Canada, comment préparer son voyage au Québec

Tout savoir pour organiser un voyage au Québec : quand partir, quel itinéraire choisir, où se loger… Sachez que l’on revient toujours différent d’un voyage au Québec, la beauté des paysages et la gentillesse des québécois, vous transformerons à coup sûr !

 

Comment choisir la période, la durée et son itinéraire au Québec

À quelle période partir au Québec ?

Il y a trois saisons propices à la découverte du Québec : l’été, l’automne et l’hiver. Il est vrai qu’en été il fait bon au Québec mais selon nous il faut également goûter aux joies de l’hiver et s’émerveiller devant la beauté de l’automne. De novembre à mars, les températures peuvent être négatives mais si vous êtes bien équipés vous n’aurez pas froid.

Évitez avril et mai qui sont les mois où la neige fond, il n’y a pas encore de feuilles dans les arbres, c’est un peu triste… En juin, juillet, août vous découvrirez l’effervescence culturelle de Montréal ou encore de Québec. Et profiterez de la chaleur pour aller vous baigner dans les nombreux lacs de la province. En septembre/octobre c’est l’été indien, en plus de la douceur des températures c’est une explosion de couleurs dans la nature ! Si vous êtes au Québec à cette période, vous pouvez consulter la carte interactive des couleurs automnales. Vous l’aurez compris, le Québec ça se vit à plusieurs saisons !

 

La durée d’un voyage au Québec

Le Québec est une province très vaste qui représente environ trois fois la France. Il faut savoir que c’est la deuxième province canadienne (après le Nunavut) en terme de superficie avec 1 667 712 km2. Donc faites attention aux distances ! De ce fait il faut prévoir au minimum 15 jours pour visiter une ou plusieurs « régions touristiques » du Québec.

Il y a 22 régions touristiques, plus ou moins connues au Québec, donc vous avez le choix ! On vous en parlera en détail dans « comment créer son itinéraire » mais jugez bien les distances entre deux étapes. Prévoyez-vous du temps en plus pour les travaux (très nombreux en été et en automne) ou encore les tempêtes de neige en hiver.

 

Comment créer son itinéraire ?

Une fois le nombre de jours défini, vous pouvez créer votre itinéraire. Nous commençons par faire des recherches dans des guides, sur internet et sur les réseaux sociaux. Côté guides nous vous conseillons Montréal l’essentiel chez Les Editions Nomades et Ulysse qui est une maison d’édition québécoise et qui a fait un guide sur la province du Québec.

Ensuite, nous nous aidons d’un outil de planification pour voir ce qu’il est possible de faire au niveau des distances. Je me répète mais c’est très important dans une province aussi vaste que le Québec ! D’habitude nous utilisons Google My Maps mais nous avons récemment découvert Rome2Rio. Ces outils sont indispensables selon nous car ils vous permettent de vous rendre compte des distances entre chaque point d’intérêt.

Récit d’expérience

Souvent des lecteurs nous écrivent pour nous demander un avis sur leurs itinéraires et on aimerait partager avec vous une expérience de cet été. On nous a écrit pour nous demander si l’itinéraire Montréal – parc national du Mont Tremblant – Québec – Tadoussac – OttawaToronto et les chutes du Niagara – les Mille-Îles et Montréal était possible en 9 jours.

Alors oui bien sûr que c’est possible mais soyez conscient que vous traversez deux provinces (le Québec et l’Ontario) et qu’en 9 jours vous allez clairement passer beaucoup de temps sur la route ! De plus cet itinéraire ratisse les « must to see » mais clairement vous ne prendrez pas le temps d’apprécier chaque étape. De plus, c’est dommage de faire tant de villes lorsqu’ on sait que la nature au Québec est omniprésente. Mais tout cela reste un avis très personnel bien sûr, chacun est libre de faire ce que bon lui semble. J’avais donc prévenu notre lectrice qu’elle aurait beaucoup de route. Elle n’a pas changé son itinéraire mais après coup elle m’avoué qu’entre le Québec et l’Ontario la route avait été très longue…

De notre côté nous avons récemment fait la « Route des Explorateurs » avec Franck et Richard de OneDayOneTravel et Clo & Clem à travers trois régions de l’ouest québécois : les Laurentides, l’Outaouais et l’Abitibi-Témiscamingue. Nous partagerons tous les détails de notre itinéraire dans le prochain article !

 

Les conseils pratiques avant et pendant votre voyage au Québec

Les billets d’avion

Pour notre dernier voyage au Québec qui nous a emmené sur la « Route des Explorateurs » nous sommes passés par le comparateur de vol Liligo pour acheter nos billets d’avion et louer nos voitures. Liligo vous permet de comparer plusieurs compagnies aériennes en même temps par rapport aux jours de vol que vous avez sélectionnés. Vous avez également des options pour choisir vos plages horaires de vol, un vol direct ou avec escale(s), vos compagnies aériennes préférées.

Liligo prône la totale transparence auprès de leurs clients. Depuis plusieurs mois la plate-forme adopte la « full transparency mode», ce qui signifie que le prix affiché sur leur page de résultats doit être égal au prix payé au moment de la réservation sur le site marchand qu’ils ont intégré. Si les partenaires trichent avec des prix réduits, ils coupent l’intégration de leurs offres jusqu’à rétablissement du prix réel, ce qui les privent de trafic depuis le moteur de recherche.

De plus, faites attention car maintenant Air Canada propose des billets d’avion moins cher mais sans bagage. Nous sommes passés par Tavelgenio mais les places que nous avions pourtant réservées n’ont pas été validées et nous avons fini au fond de l’avion.

Nos conseils pour obtenir les meilleurs prix :

Tout d’abord, les experts de l’aérien estiment que le meilleur délai pour réserver un vol moins cher se situe aux alentours de 60 jours avant votre départ. Ensuite, regarder les vols en mode privé ou encore la nuit ne sert à rien. C’est un algorithme puissant qui gère la variation des prix donc n’hésitez pas à être flexible sur vos horaires et vos jours de départ.

 

Le visa

Depuis septembre 2016, les français ont besoin d’une autorisation de voyage électronique (AVE) pour se rendre au Canada. Elle est obligatoire, si vous ne l’avez pas vous ne serez pas autorisés à monter dans votre avion. Il faut faire votre demande sur le site du Gouvernement du Canada. Ne vous inquiétez pas si vous ne recevez pas de document c’est normal car c’est une autorisation électronique que les douaniers reçoivent directement sur leur logiciel de contrôle.

 

L’assurance voyage

Quand vous partez en voyage, pensez toujours à vous renseigner sur ce que couvre votre carte bancaire, votre mutuelle… Et n’hésitez pas à prendre une assurance privée pour compléter car les frais médicaux peuvent être extrêmement cher. Pour le Canada, nous avons pris l’assurance Cap Aventure de Chapka Assurances qui nous assurait « au 1er euro » pendant toute la durée de notre voyage. Nous faisons entièrement confiance à Chapka Assurances car c’est l’assurance que nous avions choisi dans le cadre de notre PVT Canada et Audrey avait cette assurance quand elle était fille au-pair en Angleterre. Ils sont rapides, efficaces et ont un super service client et ça c’est important quand il nous arrive un souci à l’étranger !

 

La location de voiture

Nous sommes également passés par le comparateur Liligo pour louer notre voiture à Montréal. Nous avions choisi une belle Jeep car nous partions à l’aventure dans les contrées lointaines du Québec. Côté tarif nous avons opté pour le loueur de voiture Discount situé dans le Mile End. Le service était bien mais par contre on devait obligatoirement leur payer un plein d’essence en prenant la voiture. C’était la première fois que l’on nous demandait ça au Québec, normalement on prend la voiture avec un niveau d’essence et on rend la voiture au même niveau.

Pour louer une voiture, vous devez avoir :

  • 18 ans minimum,
  • votre permis de conduire,
  • votre passeport valide.

Faut-il prendre un GPS ?

Selon nous vous n’avez pas besoin d’un gps si vous avez un smartphone. Avec l’opérateur téléphonique Free vous avez 25 Go d’internet au Canada donc vous pouvez utiliser Waze, Maps Me ou Google Maps sans problème !

Refuse to hibernate Québec route Jeep

 

Les logements

Le type de logements lors de voyage est vraiment un choix personnel, sachez quand même que le Québec étant une destination «nature» vous avez des possibilités de logements insolites qui ne sont certes pas luxueux mais pourtant inoubliables ! Évidemment la saison et les températures seront aussi des facteurs de choix.

Hôtels, auberges, chalets :
Le Québec est l’endroit idéal pour les fans de chalets ou d’auberges rustiques logés dans des écrins de verdure, au milieu de forêts et de lacs. On vous conseille de tester un séjour en pourvoirie, lieu fétiche des pêcheurs et chasseurs, pour un dépaysement garanti !

Camping / prêt-à-camper :
Vous souhaitez faire du camping mais vous n’êtes pas équipés ou vous n’avez pas envie d’emmener tout votre matériel ? L’entreprise Windigo loue de l’équipement de camping au complet !

La location d’équipement inclut :

  • 1 tente pour 2 ou pour 4 personnes
  • Sacs de couchage (incluant couverture hygiénique)
  • Matelas auto-gonflant
  • Glacière pour camping
  • Réchaud au propane
  • Assiettes, tasses, ustensiles, coupes à vin, poêlon, chaudrons, percolateur, ouvre-boîte,…
  • Savon à vaisselle, lavette, linge à vaisselle, …
  • Bâche avec cordage
  • Lampe de poche

Nous avons notamment fait du canot-camping avec ce matériel, dans des lieux idylliques tels que le Lac des Trente et Un Milles et le Parc National du Poisson Blanc.

 

Prêt-à-camper

Ou alors si vous ne voulez pas vous promener avec tout ce matériel vous pouvez également passer vos nuits dans des «prêts-à-camper» tels que les tentes Huttopia. Il y en a beaucoup au Québec ! Nous avons eu la chance d’en tester une dans le Parc National de Plaisance en Outaouais. C’est une très grande tente avec un espace cuisine / salon entièrement équipé et des espaces nuits avec des matelas et des draps à disposition. Il y a des douches individuelles et des toilettes, dans un espace commun.

 

Quoi mettre dans sa valise ?

En été : il fait très chaud et humide, mais il peut y avoir des orages avec de fortes pluies dont prévoyez un k-way. Si vous allez en dehors des villes pensez également à prendre de quoi vous couvrir car les soirées et nuits peuvent être fraiches.

À l’automne : il fait généralement une température douce mais le risque de pluie est plus élevé. C’est généralement à cette saison que les québécois disent que l’on peut vivre 3 saisons en une journée !

En hiver : En haut, on opte pour la technique de l’oignon. Une première couche pour qui absorbe la transpiration et sèche vite (pas de coton), une seconde couche chaude type pull en laine ou polaire et une dernière couche chaude, coupe-vent et qui vous protège de la pluie/neige… Mickaël a un manteau Patagonia et Audrey un manteau long The North Face et ils sont parfaits pour l’hiver.

En bas, évitez les jeans ça gèle et ça garde le froid. Préférez un legging molletonné, mesdames vous pouvez mettre un gros collant type 40D sous un legging type Uniqlo c’est ce que je faisais et cela fait l’affaire. Pour les activités en plein air l’hiver (motoneige, chien de traineau etc) mettez un pantalon du ski sur votre collant/legging. Protégez bien vos extrémités : mettez un bonnet, une écharpe, des gants, prévoyez même une paire de moufles molletonnées au cas où. Les moufles tiennent vos doigts plus au chaud que des gants. Et le plus important : une bonne paire de chaussettes (de ski ou du type Roots) et une bonne paire de bottes !

 

Autres informations à savoir

  • Au Canada la devise est le dollar canadien, ses symboles sont $CA ou CAD. L’euro étant plus fort, vous avez un pouvoir d’achat plus élevé lorsque vous voyagez au Canada
  • Vous avez 6 heures de décalage horaire avec la France (attention car la France change d’heure 2 semaines avant le Canada en été et en hiver)
  • N’oubliez pas vos adaptateurs lorsque vous allez au Canada car les prises mais aussi le voltage sont différents
  • Côté gastronomie locale il faudra absolument manger une bonne Poutine ! Si c’est l’hiver, allez manger dans une cabane à sucre où vous pourrez également tester la «tire sur neige»
  • Et surtout pensez au tips au restaurant, dans les bars etc… Un moyen facile pour calculer le tips minimum c’est l’ajout des deux taxes en bas de vos tickets : TVQ et TPS

Ce qu’il faut retenir de la préparation d’un road trip au Québec

Si je devais vous donner deux conseils c’est habillez vous chaudement en hiver et surtout faites attention aux distances ! Le Québec est immense alors il vaut mieux revenir plusieurs fois pour en profiter pleinement !

Pour conclure, le Québec est :

  • Accueillant : inconditionnellement le pays où l’on se sent le mieux, on aime les québécois, leur gentillesse, leur culture…
  • Magnifique : si vous êtes des amoureux de la nature croyez-nous vous serez émerveillés par les paysages québécois,
  • Vaste : 3 fois plus grand que la France donc attention aux distances !

 

On espère que cet article vous a plu et qu’il vous aidera à préparer votre futur voyage au Québec. Si vous avez des questions n’hésitez pas à nous les poser en commentaire. Nous vous répondrons avec plaisir et nous compléterons l’article pour que notre réponse serve à d’autre voyageurs.


Si comme nous vous aimez Pinterest, on vous invite à nous suivre sur notre compte Refuse to hibernate. Vous pouvez même épingler cet article afin de le garder précieusement :

Cet article a été rédigé suite à la « Route des Explorateurs » avec nos partenaires Tourisme Laurentides, Tourisme Outaouais, Tourisme Abitibi-Témiscamingue et Liligo nos propos n’en reste pas moins libres et sincères.

(Visited 282 times, 19 visits today)