par rapport aux jours de vol que vous avez sélectionnés. Vous avez également des options pour choisir vos plages horaires de vol, un vol direct ou avec escale(s) et vos compagnies aériennes préférées ! Si certaines essayent de vous amadouer avec des prix bas et changent les prix quand vous cliquez sur l’offre, elles sont désactivées de la plateforme. Donc la transparence est le maître mot sur Liligo.

Du coup pour ce voyage j’avais regardé des vols vers Phnom Penh avec escale mais également des vols directs vers Bangkok. Je m’étais dit pourquoi ne pas en profiter pour visiter cette ville puis aller au Cambodge en bus… Mais étant donné que notre itinéraire tenait pile dans le nombre de jours que nous avions pour ce voyage soit 27 jours. Nous avons décidé d’aller directement à Phnom Penh pour nous consacrer entièrement à la visite du Cambodge. Nous avons donc fait Paris-Dubaï et Dubaï-Phnom Penh avec stop de deux heures à Yangon en Birmanie.

 

Les vaccins

Les vaccins ne sont pas obligatoires mais sont fortement conseillés par l’Institut PasteurDeux semaines avant le départ nous avons préféré faire les vaccins contre la Typhoïde et l’Hépatite A. On peut les faire le même jour, un dans chaque bras. Personnellement la Typhoïde m’a un peu fait mal au bras pendant deux jours mais Mickaël n’a pas eu mal du tout.

Le médecin nous avait conseillé de prendre un traitement anti-paludisme (Malarone). Il se prend un jour avant la date du départ, pendant toute la durée du séjour puis 1 semaine après le retour. Nous l’avons emmené avec nous mais avons choisi de ne pas le prendre car c’est un médicament très fort qui est réputé pour avoir des effets secondaires assez dévastateurs. Et vu que c’était la saison sèche (mars-avril), il n’y avait pas beaucoup de moustiques. Sachez que si vous n’allez que à Phnom Penh et Siem Reap, pas besoin de le prendre car dans ces zones le Paludisme est inexistant, il faut vraiment aller en zone reculée.

Nous voulions faire le vaccin contre la Rage mais deux semaines avant le départ c’était trop tard… Les injections se font en trois fois à : J28 (ou J21), J7 et J0.

 

L’assurance voyage

Si il y a bien un point très important quand vous allez en Asie du Sud-Est c’est : votre assurance voyage. Elle est indispensable ! Pourquoi ? Car par exemple au Cambodge les structures médicales sont basiques donc si vous avez un problème de santé c’est un aller pour Bangkok ! Et croyez-nous, ça peut vous couter cher… Pour ce voyage, nous avons pris l’assurance Cap Aventure de Chapka Assurances qui nous assurait « au 1er euro » pendant toute la durée de notre voyage.

Nous avons confiance en Chapka Assurances car ça va bientôt faire 10 ans que l’on prend nos assurances chez eux… Ça a commencé quand Audrey était fille au-pair, puis pour notre PVT au Canada et maintenant nous faisons appel à eux lors de nos différents voyages. Ils sont rapides, efficaces et ont un super service client et ça c’est important quand il nous arrive un pépin à l’étranger !

 

Quoi mettre dans sa valise ?

Avant de vous lister ce que nous avions emmener dans nos sac-à-dos sachez qu’il faut prévoir des vêtements légers et longs pour se couvrir les jambes et les épaules. En effet, lors de la visite du Palais Royal à Phnom Penh et des temples à Siem Reap, vous devez avoir les épaules couvertes ainsi que vos jambes (au moins en dessous des genoux).

Sac-à-dos Audrey

  • 5 t-shirts
  • 1 short
  • 1 combi-short
  • 2 pantalons longs : 1 très léger pour la journée et 1 plus habillé pour le soir
  • 2 maillots de bain
  • 1 paire de basket Toms
  • 1 paire de Birkenstock
  • 7 sous-vêtements et 3 paires de chaussettes
  • Pour le départ et l’arrivée à Paris : 1 legging, une sweat et une veste

Les petits plus :

  • serviette pour la plage
  • petit kit de couture
  • fil pour étendre les vêtements à l’hôtel
  • masque et boule quies
  • sac pour mettre les vêtements sales

Sac-à-dos Mickaël

  • 7 t-shirts
  • 3 shorts
  • 2 pantalons longs
  • 1 maillot de bain
  • 2 paires de baskets : des Toms et des Vans
  • 1 paire de tongues

Trousse à pharmacie

  • Thermomètre électronique (incassable)
  • Crème solaire : si vous allez vous baigner, privilégiez celles qui protègent les coraux comme EQ Love
  • Douleurs et fièvre : Doliprane + Spifen (Ibuprofene)
  • Antidiarrhéique : Smecta + Ercefuryl
  • Anti nausées : Vogalène
  • Maux de ventre : Spafon Lyoc
  • Désinfectant cutané : Biseptine
  • Crème pour les brûlures : Biafine
  • Sutures adhésives
  • Bande de contention
  • Compresses individuelles

Et nous avions pris des antihistaminiques : des cachets de Cétirizine (Zyrtec) car Mickaël fait parfois des allergies aux piqûres d’insectes et je suis allergique au soleil… J’ai donc emmené de la crème Bepanthen car quand je fais une allergie j’ai une forte crise d’urticaire dans le cou et c’est assez gênant.

Anti-moustiques :

Nous avons traité nos vêtements une semaine avant de partir avec le produit de trempage de la marque Insect Ecran (vendu en pharmacie). Si vous n’avez pas le temps de faire le trempage il existe un produit à vaporiser sur les vêtements 12h avant de les porter. Et nous avons pris 2 bouteilles chacun de produit « Zones infestées répulsif peau adultes & enfants » à pulvériser sur la peau. Quand nous avions du produit sur nous, nous ne nous faisions pas piquer. Et nous n’avons eu aucune piqûre à travers les vêtements grâce au trempage. Donc on vous recommande de mixer le trempage avec un répulsif pour la peau, c’est super efficace !

 

Les transports sur place

Si vous ne restez pas longtemps au Cambodge et que vous avez envie de prévoir vos déplacements facilement, nous vous recommandons le site : Camboticket. Vous devez payer directement sur le site via votre carte de crédit.

Les tuks-tuks

Parfois on a un peu halluciné des prix des tuks-tuks, tu vas faire une journée de Van pour 12$ et un tuk-tuk va te demander 5$ pour faire un trajet de l’hôtel à la gare des bus par exemple… On l’a su un peu tard dans le voyage mais on vous conseille d’utiliser les applications mobiles PassApp ou Grab (disponibles dans les grandes villes) ça vous reviendra beaucoup moins cher. On a pas mal utilisé PassApp à Phnom Penh et le prix moyen d’une course était de 3000 riels soit 0,75 $US alors que le tuk-tuk nous aurait demandé 3$ pour la même course…

Les Van ou VIP Van

Le Van est une bonne façon de voyager au Cambodge de façon économique, nous avons payé en moyenne entre 7 et 16 $US par personne par voyage. Concernant les compagnies de Van, nous en avons testé plusieurs car elles sont différentes par rapport aux trajets que vous faites. La meilleure que nous avons prise c’est Mekong Express de Phnom Penh à Battambang. C’était un Van 12 places et nous étions 11 donc c’était parfait car au début nous étions sur la banquette arrière à 4 donc nous étions serrés. Mais j’ai pu me déplacer sur un siège toute seule vu que le Van n’était pas complet. Nous avons pris également VR Express et Virak Buntham Express qui étaient pas mal.

Par contre de Kratie à Sen Monorom nous avons pris une compagnie avec de vieux minis Vans jaunes. On ne connait pas le nom mais on a acheté le ticket vers le marché de Kratie. C’était le pire de notre trajet honnêtement le chauffeur était horrible, il était malpoli et il faisait son business tout au long de la route donc on s’arrêtait tout le temps… Il mettait la musique à fond alors qu’il n’y avait qu’une enceinte qui marchait du coup ça nous cassait les oreilles. En plus de cela sur notre banquette de 3, il a installé une mère à côté de nous avec ses deux enfants. On était donc 5… Et le gamin a vomi au bout de 30 minutes. #joie

Les taxis

Après Koh Rong Samloem, on voulait rester sur notre lancée zen attitude donc on a pris un taxi privé de Sihanoukville à Phnom Penh (4 heures de route). Ça nous a coûté 70 $US soit 60 euros à deux donc c’est un petit luxe mais qui reste accessible. Le trajet en Van classique était de 16 $US par personne.

Le train

Nous avons pris également le train de Phnom Penh à Kampot pour 7 $US/personne. Le service de train est du vendredi au dimanche de Phnom Penh à Sihanouk ville et du samedi au lundi de Sihanouk ville à Phnom Penh. Donc si vous souhaitez tester ce moyen de transport, assurez-vous de vous déplacer le week-end. Il y avait beaucoup de locaux dans le train donc c’est assez typique comme moyen de transport. Par contre on est pas forcément mieux assis que dans le Van et la climatisation était capricieuse donc il faisait très chaud…

Le bateau

Depuis Battambang nous avions choisi de rejoindre Siem Reap en bateau. Contrairement au bus qui met 3h30, le bateau peut se révéler très long entre 7 à 10h… Nous avons pris la compagnie Chann-Na Express Boat via notre hôtel à Battambang (25$/personne) et je vous les déconseille. Pour tout vous expliquer, nous avons fait ce trajet mi-mars donc le niveau de l’eau était très bas. Tout d’abord nous avons eu droit à 3h de route assis sur les bords à l’arrière d’un pick-up. Tous entassés avec des bagages à nos pieds, non seulement nous étions très mal assis, nous étions en plein soleil et c’était tout simplement dangereux !

Ensuite nous sommes enfin arrivés au niveau du Lac Tonlé pour embarquer sur le bateau. Il dispose d’un toit qui nous protège du soleil et nous sommes confortablement installés sur des sièges situés de part et d’autre du bateau. On profite donc de 4h de traversée du Tonlé en observant les cambodgiens qui s’affairent à leur petite vie sur le lac.

Enfin le bateau nous dépose en plein milieu de nul part. Et là on nous dit le niveau de l’eau est trop bas pour aller jusqu’à Siem Reap en bateau donc il va falloir prendre le tuk-tuk. Sauf que là on nous apprend qu’il va falloir redonner 10 $US/personne… Sachant que nous avons déjà payé 50$US avec Micka. Nous appelons donc la compagnie de bateau et nous expliquons la situation au responsable. On lui dit que nous avons payé des billets pour aller de Battambang à Siem Reap donc qu’on ne comprend pas pourquoi on nous laisse à 20 kilomètres de Siem Reap et qu’on nous demande de repayer un tuk-tuk. Le responsable de la société nous dit que le niveau de l’eau étant bas on ne peut pas aller plus loin et qu’il n’a jamais dit qu’ils nous déposeraient à «Siem Reap ville» et il nous raccroche au nez. Mauvaise foi bonjour !

Du coup on a négocié 5 $US par personne et qu’on nous dépose à nos hôtels. On a mis au moins 2 heures à rejoindre notre hôtel soit 9h de trajet en tout.

 

Les logements

À moins que vous vouliez absolument dormir dans un super hôtel que vous avez remarqué, vous n’avez pas besoin de réserver vos hôtels à l’avance. Honnêtement on le faisait au fur et à mesure, avec booking.com c’était facile de réserver via nos téléphones. Comme ça on était libre de rester plus ou moins longtemps. Par exemple à Siem Reap on se sentait super bien dans notre hôtel donc on a demandé à rester une nuit de plus et ils se sont arrangés pour que l’on reste dans la même chambre.

 

La nourriture

On vous prépare un petit article avec des recettes de cuisine cambodgiennes car nous avons eu la chance de faire un cours de cuisine à Battambang. Mais en attendant voici quelques conseils sur les choses à manger au Cambodge : le bœuf Lok Lak, le poisson Amok, le poisson au lait de coco, le crabe au poivre vert de Kampot, la salade de mangue verte… Pour les petits creux vous pouvez tester le bamboo stick c’est du riz qui a cuit dans du bambou avec du lait de coco et des haricots rouges. C’est pas notre goûter préféré mais ça tient au corps.

Et surtout n’hésitez pas à manger des fruits, nous c’était la meilleure période pour la mangue donc on s’est régalé. On est moins fans des fruits du dragon, on trouve que ça n’a pas vraiment de goût mais le reste : ananas, bananes et mangue c’était trop bon ! Côté boisson on ne jurait que par le Lime juice, une eau citronnée bien fraiche avec du sirop de sucre de palmier. L’eau de coco est bien aussi mais rarement fraiche ce qui n’était pas le cas des frappés aux fruits !

 

Autres conseils

  • Le visa coûte 30 $US/personne et il se fait sur place, assurez-vous d’avoir l’appoint pour le payer à votre arrivée à l’aéroport,
  • Le décalage horaire est de 5 ou 6 heures en plus avec la France selon la période,
  • Pour les prises électriques vous avez souvent un combo des prises européennes et US,
  • Les devises sur place sont le riels (KHR) et le dollar américain ($US) sachant que 1$US = 4000 riels,
  • Pensez à vérifier les Fêtes Nationales,
  • Prévoir une appli de type Maps.me pour télécharger les cartes (car parfois les tuks-tuks ne connaissent pas la route)
  • Carte sim locale : nous avons choisi Cellcard c’était 1$US la carte sim puis après j’avais environ 250$US de conso appels, messages et internet toutes les semaines qui me coutaient seulement 1$US/ semaine soit 5$ en tout pour un mois.

 

Quel budget pour un voyage d’un mois au Cambodge ?

Pour notre voyage de 27 jours au Cambodge nous avons dépensé 4437 $US soit 3954 € pour deux personnes en se faisant plaisir. Voici le détail des dépenses sachant que vous pouvez réduire ce budget notamment si vous mangez sur le pouce et si vous dormez pour quelques dollars dans des auberges :

  • Billets d’avion : 1394 $US / 1239 €
  • Les transports sur place : 403 $US/ 357 €
  • Logements : 1211 $US / 1079 €
  • Nourriture : 771 $US / 694 €
  • Activités : 658 $US / 585 €

À tout cela vient s’ajouter 562 € pour tout ce qui a un rapport avec la santé (assurance, vaccins et trousse de secours).

 

Notre itinéraire de 27 jours

Jours 1 à 3 : Phnom Penh

Le premier jour nous avons atterri à 20h30 à Phnom Penh donc le soir nous n’avons rien fait de spécial. Le lendemain nous avons profité de la matinée pour visiter le marché Russe et la prison S-21 (musée du génocide Tuol Sleng). Vous pouvez aussi aller au Choeung Ek mais c’est très émouvant de voir les deux dans la même journée. Puis le deuxième jour nous avons fait : le Palais Royal, le Musée national, le WAT Phnom et le Marché Central avec un guide.

☞ Lire l’article : city guide de Phnom Penh (à venir).

Où dormir à Phnom Penh ?

Nous avons dormi 3 nuits au Double Leaf Boutique hôtel sur les conseils d’une collègue de Mickaël. La chambre était vraiment très belle et le personnel était au petit soin sans trop en faire. Le plus : la piscine ! Prix : 152 euros les 3 nuits avec les petits-déjeuner compris.

 

Jours 4 à 6 : Battambang [ 6h de van ]

Nous avons passé deux jours à Battambang, c’est le temps idéal pour découvrir la ville ainsi que la région alentour. Quelques idées de choses à voir et faire à Battambang, en attendant l’article plus complet :

  • visiter la ville à vélo
  • prendre un cours de cuisine khmère
  • apprendre comment sont faites les feuilles de riz ou encore les champignons
  • voir les temples de Banan et Sampov
  • observer la sortie de millions de chauves-souris au coucher du soleil

☞ Lire l’article : city guide de Battambang (à venir).

Où dormir à Battambang ?

Sur les conseils d’amis nous avons passé 3 nuits à la Sangker Villa. Une jolie maison tenue par une française très sympathique. Le petit-déjeuner est très bon, tout est frais même le pain est fait maison ! Prix : 117 euros les 3 nuits avec les petits-déjeuner compris.

 

Jour 7 : Battambang > Siem Reap en bateau [ 9h de trajet ]

Une des journées les plus éprouvantes de ce voyage au Cambodge, le trajet entre Battambang et Siem Reap en bateau. Il faut savoir qu’à cette période de l’année (mars) le niveau du lac Tonle est très bas donc il y a peu de compagnie qui le font. Nous sommes passés par Chann-Na Express Boat mais je vous ai raconté plus haut dans la partie « Transport » pourquoi on ne les recommande pas. Malgré les 3 heures de pick-up et les 2 heures de tuk-tuk qui étaient fatigantes, les 4 heures de bateau étaient vraiment superbes !

 

Jours 8 à 11 : Siem Reap

Nous avons profité de ces 4 jours à Siem Reap pour faire les deux principaux circuits des temples d’Angkor. Mais aussi pour nous reposer, faire les marchés à la recherche de souvenirs et tester des adresses ! Ça faisait du bien de se poser quelques jours car la chaleur était vraiment étouffante. D’ailleurs quand nous visitions les temples, nous nous arrêtions souvent vers 13h pour rentrer manger sur Siem Reap.

☞ Lire l’article : Siem Reap et les temples d’Angkor (à venir).

 

Où dormir à Siem Reap ?

Nous avons tellement aimé la Residence 101 que nous avons choisi d’y rester une cinquième nuit. La chambre était très spacieuse, la piscine était grande et rien que pour nous et le service était impeccable. Juste un bémol sur le restaurant, le petit déjeuner est bon mais pour le déjeuner ou le dîner, on vous conseille de manger ailleurs. Prix : 151 euros pour 4 nuits avec les petits-déjeuners + une nuit à 39$US.

 

Jours 12 et 13 : Kratie [ 4h de van ]

Même si nous ne sommes restés qu’une journée et demie à Kratie, nous avons tout de suite aimé l’ambiance de cette petite ville ! Il y a un grand trottoir qui vous permet de longer le Mékong à pied et l’on peut ainsi rejoindre le centre-ville qui s’articule autour du marché.

Nous avions profité de la fraicheur du matin pour réserver une expérience en kayak avec Dolphin Kayaking Adventures afin d’aller observer les dauphins de l’Irrawaddy. Contrairement aux dauphins que nous avons l’habitude de voir, par exemple vers la Corse, les dauphins d’eau douce ont la tête ronde ! C’est assez drôle car depuis tout petit on s’imagine toujours un dauphin avec un nez allongé.

Nous avons fait au moins 2h de kayak, nous avons croisé des pêcheurs et traversé une forêt engloutie. À la fin nous avons pu observer les dauphins dans leur milieu naturel sans faire de bruit et donc sans les déranger. Si vous allez à Kratie et que vous voulez les voir, s’il vous plait ne prenez pas les bateaux, c’est bruyant et ça les gêne…

Où dormir à Kratie ?

Nous avons choisi une petite auberge le Tonle Guesthouse. La chambre était simple mais efficace, c’était propre et le service était très bien donc bon rapport qualité/prix. On vous conseille le restaurant de l’auberge car le service est très bien (c’est assez rare au Cambodge pour le souligner) et c’est très bon ! Et en plus vous participerez à une cause sociale car cette auberge aide des jeunes à sortir de la rue en les formant aux métiers de l’hôtellerie et de la restauration. Prix : 35 euros les 2 nuits.

 

Sen Monorom (Mondulkiri) : 3 jours [ 4h de van ]

Lorsque nous étions vers les temples d’Angkor nous avons vu des touristes monter sur les éléphants pour faire un tour… On trouve juste incompréhensible qu’au 21ème siècle et avec toute la communication autour de la maltraitance de ces pauvres animaux que des gens osent encore faire fructifier ce business. Du coup on aimerait montrer aux voyageurs qu’il y a d’autres possibilités pour voir des éléphants et de surcroît heureux en pleine nature ! Nous sommes donc allés rencontrer Elephant Valley Project et nous avons passé deux jours avec eux. Cette ONG propose de faire des petits treks dans la forêt pour admirer les éléphants mais aussi des projets de volontariat en fonction du temps que vous restez là-bas pour les aider sur le camp de base.

☞ Lire l’article : faire du volontariat au Cambodge (à venir).

 

Où dormir à Sen Monorom ?

Nous avons dormi 3 nuits dans le Mondulkiri dont une nuit à l’Elephant Valley Project en bungalow privé. C’est compris dans le prix de l’option 2 jours/1 nuit au camp de base mais vous pouvez également choisir un dortoir.

 

Pour être sur place au petit matin, car nous avions rendez-vous à 7h au bureau d’EVP, nous avons dormi au Greenhouse Retreat. La chambre et la salle-de-bain étaient basiques. Nous avions une climatisation alors que la porte avait des ouvertures, donc niveau écologie c’est vraiment pas top… Nous avons payé 23 euros la nuit avec le petit-déjeuner compris. Vu que vous partions tôt la propriétaire nous avait préparé une petite omelette chacun à emporter.

 

Après les deux jours avec l’ONG nous avons dormi une nuit au Nature Lodge. Pour 13 euros la nuit nous avions une jolie petite cabane avec une salle de bain fermée à l’extérieur. Le Nature Lodge a clairement été le meilleur logement niveau rapport qualité/prix de ce séjour au Cambodge ! Honnêtement si vous allez à Sen Monorom on vous conseille d’aller dormir là-bas.

 

Phnom Penh : 2 jours [ 6h de van ]

Nous avons fait une pause à Phnom Penh pour couper un peu de la longue route entre Sen Monorom et Kampot mais sachez que des bus de nuit vous y emmènent directement. Nous en avons profité pour dénicher de bonnes adresses shopping et food que nous vous glisserons dans le City Guide.

 

Où dormir à Phnom Penh ?

Lors de notre deuxième passage à Phnom Penh nous avions choisi l’Aquarius Hotel and Urban Resort. Après une semaine de guesthouses et de cabanes en bois on avait envie d’un peu de luxe et d’une vraie douche fermée… Les chambres sont modernes avec une décoration new-yorkaise, le petit-déjeuner est bon. Le plus de cet hôtel : une magnifique piscine en rooftop avec une vue sur toute la ville ! Par contre pour diner on vous conseille de sortir de l’hôtel car le service est assez déplorable. Prix : 123 euros les 2 nuits avec le petit-déjeuner compris.

 

Kep et Kampot : 1 jour [ 5h de train ]

Un autre de nos coups de cœur cambodgiens, après la rencontre avec les éléphants dans le Mondulkiri… Kep ! C’est une petite station balnéaire très charmante située dans le sud du Cambodge. À l’époque du protectorat, les français adoraient y passer le week-end où les vacances et on comprend pourquoi. Elle se situe à 30 minutes environ de Kampot réputée dans le monde entier pour son poivre !

À voir / à faire :

  • visiter le marché au crabe de Kep
  • boire un verre au Sailing Club
  • visiter la Plantation située entre Kep et Kampot
  • aller voir les marais salants située de l’autre côté de la rive à Kampot

☞ Lire l’article : 3 jours à Kep et Kampot (à venir).

 

Où dormir à Kep et Kampot ?

Si vous voulez vous faire plaisir une nuit pendant votre voyage au Cambodge on vous recommande chaudement le Veranda Natural Resort. C’est un resort qui a été fait au coeur des arbres avec des matériaux qui se fondent dans le décor. Les chambres sont spacieuses et magnifiques et l’hôtel dispose de deux piscines dont une avec vue sur la mer. Le petit déjeuner est compris et le buffet est gargantuesque ! Prix : nous avons eu une promotion donc nous avons seulement payé 50 euros la nuit avec le petit-déjeuner.

 

À Kampot on nous avait recommandé la Villa Vedici. Nous avions donc booké une chambre double confort mais honnêtement la chambre n’était pas confortable du tout. Elle était dans un passage et il y avait un trou dans le plafond dû à un probable dégât des eaux. De plus, la propriétaire avait l’air super stressée du coup elle n’était pas vraiment aimable… Prix : 69 euros les 2 nuits.

 

Koh Rong Samloem : 4 jours [ 3h de van + 30 min de bateau ]

Rien de tel pour finir son voyage au Cambodge que les plages paradisiaques des îles situées dans le Golfe de la Thaïlande. Nous avons choisi Koh Rong Samloem qui est parait-il moins touristique que sa voisine Koh Rong. Nous en avons profité pour prendre notre temps, lire, faire du snorkeling

☞ Lire l’article : Que faire à Koh Rong Samloem ? (à venir)

 

Où dormir à Koh Rong Samloem ?

Nous avons réservé nos nuits la veille d’arriver à Koh Rong Samloem et malheureusement il n’y avait plus de disponibilité pour prendre les 4 nuits au One.

Nous avons donc pris deux nuits au The One Resort un magnifique hôtel qui propose de petit bungalow très propres et modernes. Nous avons choisi un bungalow «jungle view» et il était parfait ! Prix: 154 euros pour 2 nuits

 

Puis les deux nuits suivantes nous sommes allés au Sweet Dreams Samloem. Les bungalows étaient plus rustiques, mais cette fois-ci on avait une petite vue sur la mer et le petit-déjeuner de compris. Prix : 115 euros pour 2 nuits.

 

Phnom Penh : 2 jours [ 4h de taxi ]

Après une longue après-midi de taxi nous avons profité de notre dernière soirée à Phnom Penh pour finir nos achats de souvenirs pour nos familles et nous sommes retournés dîner dans un restaurant que nous avions tant adoré ! Le lendemain nous avons patiemment attendu dans un Starbuck l’heure d’aller à l’aéroport.

Où dormir à Phnom Penh ?

Pour notre dernière nuit à Phnom Penh nous avons dormi au Eman-SIM Boutique Hotel. La chambre était moderne et propre, le petit déjeuner était bien et il y a un rooftop avec une piscine et un restaurant. On l’a trouvé moins bien que l’Aquarius mais en même temps il est moins cher… Prix : 44 euros la nuit avec le petit-déjeuner compris.

 

Notre avis sur le Cambodge

Au risque de déplaire à certains qui ne comprendront pas notre avis, le Cambodge ne fait pas parti de nos destinations coup de cœur. J’irai même plus loin en disant que le Cambodge est un voyage qui nous a déçu… Peut-être que les émotions contradictoires étaient trop fortes, car même si on a ressenti du bonheur par moment il y a trop de fois où nous avons ressenti de la tristesse voir de la colère. C’était notre première fois en Asie donc peut-être que nous n’avons pas choisi le meilleur pays pour nos premiers pas sur ce continent ?

Je tiens vraiment à vous dire que ceci est notre avis personnel et que l’on ne doute pas que c’est un pays qui plaira à certains d’entre vous ! Mais je préfère être complètement transparente avec vous car j’ai eu l’impression que les guides et blogs que j’ai pu lire ne m’ont pas averti de ce qui nous attendait au Cambodge.

Ce que nous n’avons pas aimé

  • La présence de déchets partout dans le pays : faire du snorkelling à Koh Rong Samloem au milieu de sacs en plastique c’était clairement pas le « Best spot for snorkelling » qu’on nous avait conté… Tout le monde jette tout par terre. Quand nous faisions des trajets en van, on voyait les cambodgiens finir leur repas ou leur boisson, ouvrir la fenêtre et balancer leurs déchets dehors. Donc tous les paysages sont entachés par la présence de déchets.
  • Cette désagréable impression, comme dans certains coins du Mexique ou du Maroc, d’être juste « le blanc riche ». Parfois les rencontres ne tournaient que autour d’un but : le business. Et il y avait ce fameux « double prix » : les touristes payent souvent en $US et beaucoup plus cher que les locaux qui eux payent en riel.
  • Une culture du respect de l’autre plus proche des chinois que des « westerns people ». Imaginez-vous 7h de van avec des téléphones qui sonnent toutes les 5 minutes, un chauffeur qui passe son temps à être au téléphone en kit main libre et un enfant qui regarde une vidéo sur le téléphone avec le son à fond… Tu as juste envie de faire une distribution d’écouteurs ! Ahah
  • Le traitement des animaux : au delà d’utiliser encore les éléphants pour le tourisme… Il y a aussi la condition des chiens ! Ils errent dans les rues, maigres et sales. On a vu un enfant donner un coup de pied à un chien, un tuk-tuk rouler sur la pâte d’un autre, donc ça nous a fait beaucoup de peine.

Ce que nous avons apprécié

Pour ne pas finir sur une note négative je dois dire qu’au delà de ça les cambodgiens que nous rencontrions au gré de nos balades étaient toujours gentils et souriants. Les enfants nous faisaient tous coucou et les femmes nous envoyaient des petits sourires timides. On ne s’est jamais senti en insécurité où que nous soyons et à n’importe quelle heure de la journée ou de la soirée. Et voici les endroits que nous avons aimé :

  • Siem Reap avec ses magnifiques temples d’Angkor,
  • le Mondulkiri et cette rencontre inoubliable avec les éléphants au Elephant Valley Project,
  • la jolie petite station balnéaire de Kep et les plantations de poivre à Kampot,
  • Koh Rong Samloem, son sable fin et ses eaux turquoises…

Si comme nous vous aimez Pinterest, on vous invite à nous suivre sur notre compte Refuse to hibernate. Vous pouvez même épingler cet article afin de le garder précieusement :

Cet article contient des liens vers les partenaires de ce voyage : Liligo et Chapka Assurances, mais nos propos n’en restent pas moins libres et sincères.

(Visited 532 times, 26 visits today)